AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 Evan Davis - (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Evan Davis - (Terminé) Ven 8 Nov - 21:47


Evan Davis
23 ans  ∞ Grayson ∞ Américain ∞ Agent d’entretien des espaces verts ∞ Célibataire ∞ Inhabitants ∞ Aaron Paul
« Everything that kills me makes me feel alive. »


✖ histoire ✖
Evan est le petit dernier d'une famille de trois; un enfant voulu par la mère plus que par le père, tous deux à l'approche de la cinquantaine.
Cependant, lorsque l'on entend sa génitrice parler, il n'est pas difficile de comprendre aisément la motivation de cet enfant : non pas la volonté de prendre soin d'un nouveau-né pour la troisième fois, mais plutôt de se rassurer sur sa capacité à être féconde à l'âge de 46 ans.
Quelques semaines après sa naissance, son père quitte le navire pour une femme de quelques années plus jeune. Classique.
Rapidement, il change de vie et part vivre en Europe, envoyant cependant un peu d'argent chaque mois.
Leur mère, dernier pilier de leurs vies -mais femme sans épaules-, ne met pas plus d'un an pour sombrer dans un mode de vie inadapté à l'éducation d'un enfant.
Son frère et sa sœur, de respectivement 18 et 20 ans, quitte le foyer pour vivre leurs propre existences et continuer leurs études dans de grandes écoles de commerces; sans surprise, c'est loin de Grayson qu'ils décident de prendre leur envol.
Evan, encore bébé, bénéficient de soins douteux donnés par sa mère.
Elle le lave quand elle y pense et le nourrit avec le lait le moins cher du marché. Il lui semble que c'est un peu de la faute de ce bébé, si son mari l'a quitté. Pourtant, elle se force de chasser cette idée de son esprit et continue de s'en occuper comme elle le peut, malgré son récent licenciement de la mairie de Grayson.
Officiellement au fond du gouffre, celle-ci se plonge dans la peinture, passion qu'elle avait abandonné il y a longtemps au profit de ses études, et ne passe plus son temps qu'à cela.
Fermement déprimée et enfermé chez elle 95% du temps, il lui semble qu'elle peint mieux lorsqu'elle est sous alcool.

Frappé par cette pathétique révélation, une soudaine envie d'essayer autre chose et de se sentir inspirée la pousse à se procurer de l'herbe; au début occasionnellement et uniquement pour peindre.
Puis, de plus en plus fréquemment.
Enfin, quotidiennement.

L'enfant grandit dans cette univers étrange, entremêlé de tableau entassés et d'odeur de shit. Inévitablement, les sous venant à manquer, il faut bientôt changer d'habitation pour une maisonnette plus petite et encore moins confortable.
A l'âge de 7 ans, Evan et sa mère se retrouve alors à Jeffersons Street East, dans un petit habitat avec une unique chambre, dans laquelle ils dorment tous deux.
Les souvenirs qu'il lui reste de cette période sont peu nombreux; mais il se souvient de la voix de sa mère, parlant encore et toujours de la vie avec son ex-mari, ainsi que ces deux autres enfants, ces petites merveilles blondes réussissant leurs vie avec brillo; des enfants qui n'avaient jamais posé problèmes.
La sœur s'était marié avec un jeune patron d'entreprise et le frère était chroniqueur. Au début, ils venaient souvent dans le coin leur rendre visite, avec les bras chargés de cadeaux.
Ils donnaient des conseils, tapotaient sur la tête d'Evan en lui donnant des bonbons et appelaient un électricien pour venir régler les soucis du quotidien (ce que la mère ne prenait plus la peine de faire).

Au bout d'un moment, ils finirent par remarquer que quelque chose clochait et tentèrent deux ou trois choses pour les aider. Mais rapidement, face au manque de réaction de leur mère et à la dégringolade des notes d'Evan, il semble que leurs visites se soient espacées, pour ne plus être présents qu'aux anniversaires et aux fêtes de fins d'années.
Evan se souvient d'avantage d'eux comme de beaux et grands visiteurs réguliers, plutôt que comme son frère et sa soeur.
Il se rappelle qu'ils venaient pour améliorer leur quotidien; et lorsqu'ils repartaient, il avait souvent la boule dans la gorge et les yeux rouges; il ne voulait pas retourner à sa vie.

