AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 02. Soirée karaoké † 11:20 PM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Profil
NOMBRE DE MESSAGES : 231
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Sam 14 Juin - 20:54


MINI EVENT : JOUR DE L’AN

Westbridge : Susan's Coffee


Ne manquez surtout pas la dernière soirée de 2013 au Susan's Coffee ! C'est THE PLACE TO BE ! Au programme de cet évènement festif : un show exceptionnel proposé par des artistes locaux, une loterie, un karaoké (la star de la soirée repartira avec un lot !) et d'autres surprises !
Entrée gratuite.
 
 

PARTICIPANTS •
- Aahron Donnelly (client)
- Aidan Donnelly (artiste)
- Charlie Boyle (artiste)
- Isaac Donnelly (client PNJ)
- Joleen Donnelly (cliente PNJ)
- Samuel Donnelly (client - 1ere partie de soirée)
- Summer Hickok (cliente)

PAS D'ORDRE DE PASSAGE (POUR PLUS DE COHÉRENCE, UTILISEZ LE flood rp) ; PAS DE LIMITE DE LIGNES

LE DÉCOMPTE SERA ANNONCÉ PAR L'ADMINISTRATEUR

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Sam 14 Juin - 21:44

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
« Bonne année ! » s’écrie Aidan pour la septième fois depuis qu’ils ont passé la porte du café qui serre quelques cocktails délicieux ce soir.
Il lève son verre et se redresse sur la banquette pour aller le cogner contre le verre de Sam qui s’apprête à boire de l'autre côté de la table basse autour de laquelle ils sont installés. Ce dernier renverse un peu de son liquide coloré sur sa veste et lui adresse un regard courroucé qui fait bien rire le plus jeune. Isaac, qui est plus près d'Aidan, se charge de sauver l'honneur de Samuel en étendant son bras pour lui asséner une bonne claque à l’arrière du crâne, s’excusant auprès de Charlie devant qui il a dû passer. Mais visiblement, cette dernière ne lui en tient pas rigueur et est très amusée par la scène.
« C’est pas du juste ! » proteste le petit blond en frottant son crâne comme pour faire s’estomper un peu la douleur, avant de ricaner et d’avaler une nouvelle gorgée du Sex on the Beach que Charlie a eu la gentillesse extrême de commander pour lui.
La pauvre s’est laissé amadouer et n’avait aucune idée qu’elle allait s’attirer les foudres de ses frères. Enfin de tous sauf Sam qui a toujours accepté de lui payer des coups à boire, malgré son petit souci de majorité ! Bon et Isaac et Joleen se sont résignés et n'ont pas voulu faire de commentaire, même s'il a dû subir le "regard de la mort" de son médecin de frère. Mais c'est plus pour la forme qu'autre chose, ils savent tous qu'il boit de temps en temps depuis des années. Même s'il est un modèle moins étoffé et plus réduit, Aidan reste après tout un Donnelly !  

Son regard rieur se pose sur la silhouette encore un peu rembrunie d’Aahron qui, lui, ne semble décidément pas réussir à se détendre depuis qu’ils sont arrivés. Depuis qu'il sont à Grayson en fait, d'une manière plus générale. Sauf qu’ils ne sont PLUS à Grayson et ils devraient célébrer ça de son point de vue. Le célébrer mille fois !  
Parce que cette foutue année va enfin se terminer et que… Non, il ne faut pas penser à ça. Il faut avoir des pensées positiiives !

Aidan se tourne tout à coup vers Charlie, directement à assise sur la banquette à sa droite, un sourire aux lèvres.
« C’est quand tu veux pour le striptease intégral au fait ! J'ai prévenu la serveuse, elle a ta musique ! »
« Aidan ! » le réprimande Joleen en laissant malgré tout échapper un rire amusé.
« Bah quoi ? »
« Que quelqu’un lui retire ce verre des mains… » soupire Isaac, malgré un petit sourire en coin.


© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
CREDITS : Jack.Spirit
NOMBRE DE MESSAGES : 66
ÂGE : 31
OCCUPATION : Ouvrier
HUMEUR : Fatigué et contrarié
ETAT PHYSIQUE : Totalement en forme mais je ne serais pas contre de reprendre un peu de menuiserie ou de retaper deux trois maisons pour la forme.
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Sam 14 Juin - 22:45

Le bruit, la musique, le monde. Rien qui ne convient à un ours comme moi. La cerise sur le gâteau est de voir que cette gamine sert des verres alcoolisés à Aidan qui n'ai pas majeur et qui se trouve déjà être complètement pompette. Il rappellerait à un Alzheimer que c'est la nouvelle année toutes les cinq minutes si on le laisse faire. Isaac assène à notre jeune frère une claque derrière la tête et moi j'ai la paume qui me démange pour gifler Charlie et sa chocolaterie. Si je suis là c'est simplement pour Aidan et ses talents d'artistes qui seront misent à l'épreuve ce soir, donc je fais présence pour l'encourager comme en bon grand frère que je dois être. D'ailleurs nous sommes tous là et à défaut d'avoir passer un Noël à chier, on essaie de se rattraper avec le nouvel an.

Faut dire que ça fait du bien de se retrouver loin de Grayson pour la soirée. Après tout ce qu'il s'est passé, ça ne fait de mal à personne de se trouver ici, loin de la mort de nos parents, loin du cambriolage, loin du Shérif qui à trouver son insigne dans une boite surprise, loin de ce petit connard de garagiste. Je ne me déride pas pour autant. Je suis l’aîné et je dois veiller sur tout ce petit monde, faire en sorte que rien ne leur arrive et que tout ce passe bien. J'ai l'impression d'être un Rottweiller surveillant ses petits... En parlant de petit, mon gamin me manque. J'ai beau l'appeler tous les jours, j'ai besoin de revoir ses deux grands yeux bleus et son sourire intelligent.

« C’est quand tu veux pour le striptease intégral au fait ! J'ai prévenu la serveuse, elle a ta musique !  
- Aidan ! 
Bah quoi ?
Que quelqu’un lui retire ce verre des mains… »  

Je lance un regard furieux à Charlie et lâche de manière assez forte pour que tout le monde entende :

« Je sens qu'il y a quelqu'un autour de cette table qui va connaître la loi des 5 qui lui fera faire trois tours dans sa petite culotte sans toucher l’élastique si il ou elle continue de donner de l'alcool à ce gamin. »

Inutile de préciser de qui je parle, ça commence à sérieusement m'agacer. Elle se permet beaucoup trop de chose, ça me déplaît et j'le fais savoir.

« Aahron, lâche la bride un peu, va pas pourrir l'ambiance.
Je ne pourrie pas l'ambiance, je veille à ce qu'on ne récupère pas Aidan en train de vomir dans un coin de la pièce. Et je rappel qu'il est mineur
C'est jour de l'an, laissons-le profiter un peu, non ? »

Je sais que Joleen à raison mais j'ai quand même du mal à supporter qu'ils se permettent tous de décider à ma place !

« C'est mignon je trouve de te voir t'inquiéter pour Aidan comme ça ! »

Je lève les yeux au ciel, m'affalant contre la banquette, chaque bras par dessus le dossier, manquant les joues rougies de Joleen.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Sam 14 Juin - 23:13

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
Aidan a du mal à croire qu’il entend bien ce qu’Aahron est en train de déblatérer comme âneries. La pauvre Charlie ne sait déjà plus où se mettre ! Aidan l’a amadouée pour avoir son verre, qu’elle a payé de sa poche, en même temps que la tournée pour toute la fratrie, et ce sale con rabat-joie se permet de l’ouvrir et de la mettre mal à l’aise ? En fait, il met tout le monde mal à l’aise avec ses réflexions débiles... Isaac a raison, il va pourrir l'ambiance. Qu’est-ce qu’il a dans le cul au juste ? pourquoi est-ce qu’il ne peut pas s’amuser ou au moins faire semblant, comme tout le monde autour de cette table basse ? Sam avait d'autres plans mais a accepté de les annuler pour les accompagner, Isaac et Joleen auraient peut-être aimés profiter de leur absence pour enfin se retrouver en tête à tête à la maison et à la base, Charlie devait se rendre à Grayson pour retrouver un ami... Mais ils sont tous là et ils font comme si ça leur plaisait. Pourquoi pas lui ?  

Pourquoi est-ce que lui-même devrait se forcer à avoir l’air en forme et prêt à s’amuser jusqu’au matin si cet imbécile gâche tout ses efforts et s’escrime à tout faire pour ruiner sa soirée ? S’il ne voulait pas venir, il n’avait qu’à pas venir : point ! Aidan n’a forcé personne ! …Bon peut-être qu’il leur a un peu forcé la main, comme il l’a fait un peu plus tôt avec Charlie pour obtenir sa boisson alcoolisée... Mais s’il avait une paire de couilles, il n’avait qu’à l’utiliser au moment de se mettre en route et pas maintenant ! Et surtout pas contre cette pauvre Charlie trop gentille et trop belle dans sa petite tenue. Elle ne mérite franchement pas ça.  

« Non c’est pas mignon ! » proteste Aidan quand Joleen tente de s’en mêler et d’apaiser les esprits en train de s’échauffer lentement mais sûrement. Une manière de faire comprendre à Aahron qu'il n'y a pas mort d'homme et à lui que son frère a une excuse et qu'il ne doit pas rentrer dans son jeu. Mais il ne va pas se gêner, tout comme Aahron ne s'est pas gêné à l'instant pour humilier son invitée ! Ce sale con d'ours mal léché ! « Parle pas comme ça à ma copine ! Tu t’rends compte que même ISAAC est moins chiant que toi ce soir ? »
« Hey ! Ne me met pas dans vos histoires, j’ai rien fait ! »
« Présente tes excuses à la dame ! » ordonne le petit blond à son frère, affichant un air courroucé.  « Tout de suite ! »
Et maintenant c'est lui qui doit mettre la pauvre caissière de l'épicerie Pryde mal à l'aise. Il se doute qu'elle n'aime pas être au centre de toutes les attentions comme c’est le cas maintenant, et qu'elle se sent certainement très gênée d'avoir provoqué une dispute entre eux. Enfin elle n'a rien vu si elle les imagine en train de se disputer là tout de suite... Une vraie dispute de Donnelly, c'est autre chose.    

