AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 03. Meeting on a winter night | Ft. Eleanor McKenzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: 03. Meeting on a winter night | Ft. Eleanor McKenzi Dim 14 Sep - 16:48



« Meeting on a winter night »

feat Eleanor A. McKenzi


" C’est bon pour aujourd’hui Charlie, tu peux partir."

Tu tournes la tête en direction de la patronne, Elizabeth, qui s’apprête à faire le compte au bureau avec la caisse dans les mains. Honnêtement, tu apprécies le travail à l’épicerie. D’ailleurs tu ne supporterais pas de rester au village sans celui-ci, c’est certain. Mais il faut généralement rester après la fermeture officielle pour ranger des produits, faire du nettoyage ou compter les bénéfices obtenus dans la journée. Tu le fais sans râler car c’est pas dans ton caractère d’être ingrate envers les autres (surtout quand il s’agit d’Elizabeth), mais tout de même, tu attends toujours avec impatience le feu vert pour pouvoir te reposer. La patronne semble aussi un peu fatiguée, ce qui veut dire que l’épicerie va être bientôt complétement vide.

▬ D’accord, je finis juste de mettre en place les dernières carottes.

Par chance, la tâche consiste simplement à prendre les légumes par poignées avant de les déposer dans la caisse en plastique. Il suffit ensuite de vérifier qu’ils soient dans tous les même sens et l’affaire est réglée. Tu termines alors le travail en quatrième vitesse avant de récupérer manteau, écharpe et gants dans le bureau. Un « bonne soirée ! » plus tard, te voilà dehors dans le froid et la nuit, lampe de poche à la main.

L’idée de cuisiner pour le souper t’ôte encore un peu plus de forces tandis que celle d’aller manger ailleurs devient de plus en plus évidente. 21h indique ton téléphone portable. Pendant une seconde, tu t’étonnes de voir qu’il fonctionne bien malgré le froid qui s’est récemment abattu sur Grayson. Dans tes souvenirs, les hivers n’ont jamais été spécialement rudes ici et pourtant en ce moment, tout gèle. Y’a même des conduites d’eau chez certains villageois qui ont pété alors pourquoi pas un téléphone portable ?

A ces heures-là, mieux vaut ne pas s’aventurer sur la route. Pas d’éclairage, sûrement du gel et de la neige qui rendent la route peu agréable. Edgerton et Trimble se passeront de toi ce soir. Du coup, le choix est vite fait. Tu marches alors jusqu’au Leo’s Deli, sur Adam Street. Heureusement que ce restaurant existe.

A l’intérieur du petit restaurant, la plus part des tables sont vides. D’ordinaire, les clients ne manquent pas mais probablement en raison du froid, peu de personnes se risquent à l’endurer alors qu’ils peuvent tout de suite se mettre au chaud chez eux. Tu prends place à une table vide située le plus près de la cuisine. Est-ce à cause de l’odeur de friture qui en sort que personne n’a envie de s’y mettre en général ? Tant pis, c’est pas comme si tu allais trouver le prince charmant ici.  

En tendant le cou de côté, tu aperçois Tyler qui s’affaire derrière les fourneaux. Tu n’essaies cependant pas d’attirer son attention, par crainte de le gêner en plein travail. Pas la peine de te mettre à dos le gérant parce que son cuisinier fait autre chose que de préparer les rares repas de la soirée. Vous pourrez peut-être discuter plus tard, lorsqu’il aura terminé son service.

Sans prétendre connaître tout sur tout à Grayson, c’est facile dans un petit village comme ici de savoir comment s’appelle chacun et ce qu’il fait dans la vie. Aussi, quand une serveuse dont tu ne reconnais pas le visage s’approche pour prendre ta commande, tu sais aussitôt qu’elle est nouvelle. Et quelle serveuse ! Super mignonne avec ses yeux verts ! Pas étonnant que le gérant du restaurant l’ait engagée, penses-tu avec amusement. Ta curiosité piquée, il ne t’en faut pas plus pour vouloir aussitôt discuter avec elle, savoir d’où elle vient et ce qu’elle fait ici dans un bled aussi perdu. Mais tout comme Tyler, la serveuse doit aussi avoir pas mal à faire avec le service des plats. Tu commandes « un steak-frites s’il-te-plaît », manges puis te décides à aborder la serveuse en question qui passe justement à côté de la table, quelques assiettes sales dans les mains.

▬ T’es nouvelle, non ? Je t’ai jamais vue ici avant. Viens t’asseoir un moment, y’a presque plus personne. proposes-tu en jetant un circulaire dans la salle pour vérifier tout de même que c’est vrai. Et puis la fin du service doit être pénible quand t’as mal aux jambes et que tu peux même pas encore te reposer.

Cette dernière phrase sonne pas vraiment comme une question, plus une expérience que t’as pu faire plein de fois en tant que caissière. Comme la fille devant toi est serveuse, tu imagines qu’elle doit ressentir plus ou moins ça aussi. Tu baisses ensuite les yeux sur ton verre, dans lequel il ne reste plus qu’un fond de coca, guettant une réaction de la part de cette fille. Dans le meilleur cas, elle se débarrassera des assiettes avant de s’asseoir et vous pourrez faire connaissance. Dans le pire, elle te répondra simplement que c’est pas possible. Mais vaut mieux être optimiste, pas vrai ?  

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
 

03. Meeting on a winter night | Ft. Eleanor McKenzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: GRAYSON :: Adam Street :: Leo's Deli-