Il se souvient que la vie avec sa mère avait quelque chose de gris, de morose, voir de sordide. Il y a dans ces souvenirs une odeur de vêtement mal séchés, de lit jamais fait et de nourriture toujours surgelées.

Lui, c'était un enfant sensible et réceptif, habitué à entendre les complaintes de sa mère et à y répondre gentiment; à ne jamais rechigner parce que l'eau est coupée faute de facture payée. Il avait quelque chose d'indéniablement doux; et il dégageait un sentiment d'incompréhension frappant.
Piégé avec sa mère, mauvaise peintre, mauvaise mère, accrochée à son joint et à sa bouteille, voila ce que furent ses 15 premières années.
Durant ce temps, il ne vit de son père que des photos et n'eut jamais l'impression d'avoir un quelconque lien génétique avec ces réussites vivantes qu'étaient son frère et sa soeur.

16 ans, ce fut la révélation.
Soudain, il se demanda ce qui le forçait à se conduire convenablement.
Il se demanda si sa mère dirait quelque chose s'il enchaînait toutes les conneries imaginables. Il eut la réponse : elle n'ouvra la bouche que pour le traiter de mauvaise graine.
Lui qui était farouchement contre la drogue étant petit (jetant aux toilettes les joints qu'il trouvait par-ci, par la) se jeta dessus comme pour appuyer les propos de sa génitrice.
Ne manquant pourtant pas de moyens intellectuelles, il rata à merveille le lycée et se retrouva sans rien.
Durant ces années, aucune histoire d'amour ne vint égayer sa vie.
Il avait un certain charme pourtant, mais personne ne prenait le risque d'approcher du gamin de la folle du quartier, qui se prend pour une peintre et qui fume du shit.

Durant deux ans, il commença à côtoyer des mauvaises fréquentations à l'extérieur de la ville et en fit ses “amis”, passant de nombreuses soirées avec eux, durant lesquelles ils lui firent passer l'étape au dessus du joint; la cocaïne, la morphine, puis la seringue. Puis un jour, sa mère trouva un homme, avec qui elle engagea une relation sérieuse.
Celui-ci, d'une nature plutôt rigide mais financièrement stable, revit entièrement l'environnement dans lequel ils habitaient et les fit emménager chez lui, dans une maison relativement spacieuse.
Décrétant que bien trop de choses parasitaient la vie de sa nouvelle chérie, il lui ordonna d'arrêter la peinture, la drogue, l'alcool, et, -Evan comptant comme un parasite-, de cesser d’héberger son fils.

Alors, ni une, ni deux, une fois que celle-ci fut sortit d'une cure de desintox, c'est Evan qui y fut envoyé, dans le but de quitter la maison et de se reprendre en main à la sortie.
Il crut pouvoir rebondir, mais échoua à peine deux semaines plus tard et reprit de la morphine à haute dose durant une soirée. Il crut bon de ne jamais en informer sa mère et son nouveau mec, mais il ne coupa pas à l'expulsion en règle, soit disant mise en place “pour son bien”.
A 21 ans, il fit alors tout son possible pour trouver du travail, dormant ici et la en dehors de Grayson, chez ses copains craignos. Par miracle, il fut reçut à la ville en tant qu'agent d'entretien des espaces verts.

Au bout d'un an et après quelques retards déplorables suite à des soirées trop arrosées, il décida de se trouver son propre endroit pour dormir. Il voulait honnêtement prendre son travail au sérieux, histoire que ses collègues cessent de le prendre pour un empoté.
Après une semaine de recherche sans succès, un de ses potes lui parla d'une cabane abandonnée, dans les bois, ou il pourrait venir dormir sans trop de problèmes pendant quelques temps.
Il alla donc s'y “installer”, projetant d'économiser pour aller s'installer à Jeffersons Street dès qu'il le pourrait.

En attendant, il tente de rester le plus clean possible (ce qui n'est pas chose aisée) et n'est reçut dans la maison de son futur beau-père -le couple projetant de se marier- uniquement un week-end sur deux, du vendredi au dimanche soir. Lorsqu'il est la bas, il ment sur sa condition, prétend avoir son propre logement et ne plus toucher à la drogue.