« Vous allez arrêter tous les deux, oui ? Laissez donc cette pauvre Charlie tranquille si vous ne voulez pas avoir à faire à moi ! Aidan, donne-moi ton verre et prend mon soda qu’on en finisse. »
Le gamin essaie de protester mais face au regard inquisiteur de la jolie fiancée de son père, il cède en bougonnant. De toute façon, il ne reste qu'une ou deux gorgées au max dans son verre qu'il tend à Jo. Il prend la peine de jeter un regard assassin à Aahron au passage, qui va devoir s’attendre à une vengeance froide et terrible dans les heures à venir...  


© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Dim 15 Juin - 22:24



« Happy New Year »

feat Donnelly’s family


L’
idée de passer le Nouvel An au Susan’s Coffee en compagnie de la famille Donnelly avait suffi pour te faire trépigner de joie toute la journée. D’abord, parce qu’ils avaient l’air de personnes tout à fait sympathiques même si tu n’avais pas réellement adressé la parole à la moitié d’entre eux avant ce soir et ensuite, car eux devaient savoir faire la fête, venant de Cleveland. Pas que là-bas, le sens de la fête est spécialement présent mais plutôt parce que c’est une chose qui te semble terriblement absente de la vie des habitants à Grayson. Dès lors, les gens qui venaient d’une autre ville, lorsqu’il y en avaient, représentaient quelque chose d’important à tes yeux, comme une bouffée d’oxygène dans ce village parfois étouffant.  

Le début de soirée commence exactement tu l’espérais. Une fois arrivée avec la famille Donnelly (au grand complet !), vous vous dirigez naturellement vers le bar pour passer commande avant de prendre place autour d’une table dans un angle. Autour de vous les gens discutent, boivent des verres et dansent au rythme de la musique. Comment rester insensible au milieu de tout ça ? La fête est là, il n’appartient qu’à vous de faire pareil. Tu accordes un sourire complice à Aidan, assis à ta gauche, lorsque vous trinquez. Contente de voir que le blondinet comptait bien ne pas passer la soirée à boire du sirop, tu n’as pas pu résister à sa demande en lui achetant un cocktail avec de l’alcool. C’est alors que tu es tombée sur le regard  noir d’un de ses frères, Aarhon, en te retournant. Naturellement un peu gênée, tu t’es contentée d’aller t’asseoir en espérant qu’il n’allait pas vous embêtez, Aidan et toi, avec ce…petit détail ? Si seulement tu avais su que les choses s’apprêtaient à tourner différemment…

Incroyable comme le plancher peut devenir d’un seul coup très intéressant, n’est-ce pas ? Alors qu’il y a encore quelques minutes, l’idée de fuir les Donnelly t’aurait paru insensée, tu commences à imaginer que ce serait peut-être la meilleure solution maintenant. Ou du moins s’éloigner de Aarhon qui n’est pas prêt du tout à laisser tomber cette histoire d’alcool qu’Aidan a commencé à boire, par ta faute. D’ailleurs, tu aimerais bien expliquer à ce grand frère trop protecteur à ton goût et surtout au bord de l’insulte que le blondinet est assez grand pour savoir ce qu’il fait. Mais cela risquerait de jeter un blizzard au Susan’s Coffee, ce que tu redoutes. D’ailleurs celui qui s’indigne aussi sec n’est autre que le plus jeune des frères, exigeant même des excuses d’Aarhon. Son attitude si spontanée et loyale ne manque pas de mettre du baume à ton cœur d’artichaut durant une seconde avant de se trouver à nouveau noyé par la gêne.

Joleen met fin à la discussion avec une facilité très impressionnante. Le silence tombe brusquement sur votre petit groupe, en contraste avec le reste de la salle qui n’a rien perdu de son enthousiasme. Et maintenant ? Ton regard passe sur les visages de la famille Donnelly en prenant soin d’éviter celui d’Aarhon dont le désir doit toujours être celui de t’étriper. Malgré le fait que les autres paraissaient plutôt amusés de l’attitude d’Aidan et que certains ont même pris ta défense, rester assise en leur compagnie te parait difficile.

« Hum » exprimes-tu pour t’éclaircir la gorge, un poing devant la bouche. Tu reposes ton verre plus ou moins vide sur la table basse avant de te lever. « Et si on allait chanter au karaoké ? » Tes yeux se posent naturellement sur Aidan mais la proposition concerne naturellement toute la famille. Et si aucun d'eux n'étaient d'accord, les choses risquaient d'être vraiment corsées... 


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Dim 15 Juin - 22:56

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
 La soirée commence à tourner au vinaigre alors qu’ils viennent à peine de se poser  au Susan’s et ça le contrarie fortement. Même si c’est lui qui a proposé à tout le monde de venir fêter la nouvelle année ici, il n’a pas envie de porter le tout à bout de bras. Il aimerait un peu d’aide mais personne n’a l’air de vouloir trop se fouler. Finalement, ils ne valent peut-être pas mieux qu’Aahron et estiment que faire acte de présence est suffisant…
Il va falloir qu’il trouve un moyen de boire beaucoup plus qu’un simple cocktail s’il veut survivre à cette soirée. Il n’aime pas trop profiter des tensions entre Sam et Aahron, mais c’est une situation d’urgence… Il va falloir qu’il joue sur la corde sensible avec Sammy pour obtenir de quoi faire chier leur ainé et s’en mettre plein le foie… Parce que si Aahron croit qu’il peut être ivre avec seulement un verre, même bien chargé, il se fourre le doigt dans l’œil. Il essaye juste d’avoir l’air enjoué pour motiver un peu les troupes.

« Hum… Et si on allait chanter au karaoké ? » propose tout à coup Charlie, son héroïne.
Le sourire d’Aidan réapparait immédiatement sur son visage pâlot et son regard azuré s’illumine.
« C’est une idée absolument grandiose ! C’est peut-être même encore mieux que le strip intégral ! ...Sans vouloir t’offenser bien sûr, tu as un corps de rêve ma douce » minaude le petit blond en passant un bras autour des épaules de la brune à ses côtés, avant de faire un tour d’horizon. « Je suppose que vous vous dégonflez ? »
« Je passe » confirme son intello de frangin en essayant de fusionner avec la banquette.
« J’vous accompagne ! J’ai vu deux trois chansons sympas » s'exclame la jolie métisse en déposant un rapide baiser au coin des lèvres de son fiancé.  
« Ta meuf a plus de couilles que toi Isaac, tu ferais bien de te méfier » plaisante Aidan en se redressant en même temps que les filles pour se rapprocher de l’organisateur de la soirée, chargé de lister les participants.
« Tu chantes avec moi Dan ? »
« Ouais, ouais. On peut se faire un trio si vous voulez. J’me fous de la chanson, choisissez » répond-t-il distraitement en fouinant dans ses poches pour attraper son téléphone portable.
Pas de message de la part de Summer. Il n’hésite pas bien longtemps avant de lui en envoyer un lui-même, pour la prévenir qu’ils sont sur place et l’attendent. Du moins lui l’attend…

© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
CREDITS : image@moi
NOMBRE DE MESSAGES : 101
ÂGE : 26
LOGEMENT : East jefferson street (13)
OCCUPATION : Barman
HUMEUR : Paumé!
ETAT PHYSIQUE : Marqué au niveau de la pommette par le poing de son frère ce gros connard !
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: H.Carter Wuornos
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Lun 16 Juin - 19:48


 Happy New Year


Le jour de l’an ou l’espoir de pouvoir peut-être passé une soirée sympa et dans une atmosphère un peu plus appréciable que ces derniers jours ou peut-être qu’on peut déjà parler de semaine, j’en sais trop rien et j’ai pas forcément envie de me focaliser sur ce genre de connerie qui me plomberait le moral d’avance. Je suis plutôt de bonne humeur à dire vrai même si j’avais d’autres plans en tête que de venir poser mon cul et afficher ma belle gueule dans un resto qui propose un putain de karaoké. J’ai beau aimer la musique, le jour où quelqu’un m’entendra chanter n’est pas encore venue mais ça fait plaisir à Aidan et puis c’est l’occasion de se retrouver entre nous.

Je suis affalé sur la banquette avec mon verre et je regarde les gens du coin prendre du bon temps, Isaac et Joleen se bécotent comme des ados et Aahron affiche un air pas super détendu mais je me préoccupe pas vraiment de lui parce que pour lui décrocher un sourire faut vraiment y allez, disons que c’est son état naturel, Aidan quant à lui est surexcité et n’arrête pas de nous souhaiter la bonne année, il claque son verre  contre le mien qu’il renverse sur ma putain de veste, je lui jette un regard pas vraiment amusé, il a de la chance d’être à bonne distance, sinon je lui aurais foutu un bon coup de poing dans l’épaule, un gentil coup cela va sans dire mais, c’est finalement Isaac qui s’en charge et lui claque un petit coup derrière la tête, il prend un air un peu boudeur, sans doute plus vexé par la présence de Charlie que par le geste lui-même. Charlie parlons-en, la petite épicière craquante sur laquelle le gamin a jeté son dévolue, ça me rappelle que j’ai une dette à payer envers lui et que je suis censé l’encenser devant-elle, chose que je me promets de faire au moment opportun et autant dire que ce n’est pas maintenant vu la petite réflexion bien piquante que vient de lui envoyer Aahron…Pauvre gamin il est pas super doué pour mettre les nanas à l’aise c’est le moins qu’on puisse dire. Bien évidemment tout le monde s’évertue à calmer la bête mais moi je sais que c’est pas comme ça qu’il vont réussir, non ce qu’il faut faire c’est lui faire picoler quelques verres de plus, histoire qu’il lâche un peu la bride et se détende enfin, bordel et après on dit que c’est moi qui fais jamais d’efforts.

Tout le monde s’échauffe gentiment et finalement Aidan embarque les deux filles pour un petit tour de chanson, il va pouvoir briller sur la petite scène et décuver un peu le peu d’alcool auxquels il a pu avoir droit. Quand ils ont tous quitté la table, je me retrouve seul avec Isaac et Aahron et c’est le moment que je choisis pour essayer de détendre un peu l’atmosphère et combler le silence qui s’installe un peu.

« Dis donc tu veut pas essayer de te détendre un peu ? Elle a rien fait cette gamine a part payer un verre à Aidan, je pense que ce serait pas du luxe de le laisser s’amuser un peu. » J’hausse pas le ton et essaye de mesurer mes mots parce que j’ai pas envie de m’embrouiller avec lui mais en même temps j’ai pas non plus envie de le laisser nous pourrir la soirée. «  et si ça peut te rassurer j’irai tenir sa crinière de princesse et m’assurerait qu’il vomisse pas sur tes chaussures. » Je me marre et je vois Isaac du coin de l’œil qui retient un large sourire derrière son verre.

« Allez prend un verre et souris je te promet que c’est sympa. »
Bon j’arrête avant qu’il m’attrape par le calbut et m’envoie faire des blagues ailleurs, en lieu et place de ça, je lève la main pour interpeller une des serveuses et lui fait signe de me ramener la même chose que ce que j’ai entre les mains, au pire s’il n’en veut pas, je le boirais. Je reporte mon regard sur l’autre partie du groupe, ils ont plutôt fière allure sur scène je dois le reconnaître, je me pose un peu plus confortablement pour les regarder se mettre à chanter.


made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mar 17 Juin - 16:15



« Happy New Year »

feat Donnelly’s family


U
n air enjoué apparait sur le visage. Yes, au moins une personne pour t’éviter de subir un vent monumental ! De tout le groupe, c’est sur lui que tu misais le plus d’espoir. Pas que ses frères ou Joleen soient forcément trop timides, mais simplement parce que le blondinet est le membre de la famille que tu connais le mieux pour le moment.  

« C’est une idée absolument grandiose ! C’est peut-être même encore mieux que le strip intégral ! ...Sans vouloir t’offenser bien sûr, tu as un corps de rêve ma douce »

Tu regardes Aidan, qui vient de poser un bras sur tes épaules, un peu surprise et en même temps amusée de l’entendre parler de ça. D’habitude, les hommes devant qui tu te déshabille ont quelques années de plus mais peut-être que ce blondinet à tes côtés cache bien son jeu…De toute manière c’est pas comme si tu allais réellement te mettre toute nue ici devant tout le monde. Vous n’êtes pas à Grayson et souvent tu n’en as rien à faire des ragots, mais tu tiens tout de même à garder encore un peu de dignité. Bizarrement, personne autour de la table basse ne semble faire de remarque sur le comportement d’Aidan, comme tout à l’heure.

« Merci du compliment, mon mignon, mais si tu cherches des filles qui se déshabillent faut aller du côté de Trimble » réponds-tu en riant. « Et c’est pas moi qui t’y emmènerai ».

Tu précises, toujours sur un ton léger, histoire de faire comprendre au reste de la famille Donnelly que ton intention n’est pas de pervertir leur frère.

Joleen manifeste ensuite son envie de participer aussi au karaoké, que tu accueilles avec joie avant de vous diriger vers l’homme qui tient la liste des participants. C’est un employé du Susan’s Coffee que tu as déjà eu l’occasion de voir parfois en venant ici. Après les salutations, il désigne du doigt le duo en train de chanter et annonce que vous aurez la chance de passer tout de suite après.

Tu observes les deux filles sur scène en train de se trémousser et fermer les yeux comme si ça permettait de mieux faire passer les émotions. Elles chantent bien et le public dans la salle a l’air d’apprécier leur prestation mais ceux qui vont véritablement mettre l’ambiance ici, c’est vous ! Pas de doute ! Soucieuse de te faire apprécier par la famille Donnelly après l’incident de l’alcool avec Aidan, tu as laissé de bon cœur Joleen choisir la chanson qui a alors opté pour « Gimme, gimme, gimme » de ABBA. Un coup d’œil à ta montre t’indique que le timing est parfait pour chanter cette chanson à ce moment de la soirée. Excitée, tu déclares dans le micro avec un grand sourire:

« C’est pour tous les hommes qui permettront aux filles de ne pas rester seules ce soir ! ». La chanson commence, c’est le moment de tout donner !  

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mer 18 Juin - 8:25

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
« T’es sérieuse ? » demande Aidan dans une grimace.
« Oh ça va être drôle ! »
« Ca va encore me faire passer pour un gros gay ouais ! »
« Mais on sait qu’t’es pas gay ! »
« Tu parles, y a pas six mois, Isaac m’a encore fait son speech : tu sais que je t’aimerai même si tu étais différent, tu es mon frère et c’est pas parce que je ne peux pas comprendre que je ne pourrai pas accepter » lâche le petit blond en parodiant son ainé.
« Il sonne pas du tout comme ça… »
« C’est pas l’propos Jo ! J’veux pas avoir l’air d’un gay… »
« Mais on s’en fiche, on s’amuse ! Regarde, le type qui a chanté Celine Dion tout à l’heu… »
« Bah il est clairement gay ! »
Elle ne trouve rien à répondre à ça parce que, clairement, ce type avait l’air d’un gay refoulé. Dans un coin pareil, ça ne l’étonnait pas tellement qu’il ne s’assume pas ceci dit… Déjà qu’à Cleveland c’était pas forcément évident d’après ce qu’il en savait alors dans les petits bled de ce genre...autant se tirer une balle directement !
« On va s’amuser ! Et puis qui tu veux impressionner ? Summer n’est pas encore arrivé » le taquine Joleen en lui assénant un petit coup de coude dans les côtes, l’accompagnant d’un sourire.
« J’essaie pas d’impressionner Summer » marmonne Aidan, un peu vexé, jetant un rapide coup d’œil en direction de Charlie pour voir ce qu’elle pense de tout ça… Mais elle n’a pas l’air vexée ou jalouse ou soulagée… Merde !
« C’est à vous ! »
« Tu me paieras ça. »
« Je t’offrirai un verre de ce que tu veux en compensation mon chou. »
Il n’en faut pas plus pour convaincre Aidan qui s’avance sur la petite scène aménagée pour les clients. Elle sera débarrassée un peu avant minuit pour permettre aux chanteurs locaux de se produire. Charlie et lui se sont inscrits et devraient passer dans les premiers. Avec un peu de chance, Samuel se sera attardé assez longtemps pour le voir chanter ses propres morceaux… Il a plutôt intérêt ! Si le souvenir de lui qu’il emporte est celui d’ABBA, ce sera grave la lose…

« C’est pour tous les hommes qui permettront aux filles de ne pas rester seules ce soir ! » s’exclame Charlie avec une excitation qui fait plaisir à voir, s’accaparant un instant le micro.
Aidan est tenté de justifier le choix de chanson derrière elle, mais renonce finalement. D’une part parce que la musique commence et ensuite parce qu’au fond : qu’est-ce que ça peut faire ? Il est là pour s’amuser et c’est ce qu’il compte bien faire. Non seulement il en a envie mais il ne a surtout besoin. Il l’a mérité.
Un bras passé autour de la taille de Joleen (il se permettra de tripoter Charlie après le deuxième couplet…des fois qu’elle pense qu’il la prend pour une fille facile) il commence à chanter avec elles, un sourire jusqu’aux oreilles. Parce que peu importe ce qu’il chante au fond, l’important c’est de chanter. Et il n’arrive même plus à se souvenir à quand remonte la dernière fois qu’il l’a fait. Ca lui a furieusement manqué.
Ca lui donnerait presque envie de chialer. De joie pour une fois.
Il se fiche d’avoir l’air gay ou même de chanter juste tout du long. Il s’éclate, ses frères sont tous là, Joleen le soutien et s’amuse aussi, Charlie est aussi excitée qu’eux et ça fait un bien fou.  


© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
CREDITS : Jack.Spirit
NOMBRE DE MESSAGES : 66
ÂGE : 31
OCCUPATION : Ouvrier
HUMEUR : Fatigué et contrarié
ETAT PHYSIQUE : Totalement en forme mais je ne serais pas contre de reprendre un peu de menuiserie ou de retaper deux trois maisons pour la forme.
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Jeu 19 Juin - 19:48

Je lève les yeux au ciel, exaspéré. Aidan me cingle de ses répliques de vexations, Joleen nous intime d'arrêter comme une mère le ferait avec ses petits agneaux et Charlie propose un Karaoké. J'hausse un sourcil devant autant d'enthousiasme et laisse faire la troupe. Qu'il fasse ce qu'ils veulent, je suis simplement ici pour voir Aidan donner de la voix et pour l'encourager – même si là maintenant, c'est plutôt mal partie – et peut-être … Passer une bonne soirée ? Pourtant, j'y arrive pas. Trop de chose dans le crâne, trop de responsabilités d'un coup, trop d'inquiétude. Je me repasse sans cesse le film de notre passage au garage, l'épisode du cambriolage et j'en passe. Pourtant Aidan a raison, même Isaac est le moins chiant de tous, lui qui est généralement tant raisonnable et un peu coincé du troufion.