Pour ce qui est du caractère: si vous demandiez à l'entourage d'Evan de le décrire, ceux-ci n'hésiteraient pas une seconde avant de parler de lui comme d'un jeune raté, au passif vague et embrouillé.
En effet, il n'a pas très bonne réputation, sûrement à cause de son talent pour se mettre dans des situations pathétiques ou bien douteuse; mais en vérité son passé n'est pas vraiment celui d'un véritable voyou.
S'il trempe quand il en a l'occasion dans de petites affaires louches concernant principalement des produits illégaux, il n'est pas réellement du genre à faire du mal aux autres et à leur porter d'importants préjudices.
A la rigueur, il lui arrive de voler par-ci par-la, peut-être pour se sentir plus malins que les autres durant un instant; mais rien qui pourrait le traîner en prison durant de longues années.  

S'il devait lui-même parler de son caractère, peut-être qu'il se qualifierait d'adaptable et vif d'esprit. Ce qui n'est pas tout à fait faux. Mais il sait que ce n'est pas aussi simple; Evan est complexe et il a parfois du mal à vivre avec lui-même.

Voila peut-être une première raison qui l'a poussé à plonger la tête la première dans l'auto destruction, avec les drogues et autres réjouissances. Il tente -en vain- de camoufler une angoisse écrasante avec un je-m'en foutisme flagrant, doublé d'une grande gueule qui n'assume pas ses paroles.
Le jeune homme se rassure donc à coup de vocabulaire vulgaire et de comportements impulsifs, croisant les doigts pour ne pas s'attirer trop d'emmerdes.
Il est incapable de se mettre le monde dans sa poche et malgré un fond sympathique il attire irrémédiablement les gens qui veulent lui chercher des poux. La plupart du temps, lorsqu'il est seul, il se noie dans la mémoire de ses plus mauvais souvenirs. Son mal-être vient de cette façon de ressasser sans arrêt, la tête tourné vers les échecs.
Pour cette raison, il tente plutôt de ne jamais rester longtemps avec lui-même, accumulant les connaissances futiles qui lui permettent de jouer dans la cour des grands en tant que petit dealer.
La sensation d'entendre constamment la même rengaine aurait pu le bouffer s'il n'avait pas plus ou moins réussit à enfouir tout ça sous son apparence désinvolte.

Voila comment, à 23 ans, Evan reste quelqu'un d'inconscient, fougueux et immature, incapable de véritable manipulation sur autrui. Lorsqu'il croit manipuler, il se trouve souvent qu'il est en fait en train de se faire avoir.
Cependant, en dépit de tout ces travers, il reste quelqu'un capable d'empathie et régulièrement envahit par ses émotions.
Ce genre de choses reste bien sûr dans sa tête et il évite de le montrer, par peur de passer pour un faible, mais il est évident qu'Evan n'est pas un “vrai méchant”. Il ne montre pas une ambition démesurée mais cherche, en silence, une reconnaissance quelconque. Seulement, il a l'impression – et à raison – que personne ne voit correctement à travers la première image qu'il renvoie. Cela accumule la frustration perpétuelle qu'il ressent.

Vos sentiments sur Grayson • J’ai toujours habité ici, depuis ma plus tendre enfance. Malgré ça, j'aime pas vraiment cette ville, les gens vous regardent de travers pour un rien et cherchent pas réellement à vous connaître. En tout cas, c'est comme ça avec moi, et faut voir comment ils sont avec les étrangers... On dirait que ça leur fait peur de voir un peu de nouveauté. Moi au contraire, je trouve ça sympa. Bon, faut pas non plus cracher sur la soupe; c'est ici que tous mes souvenirs sont, les bons comme les mauvais. Et même si c'est plutôt les mauvais qui dominent, ça reste l'endroit de ma naissance, non ? J'imagine qu'on peut rien changer à ça. Et puis... J'avoue que j'aime la stabilité, au fond... Ici ça n'en manque pas; les choses restent comme elles sont.



✖ caractère ✖



✖ MARY ✖
》âge • 20 ans !
》comment avez-vous connu le forum ? • Vient de HC, Travis Wink
》présence • 3/7
》autre chose ? • Rplayons gaiement \o/

》code du règlement • OK

image by consolation-prizes # code by shiya.