Ils quittent la table et je me retrouve seul avec mes deux frangins et je dois dire que ça me fait assez bizarre. Honnêtement depuis quand ça n'était pas arriver une petite soirée entre mecs ? Le genre de moment où on se remémore nos conneries, on se vanne toutes la nuit comme des cons à boire des verres. Ca fait un putain de bail et tout ça en partie par ma faute. Puis la vie à fait que. Isaac a sa petite femme, Sam' sa petite vie. Nous ne sommes plus des gamins... Pourtant, j'peux pas m'empêcher de dire que de nous retrouver pourrait être sympa.

« Dis donc tu veut pas essayer de te détendre un peu ? Elle a rien fait cette gamine a part payer un verre à Aidan, je pense que ce serait pas du luxe de le laisser s’amuser un peu. »

Mon regard se braque directement sur Samuel. Je l'aurai aussitôt renvoyer chier s'il me regardait pas comme ça, avec son grand sourire et sa voix tranquille. Isaac me regarde en levant les mains comme pour dire « Moi j'dis rien mais bon... ». Certes, cette gamine n'a rien fait mais j'ai pas non plus demandé à ce qu'elle vienne, comme ça comme un cheveux sur la soupe. Non j'suis pas protecteur envers mon frangin et non j'suis pas à cran.

Un peu quand même.

«  et si ça peut te rassurer j’irai tenir sa crinière de princesse et m’assurerait qu’il vomisse pas sur tes chaussures. »

Isaac se retient de rire et même moi j'ai du mal pour cette fois... C'est sur qu'avec cette chevelure blonde, Aidan a du mal à être crédible là, mais peut importe.

« Allez prend un verre et souris je te promet que c’est sympa. »

Je lâche un ricanement amusé.

« Crois moi Samy, j'sais déjà que boire un p'tit verre est plutôt sympa... »

Nouveau sourire qui en dit long sur le « sympa ».

« J'ai eu une jeunesse avant toi ! Maintenant que j'me fais vieux, j'dois veiller sur les petits branleurs que vous êtes ! 
- C'est vrai, heureusement que t'es là papy. » Lâche Isaac en me donnant une tape sur l'épaule, visiblement soulagé que ni moi ni Samuel ne nous prenions la gueule.

A aucun moment je ne suis virulent … au contraire. Sam' a peut-être raison. Ces histoires nous mettent tous à cran et je dois dire que de ne pas avoir nos parents avec nous est plutôt douloureux, même si je n'en laisse rien paraître. Si je veux mettre un peu de lumière sur tout ce qu'il se passe, me détendre ne serait pas du luxe. Et puis... nous sommes en famille.

Je sais le verre que mon jeune frère a eu la gentillesse de m'offrir et en bois un gorgée après avoir trinqué avec eux. L'alcool fait du bien et je ne me prive pas d'une deuxième lapée.

« C’est pour tous les hommes qui permettront aux filles de ne pas rester seules ce soir ! 
Samy, je crois que ce petit message t'es destiné ! Allez, va chercher ta cavalière ! » Dis-je en me penchant vers le concerné, un grand sourire aux lèvres.
C'est vrai ça, on peut même t'aider à en trouver une... Hum attends voir... » Isaac se met à chercher dans toute la salle avant de s'arrêter et de s'exclamer « Tiens ! Regarde là bas, la petite brune aux grosses lunettes. »
Isaac avait trouvé tout ce qu'il y avait de plus hideux. Même la salle tamisée et illuminée uniquement par les trombinoscopes n'arrivent pas à atténuer ses traits durs et … Bref. Mono-sourcil. Dentition gâteuse lorsqu'elle sourit. Tassée, bref tout pour plaire à notre frère, nous en étions convaincue.

« Allez va parader sur la voix d'Aidan, ç a va t'encourager ! Fais pas ton timide ! Tu remet en doute le choix expert de tes frangins? »

Nouvelle gorgée, Isaac qui renchérit et nos rires qui se mêlent à la musique qui tambourinent un peu plus fort dans nos entrailles. Mes yeux se posent sur Aidan qui se débrouille plutôt pas mal... voir très bien je dois dire. Et faut dire que le gamin se lâche. Bras autour des hanches de Joleen, ça m'fait tout bizarre de le voir aussi … Grandit. Une sacrée claque dans la gueule même. Il est tout content, il prend son pied et … Ouais. Finalement, il se peut que nous passions un vrai bon moment. Même Joleen prend plaisir à chanter avec son neuveu et Charlie à l'air de tout aussi bien s'amuser. Quand je vois mon frangin partager ce moment de plaisir avec elle j'me dis que finalement, j''ai été un peu trop dur avec elle. Je n'arrive même plus à en vouloir à Sam, essayant cette fois de le comprendre. C'était facile pour personne alors pourquoi ça le serait pour lui.

Nouvelle gorgée, je claque mon verre sur la table et pointe Samuel et Isaac du doigts :

« Alors les tapettes, c'est tout ce que vous savez faire. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Jeu 19 Juin - 20:34



« Happy New Year »

feat Donnelly’s family


U
ne bonne trentaine de paires d’yeux vous fixent à présent, plus hauts ou plus bas selon la position des gens, détournés de leurs verres pour les trois prochaines minutes. Tu te mordilles la bouche malgré ton enthousiasme, un peu stressée comme chaque fois qu’il faut chanter en public.

Les chansons d’ABBA tu les connais presque sur le bout des doigts pour les avoir chantées de nombreuses fois sous la douche, dans la cuisine ou simplement pour te donner un peu d’énergie le matin. C’est de loin pas un groupe à la dernière mode, faut bien le reconnaître, mais le rythme toujours entraînant de leurs chansons ne peut que donner le sourire. Avis que le public du Susan’s Coffee semble partager puisque certains clients se mettent à faire quelques pas de danse ou chantent avec vous, même si le son du karaoké couvre leurs voix.

Le nœud dans ton ventre a disparu, remplacé par une énergie nouvelle qui irradie tout ton corps. Soudain, la magie provoquée par le fait de chanter prend effet. Plus rien n’a d’importance. Tu n’es plus caissière, tu n’habites plus dans un village glauque et triste. Il n’y a que Joleen, Aidan, le public, toi et toute la joie qui peut se dégager de ce moment de fête. Tu regardes tes camarades de karaoké et leur excellente humeur à tous les deux suffit à renforcer ton assurance.

Puis le niveau de la musique commence à descendre, indiquant la fin proche de la chanson. Tu ne réalises pas tout de suite que cela implique forcément la fin de votre prestation et si on te propose de poursuivre l’animation jusqu’au bout de la nuit, tu serais certainement d’accord. Heureusement, tu auras encore la chance de faire partager tes talents musicaux un peu plus tard avec Aidan, ton nouveau et magnifique partenaire.

« Vous avez été géniaux ! Peut-être toi encore plus », dis-tu à l’attention du jeune homme en lui faisant un clin d’oeil, « pour avoir osé chanter cette chanson ».

Tu quittes la scène la première avec une légère pointe de regret, suivie du blondinet et de Joleen. Une vague d’applaudissements retentit dans la salle du Susan’s Coffee. Vous regagnez alors la table de laquelle le reste de la famille Donnelly a assisté au spectacle. Avec soulagement, tu remarques que l’ambiance a changé dans ce coin car les trois hommes discutent tranquillement, verres en mains et sourires aux lèvres.  


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
CREDITS : image@moi
NOMBRE DE MESSAGES : 101
ÂGE : 26
LOGEMENT : East jefferson street (13)
OCCUPATION : Barman
HUMEUR : Paumé!
ETAT PHYSIQUE : Marqué au niveau de la pommette par le poing de son frère ce gros connard !
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: H.Carter Wuornos
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Dim 22 Juin - 17:13


 Happy New Year


« Crois moi Samy, j'sais déjà que boire un p'tit verre est plutôt sympa... »
Je me souviens de soirées entre frangins, les  images me reviennent sans grande difficulté, ça me paraît tellement loin et en même temps ces souvenirs sont relativement vivides. J’esquisse un sourire satisfait, me laissant aller à penser que je les regrettais peut-être plus que ce que j’aurais pu imaginer. La relation que nous avions pu avoir tous les quatre était clairement entachée et vieillissante, nous n’étions plus vraiment les gamins insouciants que nous avions pu être, Isaac s’était posé et aspirait désormais à une vie bien rangée avec Joleen, ils serait probablement parents d’ici peu, ce n’était qu’une question de temps de toute évidence. Quant à Aahron il avait déjà un semblant de vie construite, si elle avait pris un chemin qu’il n’avait sans doute pas vu venir, il trouverait un moyen de s’en accommodé je n’en doutais pas vraiment. Ne restait que moi, qui étais sans doute celui qui avait le moins avancé…mais je ne m’en plaignais pas vraiment ça me convenait comme c’était je crois. En ce qui concernait Aidan, tout restait à faire pour lui et les bases dont il disposait n’était pas vraiment des plus stables il fallait bien le dire, c’était sans doute à nous d’en renforcer les fondations et très sincèrement je n’avais pas la moindre idée du comportement qu’il nous fallait adopter même avec toute la meilleure volonté du monde. Je détourne mon regard vers le petit blond qui semble prendre bien du bon temps  ce soir et adresse de larges sourires à sa belle-sœur et sa copine, c’était rafraichissant de le voir dans un contexte comme celui-ci surtout après la difficulté et la lourdeur de ces derniers jours.

« J'ai eu une jeunesse avant toi ! Maintenant que j'me fais vieux, j'dois veiller sur les petits branleurs que vous êtes ! »
« C'est vrai, heureusement que t'es là papy. »
« Oooooh » j’éclate de rire à la remarque d’Aahron et lève les sourcils d’un air approbateur en jetant un œil à Isaac. Je sais qu’Aahron n’est pas le dernier à s’être amusé mais c’était avant que son ex, puis son fils ne rentre dans l’équation et depuis cela il n’avait plus vraiment été le même. Trop sérieux et sans aucun doute trop maussade, je ne sais pas ce qui l’a transformé de façon aussi drastique, on n’a jamais vraiment eu l’occasion d’avoir ce genre de conversation, trop occupé à se prendre la tête et à juger les moindres faits et gestes de l’autre. Ceci dit ce soir mes pensées restent loin de ce genre de réflexions et je me contente de sourire et d’apprécier l’ambiance qui se détend progressivement. Je porte mon verre à mes lèvres et en finis le fond d’une traite.

La serveuse vient déposer le verre commandé au centre de la table et je lui colle gentiment le mien maintenant vide dans la main, lui demandant de m’en resservir un. La voix de Charlie retentie alors dans le micro et mes frères se saisissent évidemment de l’occasion pour se liguer contre moi.

« Samy, je crois que ce petit message t’est destiné ! Allez, va chercher ta cavalière ! » Je ne rétorque pas tout de suite, faut dire que je suis de toute façon jamais le dernier quand il s’agit de trouver une nana plutôt mignonne à me mettre sous le bras, je jette un œil alentour dans l’idée de repérer quelqu’un d’intéressant mais Isaac prend les devants et commence à vouloir trouver lui-même celle qui pourrait me plaire, je sens le truc bien pourri arriver, je connais mes frangins et je n’en attends pas moins d’eux à dire vrai.

« Tiens ! Regarde là bas, la petite brune aux grosses lunettes. »
Et bingo, en plein dans le mille, j’en étais sûr, ils avaient réussi à me dénicher la nana la plus moche de l’histoire du Missouri, je leur adresse un sourire forcé, mimiquant leurs commentaires de merde sur mes talents de séducteur sans pouvoir m’empêcher de sourire.

« Allez va parader sur la voix d'Aidan, ça va t'encourager ! Fais pas ton timide ! Tu remets en doute le choix expert de tes frangins ? »
« Sans vouloir vous offenser les mecs, je mets pas ma queue dans n’importe quoi, j’ai des standards et CA » dis-je en montrant le morceau qu’ils m’avaient choisi « CA ne remplie pas mes critères, j’ai pas autant la dalle, par contre Aahron ça fait combien de temps que t’as pas trempé ton biscuit hein ? Je suis grand seigneur si tu veux je t’arrange le coup avec ton super canon. » Je me marre et la serveuse revient avec mon verre, elle à probablement entendu notre conversation puisqu’elle roule des yeux en déposant le verre et ne s’attarde pas vraiment en notre compagnie. J’ai à peine le temps de boire une gorgée de mon cocktail dont j’ai oublié le nom que mon aîné claque le sien contre la table en nous traitant de tapette, s’il veut jouer à ce petit jeu, il a trouver le partenaire idéal, finalement c’est peut-être pas les cheveux d’Aidan que je vais devoir tenir !

« Paye ta tournée et on en reparle » lui répond-je d’une voix teinté de défi.

La chanson prend alors fin et le petit groupe de superstar rejoigne la table tout sourire et l’air détendu, ils reprennent place au milieu de nous.
« Aidan ton choix de chanson t’allait à merveille vraiment… » Je me marre et lui me regarde avec cet air qui veut à tout les coup dire « ferme ta gueule Sam, tu me fous la honte » alors je me tourne vers Charlie et lui adresse un large sourire. « C’est qu’il est talentueux ce garçon, tu ne trouves pas Charlie ? »

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Dim 22 Juin - 18:31

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
Bon ça aurait pu être pire ! Le tout avec ce genre de chanson, c’est de paraître super à l’aise, de ne pas avoir l’air de se prendre au sérieux et, quand on est accompagné de jolies filles qui chantent bien (enfin Joleen repassera pour cette partie là…) c’est tout gagné. Aidan n’est pas mécontent de sa prestation et apparemment, la salle est aussi emballée que leur trio.
« Vous avez été géniaux ! Peut-être toi encore plus pour avoir osé chanter cette chanson » lui sourit la caissière de l’épicerie Pryde, qu’il ne regrette décidément pas d’avoir invitée à venir faire la fête avec eux.
« Tout le plaisir était pour moi ! J’ai hâte de t’entendre en solo tout à l’heure ! D’ailleurs t’as vu le planning ? J’crois que tu passes après moi, non ? Le meilleur pour la fin » lâche le petit blond dans un haussement de sourcils qu’il veut ravageur.

Si ça ne tenait qu’à lui, Aidan élirait domicile sur cette scène et ne la quitterait plus, mais il faut savoir partir pour mieux revenir… Et il veut que son public se languisse de son humble personne ! Au moins ça !  
Son sourire s’élargit un peu tandis qu’il met un pied devant l’autre pour retrouver ses frangins.
« Qu’est-ce qui t’fais sourire mon chamallow ? » lui demande Joleen avant qu’ils aient atteint leur objectif, passant un bras autour de ses épaules. Aidan se contente d’hausser les épaules. « Dis à mon fiancé que je le rejoins très vite. J’ai une dette à rembourser en liquide ! »
Aidan est d’excellente humeur quand il rejoint le reste de la troupe, et pas seulement parce qu’il vient de s’adonner à sa passion et a fait sensation. L’ambiance a changé et tout le monde a l’air plus détendu, plus à l’aise. Ca lui fait tellement plaisir qu’il en chialerait bien. Mais Sammy lui coupe tout net son envie en lui sortant une remarque. En même temps, ce ne serait plus vraiment Sammy sans ça, et il aurait été stupide de ne pas s’y attendre.
« Aidan ton choix de chanson t’allait à merveille vraiment… »
Il se contente de lui jeter un regard qui en dit long et son frère se tourne vers Charlie pour surenchérir. S’il voulait le vendre, c’est un peu raté ! Ca a l’air d’être de l’ironie maintenant. Sale crétin.
Du coup, avant que Charlie ait put répliquer, il prend lui-même la parole. De toute façon, elle l’a déjà complimenté donc ça prouve juste que son frangin à six trains de retard.
« Oh ! Tu fais bien d’en parler ! J’t’ai gardé un peu de talent quelque part… Attends, où est-ce que je l’ai mis… » fait-il mine de chercher, glissant ses mains dans ses poches, les sourcils froncés, avant d’enfin trouvé ce qu’il cherche. « Ah voilà ! Juste là ! »
Bien entendu, c’est son majeur qu’il présente à son frère, s’armant de son sourire le plus hypocrite. Il fait mine de lui tendre avant de se raviser.
« Ah attends, il est un peu crade. »
Là dessus, il referme son autre poing et effectue un mouvement de va-et-vient sur son majeur, avant de se le coller en bouche, de le ressortir et de le tendre à nouveau vers Samuel, sans avoir perdu son sourire.
« Fais-en bon usage, enfoiré d'blanc. »
« Ne l’écoute pas, c'était très chouette. Je me suis bien marré moi en tout cas » lâche Isaac, même si la situation n’exigeait pas son intervention divine pour une fois. Aidan s’est déjà laissé retomber à sa place, près de Charlie, en continuant de sourire gentiment. « Joleen n’est pas là ? »
« Elle voulait chier » répond Aidan le plus naturellement du monde, haussant une épaule.
« Dis donc ! J’t’entends ! » le sermonne l’intéressée qui revient avec un verre contenant un liquide coloré. Mais juste avant qu’Aidan s’en saisisse, elle se tourne vers Aahron. « J’ai toujours rêvé de faire trois tours dans ma petite culotte sans toucher l’élastique et je me suis dis qu’il avait bien mérité de se rafraichir après sa prestation. »
Grand sourire. Aidan glousse de plaisir. Il adore quand Jo est dans la provocation et qu’elle est de son côté. Heureusement, l'ambiance reste bonne enfant et Aahron ne le prend pas trop mal.
« Celle-ci faut vraiment qu’tu lui passes la bague au doigt Isaac ! Je l’aime ! Et elle a des couilles de Donnelly ! »  tranche le plus jeune en attrapant son verre.
Pas besoin d’avoir fait Maths supp’ pour se rendre que ses frères se sont resservis, alors pourquoi lui ne pourrait pas en faire autant ?
« J’espère pas… » fait semblant de s’inquiéter son intello de frangin alors que Joleen file un nouveau verre à Charlie et vient s’installer avec eux.
Enfin c’est le plan, mais Isaac l’attrape par la taille et la force à s’asseoir sur ses genoux avant de faire mine de vouloir vérifier dans son pantalon ce qui s’y trouve, provoquant l’hilarité de la tablée.  
 


© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
CREDITS : Jack.Spirit
NOMBRE DE MESSAGES : 66
ÂGE : 31
OCCUPATION : Ouvrier
HUMEUR : Fatigué et contrarié
ETAT PHYSIQUE : Totalement en forme mais je ne serais pas contre de reprendre un peu de menuiserie ou de retaper deux trois maisons pour la forme.
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mar 1 Juil - 7:36

On se marre comme des adolescents pré-pubères et c'est bon d'être dans une ambiance si décontracté. Samuel ne manque pas de rétorquer à nos taquineries à Isaac et à moi, et je dois avouer que ce petit con à de la répartie. T'es un Donnelly toi hein, un vrai !

« Sans vouloir vous offenser les mecs, je mets pas ma queue dans n’importe quoi, j’ai des standards et CA »... Il nous montre la beauté des sables au fond de la salle. « CA ne remplie pas mes critères, j’ai pas autant la dalle, par contre Aahron ça fait combien de temps que t’as pas trempé ton biscuit hein ? Je suis grand seigneur si tu veux je t’arrange le coup avec ton super canon. »

Isaac rit à gorge déployé en mimant une balle m'atteignant en plein cœur. J'esquisse un large sourire puis...