Dernière édition par Evan Davis le Lun 2 Déc - 21:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
NOMBRE DE MESSAGES : 231
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Evan Davis - (Terminé) Ven 8 Nov - 22:15

Hep Evan, mon agneau gniibis 
Avant de te valider, j'ai besoin que tu modifies un ch'tit détail ou deux.
Citation :
il leur faut bientôt changer d'appartement pour un plus petit.
il n'y a aucun immeuble à Grayson, c'est que des petites maisonnettes vieillottes qui grincent et auraient besoin d'être rénovées.

Petite précisions également : tu ne trouveras aucune drogue dure à Grayson (à noter que l'herbe n'est pas considérée comme de la drogue par les habitants, de même que pour eux, boire de l'alcool n'a rien de nocif :hehe:même si ils vont forcément voir la mère d'Evans comme une poivrotte à éviter). C'est une ville en apparence paradisiaque, donc pas de drogués non plus dans les rues, il faudra aller voir dans un des coins alentours pour ça - genre à Trimble.
Je fais une "exception" pour Evans parce qu'en plus il tente de se réhabiliter, mais je veux éviter que ça se multiplie et que ça dérape trop. Je sais que t'as un bon niveau mais certains pourraient faire tourner ça au n'importe quoi assez rapidement, donc je préfère limiter tout ça.
Faut se dire que c'est vraiment un petit village paumé, très vieille école, avec moins de deux cents habitants ; le genre de petite communauté où on se soutien les uns les autres et un jeune drogué/mouton noir de ce type c'est déjà largement suffisant lol Si y en avait eu trop en plus, la communauté aurait fait quelque chose.

Donc si ça te va comme ça, faudrait juste préciser que c'est à l'extérieur de Grayson qu'il a de mauvaises fréquentations ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: Evan Davis - (Terminé) Ven 8 Nov - 22:32


Alors je crois que j'ai bien changé les mots appartement et studio en "logement" et "maisonnette", si jamais j'en ai laissé dis moi; mais je ne crois pas Smile

Ouii parfait parfait je comprend bien; en fait dans ma tête il allait effectivement chercher les drogues à l'extérieur mais je ne l'ai pas exprimé (c'est bien ce que tu désires n'est-ce pas ? Quand Evan veut se fournir en drogue dures -> se fournir à l'extérieur. Je m'assure d'avoir tout bien calculé ^^.
Ça dérange s'il consomme dans sa cabane ou à l'intérieur de la ville -discrètement bien sûr-? ) .

Oui je comprend bien, et c'est pas non plus cool d'avoir 36 000 persos du même "cliché".
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
NOMBRE DE MESSAGES : 231
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Evan Davis - (Terminé) Ven 8 Nov - 22:45




fiche validée


Bienvenue sur “Road to Salvation”…

…et merci de ton inscription Mary.  
A priori les changements ont été effectués et la remarque sur les drogues c'était surtout pour que tu gardes ça quelque part en tête :gnii:no drugs in Grayson. Mais oui, s'il est discret, il peut consommer dans sa cabanne au fond du chardin !
C'est une super fiche, j'adore ton style (et je continue à penser qu'Evan et Hunter ont vachement de points communs et devraient être des bro !). Rien à ajouter, c'est validé !

Tu peux donc désormais poster dans toutes les catégories du forum et commencer à RPer. La section demandes diverses te permettra de te créer un répertoire de liens et de trier tes sujets, mais également de faire une demande d'emploi ou de logement.
Le flood des RP pourra te permettre de communiquer avec les autres joueurs une fois tes sujets lancés.

Ayant choisi un personnage inventé tu remportes dores et déjà 5pts. à dépenser comme tu le souhaitera par la suite. Pour voir ce qu'ils te permettent d'obtenir, tu peux consulter le sujet d'explication du système de points du forum.

Si tu ne te sens pas très à l'aise, RTS dispose d'un service de parrainage.  

Amuse-toi et n'hésite pas à flooder, jouer, chatboxer avec nous du matin au soir et du soir au matin ! king2 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: Evan Davis - (Terminé) Ven 8 Nov - 22:54

Super !!

(Pour la remarque sur Hunter et Evan, on pourrait y penser sérieusement, ça lui ferait pas de mal à mon paumé dans l'âme!)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: Evan Davis - (Terminé)

Revenir en haut Aller en bas
 

Evan Davis - (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: HORS JEU :: Archives :: gestion des personnages-