« Oh Sam', crois moi que mon biscuit s'est bien désaltérer, comme il se doit... Mais tu devrais pourtant le savoir, toi qui est si bien renseigné ! C'est quoi ton secret hein ? T'es Samy le Morpion ? »

J'écarte mon jean et mon caleçon, faisant mine de le chercher.

« Samyyyyyyy ! Youhouuuu t'es où ? Ah ouais j'comprends que tu t'y perde la dedans pourtant c'est pas compliqué ! Suis le Baobab et tout ira bien ! »

Rien à foutre si on m'écoute, mais nos rires sont communs et ça fait un putain de bien. J'avais presque oublié ce que ça faisais de rire pour rien et surtout, avec eux. Je les mets au défi, les nommant « tapette de la soirée » puisqu'il est clair qu'ils se retrouveront sous la table à se rouler au sol, chantant n'importe quoi.

« Paye ta tournée et on en reparle. » Sam me défi et il ne m'en faut pas plus. Aussi bien lui que moi, étions deux têtes de morts.

« Ainsi soit-il ! » Je fais signe à la serveuse de m'en servir 6 autres. Trois chacuns. Isaac me regarde, levant les yeux au ciel, grand sourire aux lèvres, en s'exclamant « AMEN ! »

La troupe des chanteurs en herbe – enfin sauf mon frère, il a été très pro et talentueux. Normal c'est un Donnelly- revient vers notre table et Samuel ne peut s'empêcher de charier Aidan.

« Aidan ton choix de chanson t’allait à merveille vraiment… C’est qu’il est talentueux ce garçon, tu ne trouves pas Charlie ? »

Enfoiré va !

« Oh ! Tu fais bien d’en parler ! J’t’ai gardé un peu de talent quelque part… Attends, où est-ce que je l’ai mis… » Il fouille dans sa poche et en sort son majeur « Ah voilà ! Juste là ! »

C'est plus fort qu'Isaac et moi : Nous éclatons de rire comme des connards. S'en suit des gestes obscènes de la part du blondinet – et si nous n’étions pas en jour de fête, je l’aurai presque giflé pour manquer autant de manière -.

« Joleen n’est pas là ? »
« Elle voulait chier » Lâche Aidan avec l’air le plus normal qui soit.
« Dis donc ! J’t’entends ! » L’intéressée débarque avec un verre à la main, s’apprête à le tendre à Aidan puis se tourne vers moi, regard provocateur au fond du mien. « J’ai toujours rêvé de faire trois tours dans ma petite culotte sans toucher l’élastique et je me suis dis qu’il avait bien mérité de se rafraichir après sa prestation. »

Avachis contre le banquette, les bras posés sur le dossier, je lève les yeux au ciel avant de lâcher d’un ton qui se veut taquin :

« Si je fais ça, je risquerais de te briser en 4 et jouer aux osselets avec tes morceaux c’est pas encore dans mes plans !
- Celle-ci faut vraiment qu’tu lui passes la bague au doigt Isaac ! Je l’aime ! Et elle a des couilles de Donnelly !
- J’espère pas… »

Isaac fait mine de fouiller de regarder dans la culotte de sa femme ce qui nous fait rire comme des enfants. Je suis moi-même surpris de la soudaine bonne ambiance…

« D’ailleurs, à quand le polichinelle dans le tiroir vous deux ? J’ai pas envie d’être tonton à 50 balais ! »

A croire que si je faisais finalement un léger effort, tout pouvait aller mieux et même si mon fils me manque plus que jamais, je suis content d’être avec ses connards de frangins. Jamais je n’avouerais quoi que ce soit, mais c’est l’cas. Je nous fais resservir un énième verre et je commence à avoir agréablement chaud. J’me sens bien, détendu, rien ne vient nous prendre la tête et j’ai l’impression d’avoir 10 ans de moins, même si ça n’est pas le cas. Les verres s’enchainent, les vues se troublent et les rires se font légers.

J’me dis que j’passe pas assez de temps avec eux mais a vrai dire, j’sais pas comment on fait. J’suis pas le genre à venir voir mon frangin et lui sortir un discours qui dégouline de sentiment à faire vomir, mais plutôt à venir lui rentrer dans le lard pour lui montrer que j’suis bel et bien là. J’me dis qu’il serait temps que j’discute avec Sam tout comme il serait temps que j’amène Aidan faire un truc qu’il aime bien, sauf que j’sais pas c’qu’il aime bien.

C’compliqué quand même.

Puis, dans un élan alcoolisé, je me lève, verre de whisky à la main, les yeux un peu brillants :

« Portons à toast à cette soirée en famille ! Et je déclare officiellement que mes tapettes de frangins finiront sous la table avant moi ! Que j’me ballade en caleçon avec une plume dans l’cul si j’me trompe ! »

J’englobe toute la table, y compris Charlie qui finalement s’avère plutôt sympa. Et puis si mon frangin pouvait avoir d’la bonne compagnie dans cette ville de merde, n’allons pas cracher dessus.

Et bien entendu, je n'évalue en aucun cas les risques de ma déclaration...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
NOMBRE DE MESSAGES : 231
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mar 1 Juil - 18:13


MINI EVENT : JOUR DE L’AN

Trimble : nightclub


La soirée bat son plein et est placée sous le signe de l'auto dérision et de la bonne humeur ! On se laisse aller sur les banquettes confortables, les serveuses ne savent plus où donner de la tête avec toutes les commandes et les conversations vont bon train et l'on échange avec ses voisins de tablé sans gêne. Le karaoké, y a pas à dire : ça créé des liens !
Le décompte sera lancé dans cinq petites minutes.
Le micro est raccroché à son support et la scène se prépare à présent à recevoir les artistes qui se sont inscrits pour animer le Susan's Coffee jusqu'à l'aube ! Le premier à passé se prénomme Aidan Donnelly et il sera suivi de près par une habituée des lieux : Charlie Boyle.
En attendant, ces derniers sont encore attablés avec le reste de la fratrie Donnelly. Toujours aucune trace de la fille du shérif ceci dit. Summer a-t-elle trouvé un chauffeur de confiance ? A-t-elle osé grimper dans une voiture ? ...Et si c'était le cas mais que la voiture avait dérapé sur une plaque de verglas et terminé sa course dans un ravin ?
 

PAS D'ORDRE DE PASSAGE (POUR PLUS DE COHÉRENCE, UTILISEZ LE flood rp) ; PAS DE LIMITE DE LIGNES

LE DÉCOMPTE SERA ANNONCÉ PAR L'ADMINISTRATEUR

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Sam 12 Juil - 12:16



« Happy New Year »

feat Donnelly’s family


A
rrivés au canapé, Samuel fait une remarque à Aidan sur sa prestation avant de se tourner vers toi.   « C’est qu’il est talentueux ce garçon, tu ne trouves pas Charlie ? » Amusée par l’attitude de l’homme, tu te demandes si ce qu’il vient de dire à propos d’Aidan est ironique ou non, surtout que ce dernier n’a pas l’air d’apprécier particulièrement. Un sourire se forme tout de même sur tes lèvres, contaminée par la bonne humeur qui semble désormais régner dans tout le bar.

Aidan décide de répondre à sa manière en montrant un majeur tendu en direction de son frère. Tu ris, amusée par l’attitude des frères qui se cherchent un peu comme des coqs dans un poulailler. Une sensation de bien-être se propage en toi, de plus en plus heureuse d’avoir accepté l’invitation d’Aidan à passer le Nouvel An ici. Qui sait ce qui se serait passé avec Hunter…

Joleen qui était partie chercher à boire vous rejoint et te tend un verre. Touchée par cette attention, tu la remercies puis te dis qu’il faudra veiller à ne pas boire trop d’alcool pour pouvoir rentrer sans accident jusqu’à Grayson plus tard. Mais bon, un verre ou deux ne peut pas faire de mal…

La jeune femme réplique ensuite à Aarhon exactement la même chose qu’il t’avait dit en début de soirée lorsque tu avais payé un verre à Aidan, ce qui fait rire tout le monde autour de la table. Tu ne peux pas t’empêcher de ressentir une certaine satisfaction en voyant qu’elle se range de ton côté, d’une certaine manière, mais aussi qu’elle a du répondant sans que l’ambiance ne vire au vinaigre.

S’ensuit une discussion à propos de Joleen et Isaac, son fiancé, ainsi que leurs projets futurs. Tu n’interviens pas, ne te sentant pas très concernée et portes ton attention sur le verre entre tes mains comme s’il était possible d’identifier le liquide rien qu’en le regardant.

Soudain dans un élan de joie, Aarhon décide de porter un toast à cette soirée en famille. Naturellement, tu es un peu intriguée par cette définition puisque tu ne connais pas les Donnelly si bien que ça. Vu son air déjà un peu éméché, est-ce qu’il te considère comme quelqu’un d’assez proche de leur famille sous l’effet de l’alcool ? Ou a-t-il juste oublié ta présence à la table ? Quoiqu’il en soit tu lèves simplement ton verre pour imiter les autres.

Ton regard se porte ensuite sur la scène où tu remarques que quelques petits changements ont été faits dans le matériel installé. Il n’y a plus qu’un micro et une ou deux enceintes en moins, pour laisser de la place aux musiciens qui ne vont pas tarder à passer pour la seconde partie de cette soirée.

« Ca va bientôt commencer ! » annonces-tu à Aidan en posant une main sur son bras, les yeux pétillants d’excitation. « Tu te sens prêt ? » Puis avant qu’il ne puisse répondre, tu tournes les yeux vers Samuel qui a fait une remarque sur le talent du blondinet après votre première prestation. « Quelque chose me dit qu’il va assurer, pas vrai ? »

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mer 16 Juil - 21:28

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
L’idée de croiser Aahron avec une plume dans le cul ne l’amuse pas longtemps. Enfin dans le principe c’est drôle mais son esprit commence à visualiser la scène et tout de suite, ça devient carrément glauque. De toute manière, Aidan n’est pas là pour s’enivrer et rouler sous les tables, il est là pour faire le show et prendre un peu de bon temps. Chaque fois qu’il dépasse sa limite, les choses tournent mal et étant donné sa poisse actuelle… Mieux vaut sans doute ne pas tenter le cornu !  
Il lui suffit de jeter un œil sur son plâtre pour être tout à fait convaincu qu’il ferait bien d’en rester là et de laisser ses frangins dépenser leurs économies en boissons alcoolisées. Enfin tous ses frangins sauf Samuel qu’il compte faire chier. Hors de question de le laisser boire alors qu’il s’apprête à conduire pour les planter comme des merdes une énième fois.
Aidan le laisse porter un dernier toast, parce que c’est amusant. Surtout parce qu’Aahron a déjà l’air d’être le plus éméché d’entre eux… Mais il ne l’admettra jamais et personne ne va essayer de le défier sur ce point. Pas lui en tout cas.

Le petit blond trempe lui-même ses lèvres dans le verre que Joleen lui a gracieusement offert, puis le lève dans sa direction dans un sourire complice qu’elle lui renvoie bien volontiers. Il boit à nouveau une petite gorgée et se tourne vers Charlie qui l’alpague.
« Ca va bientôt commencer ! Tu te sens prêt ? »
Mais alors que le petit blond s’apprête à lui répondre, agréablement surpris par la manière dont elle devient tout à coup plus tactile (il faut dire qu’il a lancé le ton sur scène un moment plus tôt !), la caissière donne toute son attention à Sammy. Faut toujours qu’il n’y en ait que pour lui de toute manière… C’est pas sa faute, mais ça reste agaçant. Foutu connard avec son air de bad boy qui les fait toutes craquer ! Lui aussi il pourrait le faire si il en avait vraiment envie.
Pourquoi est-ce qu’elle ne s’adresse pas directement à lui hein ? Elle aurait pu lui dire : Quelque chose me dit que tu vas assurer ! Mais à la place, elle a préféré obtenir l’avis du grand dadais qui lui sert de frangin sur la question… Elle en a sûrement même pas conscience, c’est ça le pire. Elle minaude… Elles minaudent toutes dès que Samuel entre dans une pièce, on dirait un putain d’instinct primaire ou quelque chose de ce genre.
Aidan n’écoute même pas la réponse de l’aimant à minette qui est pourtant en train de flatter son égo, comme promis. A la place, il étend son bras pour choper son verre.
« Quand on est doué, on a pas besoin de se l’entendre dire » réplique-t-il simplement, avant de se pencher sur la table basse, faisant signe à Sam de lui filer son verre. « File ça. La dernière chose dont on a besoin, c’est que t’ailles te tuer en voiture ce soir ! »

Il n’avait pas prévu que ça sorte comme ça. Il n’avait pas prévu que ça plombe aussi efficacement l’ambiance bon enfant qui avait commencé à s’installer. Il voit le sourire d’Isaac se figer, entend Joleen se racler nerveusement la gorge et remettre de l’ordre dans ses cheveux.
Aidan renonce à débarrasser son frère de son verre et se réinstalle lentement dans la banquette. Et c’est à cet instant qu'une musique poussée à fond s'élève dans le café/bar, annonçant le décompte imminent. Les cris fusent et il devient pratiquement impossible de s'entendre parler.

Bonne année…


© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
CREDITS : image@moi
NOMBRE DE MESSAGES : 101
ÂGE : 26
LOGEMENT : East jefferson street (13)
OCCUPATION : Barman
HUMEUR : Paumé!
ETAT PHYSIQUE : Marqué au niveau de la pommette par le poing de son frère ce gros connard !
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: H.Carter Wuornos
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Ven 18 Juil - 20:48


 Happy New Year


L’ambiance se détend progressivement à mesure que les verres se vident et que l’heure fatidique approche et je dois bien dire que c’est appréciable. Rien qu’une soirée sans se prendre la tête, à déconner et à discuter sans penser à toutes les emmerdes que l’on partage ou non. Aahron me cherche et réplique gentiment ca fait bien longtemps qu’on ne s’est pas parlé avec autant de légèreté que ca, à dire vrai je ne me souviens pas de la dernière fois c’est dire. Je lève les yeux au ciel et le laisse gagner cette manche, ce qui le met qui plus est suffisamment de bonne humeur pour qu’il se laisse aller à suivre le défi que je viens de lui lancer et une tournée supplémentaire ce sera. Les âmes qui s’égayent tout autour de nous, nous perçoivent sans doute comme l’image même de la famille soudé et profondément lié, ce n’est pas faux, ce n’est pas aussi simple non plus. C’est à ce moment là que notre fine équipe revient à la table, le souffle un peu court et le sourire aux lèvres, j’en profite pour lancer quelques pics qui me semblent drôle, lui visiblement pas, enfin pas tout à fait en tout cas.

« Oh ! Tu fais bien d’en parler ! J’t’ai gardé un peu de talent quelque part… Attends, où est-ce que je l’ai mis… » Il fouille dans sa poche et en sort son majeur « Ah voilà ! Juste là ! »

Je lui balance une grimace de gamin de cinq ans avant de mettre à rire, faisant écho à ceux de mes deux autres frangins. S’ensuivent quelques blagues un peu graveleuses dont le sujet principal n’est autre que la sage Joleen qui ne se laisse pas faire comme à son habitude, sage mais jamais trop. Le souvenir d’un autre jour de l’an flash dans mon esprit et je me referme soudainement comme une huître. C’est une anecdote dont je n’ai pas envie de me rappeler, sur toutes les conneries que j’ai pu faire celle-ci me reste en travers de la gorge et je me maudis encore chaque seconde d’avoir osé franchir la limite impardonnable d’avoir approché d’un peu trop près la fiancée de mon frère., Je secoue la tête comme pour chasser cette idée de ma tête et me reconcentre sur la conversation qui anime tout le monde.

« Celle-ci faut vraiment qu’tu lui passes la bague au doigt Isaac ! Je l’aime ! Et elle a des couilles de Donnelly !»
«J’espère pas… »

J’esquisse un large sourire et jette un coup d’œil vers Joleen mais le détourne bien rapidement. En lieu et place, je me contente de donner un bon coup de coude dans le bras d’Isaac.

« Ouai c’est vrai ca quand est-ce que tu décides, fait gaffe à la concurrence. »
Je lui balance ça en désignant la populace du coin avant de pouffer de rire et Aahron de surenchérir en suggérant qu’ils se décident tous deux à agrandir la famille, ce qui n’est pas dénué de sens après tout s’il compte sur moi ou Aidan pour le faire, a mon humble avis il n’est pas près de voir arriver un cousin pour son fils. :face :

Les verres continuent de s’enchaîner et l’ambiance est plutôt bon enfant, le staff fait le ménage sur la scène et la prépare à accueillir les musiciens, j’en ai plutôt rien a carrer des autres ce qui m’intéresse c’est de voir mon frère et accessoirement sa petite copine qui est tout à fait charmante. Charlie remarque à son tour que c’est bientôt à eux de briller sous les projeteurs et ne manque pas de le faire savoir à Aidan qui joue les coqs avec brio. Elle finit cependant par se retourner vers moi…

« Quelque chose me dit qu’il va assurer, pas vrai ? »
Ahaha je l’aime bien cette gamine.
« Evidemment qu’il va assurer, faut vraiment le voir dans son élément, il pourrait même t’étonner Charlie. » Je n’ai pas le temps d’en dire plus puisque mon frère réplique finalement lui-même à quel point il est doué, tant pis pour lui, j’aurais sans doute pu en rajouter encore des tonnes pour le faire passer pour le type à ne pas manquer auprès de sa charmante caissière.

Puis il finit par se pencher au-dessus de la table  en me faisant signe de lui filer mon verre, ce que bien sûr je ne fais pas, pas envie de me mettre Aahron à dos en lui refilant mon verre d’alcool mais ca ne l’arrête pas  « File ça. La dernière chose dont on a besoin, c’est que t’ailles te tuer en voiture ce soir ! »

Et là, le silence s’installe soudainement, je jette un regard noir à Aidan et le reste de la fratrie disparaît dans différentes réactions, Isaac s’immobilise, Joleen arrange ses cheveux nerveusement, Aahron serre les dents et le fauteur de troubles s’enfonce rapidement dans le fauteuil en espérant y disparaître. C’est le genre de chose bête qui aurait pu échapper à n’importe lequel d’entre nous, enfin sauf Isaac sans doute qui réfléchit avant de parler contrairement à nous. Je me sens mal pour mon petit frère qui doit être en train de pester contre lui-même je cherche désespérément une façon de briser le froid glacial qui vient de s’insinuer entre nous mais rien ne vient. Seule distraction possible, le brouhaha qui s’élève et annonce le décompte fatidique…

5
4
3
2
1

Bonne année….


Ouai et ba c’est pas gagné !

Je finis par me lever pour éviter que le mal-être perdure et attrape mon verre.
« Bon ba on va commencer par les bonnes résolutions »
Je plante mon regard dans celui du blondinet et lui adresse un sourire avant de verser le fond de mon verre dans celui d’Aahron. « Monsieur le gros dur va boire pour moi, il a pas besoin de conduire lui. Allez Aahron enquiller ça tu vas en avoir besoin pour aller nous faire ton show sur scène. T’inquiète donc pas je te trouverait une plume y a pas de problème !! » Le rire de Joleen éclaire un peu le silence de la table et un sourire s’affiche sur plusieurs visages, avec un peu de chance on est passé à côté du désastre.


made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Lun 4 Aoû - 16:57

Happy new year

Le 31 décembre, déjà. J'aurais très bien pu suivre mon père à Grayson pour le feu d'artifice, car après tout le Nouvel an n'est-ce pas une fête censé se célébrer en famille ? Ou au moins avec des amis ? Mais quand on est une Hickok, votre vie se résume à un père qui n'est pas plus que LE shérif de la ville, donc vous êtes fichée comme "fille du shérif" toute votre vie. La vie d'une Hickok se résume aussi à ne plus avoir de famille, à part ce père qui n'est presque jamais là et qui en plus passe son temps avec sa chère et tendre petite amie qui n'a que quatorze ans de moins que lui, rien que ça. Être une Hickok, soit dit en passant : être moi, c'est aussi connaître un secret dont on préférerai ignorer l'existence, c'est aussi devoir préserver ce secret coûte que coûte, même si on en a aucune envie et même si pour cela on ne doit plus avoir d'amis. Être la fille du shérif, c'est supporter de ne pas être aimée par les personnes qui n'aiment pas le shérif. En bref, je n'ai personne avec qui aller voir le feu d'artifice mis à part mon père qui n'aura même pas le temps de poser les yeux sur moi et avec qui je suis toujours en rogne.

Depuis ma fugue, qui n'a certes pas duré très longtemps, durant laquelle j'ai pleuré comme une fillette avec Aidan, qui en a profité pour me proposer gentiment de m'héberger l'histoire de quelques jours, proposition que j'ai fini par accepter. Je ne suis restée qu'une nuit, le lendemain mon père (prévenu par l'un des Donnelly) m'attendait de pied ferme dans la voiture de patrouille devant leur baraque. J'avais remercié Aidan et les autres Donnelly pour leur gentillesse mais je persiste à croire qu'ils ne m’apprécient guère. Faute à qui ? Au père Hickok bien évidemment ! Qui, une fois dans la voiture, m'a fait la morale sur mon comportement et patati et patata, d'ailleurs je n'ai pas tourné ma langue sept fois dans ma bouche pour lui rétorquer qu'il devrait se réjouir d'avoir eu deux jours rien que pour lui à la maison et donc forniquer avec sa belle Elizabeth. Enfin, je vous passe les détails.

Tous ça pour dire que je suis restée cloitré dans ma chambre, à ne rien faire. J'ai hésité à appeler James, mais je m'y suis résignée : je n'avais clairement pas envie de voir quelqu'un ces derniers jours. Mis à part aujourd'hui, parce que c'est le Nouvel an et que j'ai envie de voir du monde, même des gens que je ne connais pas, je n'ai pas envie de parler, je veux juste voir du monde pour sortir de mes quatre murs.

***

La nuit allait bientôt tomber, la soirée karaoké, à laquelle j'avais décidé de me rendre, était au Susan's Coffee qui devait, très certainement, déjà ouvrir ses portes. Mais je m'attelais encore à me préparer, j'avais opté pour la petite robe noire qui va bien pour ce genre de soirée et pour le nouvel an. Quand je dis petite, elle ne l'est pas vraiment, elle me tombe sur les chevilles et offre un généreux décolleté, qui dérangerait mon père mais pas les jeunes hommes de mon âge. A cette pensée, tout en m'admirant dans le miroir, j'eus un petit sourire en coin. On a bien le droit de mettre ses atouts en valeur pour séduire, non ? Je m'attaquais à une dernière touche d'eye liner, de crayon et de mascara noir pour mes yeux, juste un peu de poudre pour le teint et un dernier coup de rouge à lèvre rouge sur mes lèvres rosées et je pouvais enfiler ma petite veste et mes escarpins rouges.

Autant dire que je me suis mise sur mon trente-et-un ! Comme l'a soulignée le chauffeur de taxi que j'ai payé pour me conduire jusque Westbridge. D'ailleurs ce chauffard (plutôt que chauffeur) a failli me faire mourir d'une crise cardiaque ! C'est bien parce que j'ai des escarpins que je n'ai pas voulu m'y rendre à pieds, parce qu'autrement c'est ce que j'aurais fait. J'ai une vraie phobie de la voiture, c'était la dernière fois que je montais dedans, d'ailleurs je n'ai pas pu rester plus longtemps à bord, j'ai demandé au chauffeur, qui roule à 130 sur une nationale, de me déposer au Tubery bridge, a la sortie de Grayson.  

« Bonne soirée mad'moiselle! N'allait pas vous casser la ch'ville hein ?! Hahaha » m'avait-il lancé dans un rire à moitié étouffé. « C'est ça, salut !» avais-je répondu alors qu'il partait en faisant crisser ses pneus, bruit qui me donna le tournis et je dû me rattraper à la rampe du pont en bois pour ne pas vaciller. « Bon sang..» avais-je soufflé, tout en serrant les dents à la vue de l'eau sous le pont.

Cet endroit me ferrait-il toujours cet effet là ? J'en ai bien peur. A peine je m'étais mise à marcher pour traverser le Tubery que ma vue se brouillait et que des souvenirs me revenaient, comme si je revivais l'accident dans lequel maman avait perdu la vie. Des cris, des crissements de pneus, des bruits sourds, puis cette sensation d'être arrachée de mon siège, et la vue du visage ensanglantée de maman, le feu.. Un frisson me parcourra la colonne vertébrale et je dû lutter pour ne pas m'effondrer. Mes jambes tremblaient, mais qu'est-ce qu'il m'a prit de demander au taxi de me déposer ici ?! J'aurais pu m'arrêter plus loin. Mais non, il a fallût que je m'arrête ici. Toute ma vie semblait se ramener à ce pont. Quand mon regard, puis mes pieds, se posèrent sur le sol exactement où la voiture avait entièrement cramée, des larmes m'échappèrent, puis des sanglots. Je dû faire un effort sur-humain pour pouvoir m'éloigner de cet endroit, j'avais retiré mes chaussures et je m'étais mise à courir au bord de la route. Il ne restait pas beaucoup de chemin jusqu'au Susan's Coffee.

En arrivant, la nuit était déjà noire encre et il était tard, j'avais mis plus de temps que prévu et le compte à rebours ne tarderait pas à commencer et pourtant.. je n’avais pas envie de rentrer faire la fête et m'amuser tout de suite. Non. Les étoiles étaient visibles dans le ciel et j'avais envie de faire autre chose que la fête à ce moment là.. Dans cinq petites minutes, il serait l'heure. On serait le 01 janvier 2014. Date anniversaire. L'anniversaire de la mort de maman, bientôt ça ferait quatorze ans qu'elle nous a quitté, qu'elle m'a quitté.

J'avais ôté ma veste et pliée soigneusement pour m'assoir dessus, afin de ne pas salir ma robe. La brise d'hiver soulevait mes cheveux, bruns à cause de la saison, et caressait mon visage, bizarrement je n'avais pas froid, j'avais les joues légèrement rougies par la course que je venais de mener mais mes sanglots s'étaient calmés, ma respiration aussi et j'éprouvais une sensation de bien être. La musique du Susan's Coffee venait battre à mes tympans, la fête battait son plein , cela devait être génial..

5
le compte à rebours venait de débuter
4
le temps pour moi
3
de me lever et d'inspirer
2
un grand bol d'air frais
1
de lever les yeux vers les étoiles et de dire : «Bonne année maman..» Un petit sourire étira mes lèvres, je resta comme ça encore quelques minutes avant je récupérer ma veste et ma petite pochette pour rejoindre la fête.

J'entrais directement par la porte, discrètement pour me faufiler aux toilettes, dans lesquels je m'inspectais devant le miroir pour essuyer les quelques bavures de maquillage. Je décidais de me recoiffer, en passant mes doigts entre mes cheveux soyeux et de les ramener sur une épaule. Je rajoutais une touche de rouge, rouge. J'étais enfin prête à faire la fête, le cœur plus léger.

Je poussais la porte des toilettes, perchée sur mes escarpins rouges sang et mon regard se posa sur la table des Donnelly, à laquelle été aussi installé Charlie. Au lieu de froncer les sourcils et de me demander ce qu'elle fichait au bras d'Aidan, je décidais de jouer l'indifférence et d'aller m'installer un peu plus loin.

Après tout, je suis là pour faire la fête et non pour me prendre la tête ! Souris Summer, tu es ravissante et quelqu'un viendra t'aborder, tu pourra papoter. J'adressais un sourire au serveur qui passa à côté de ma table, ainsi qu'aux nombreuses serveuses qui le suivirent. J'étais de nouveau de bonne humeur et heureusement parce que quelque chose semblait se préparer, mais quoi donc... ?
lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : chachoune
NOMBRE DE MESSAGES : 176
ÂGE : 18 ans
OCCUPATION : sans emploi
ETAT PHYSIQUE : Cernes prononcées sous les yeux ; son avant bras gauche est plâtré depuis plusieurs semaines (le plâtre est couvert de dessins et autres petites annotations)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes: Dorian A. Spelling, Hunter D. Pendleton, Nathaniel W. Redd & Tyler A. Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mar 19 Aoû - 11:24

Happy New Year !

« 31 décembre 2013 »
Aidan accroche un sourire à son visage, même si le cœur n’y est plus vraiment. Il sait bien qu’il ne devrait pas en faire toute une histoire… Des bourdes de ce genre, ils vont tous en faire à un moment ou à un autre, ce n’est pas bien grave. N’empêche qu’il continue à se sentir un peu stupide et peu à peu, sa culpabilité se transforme en tristesse pure et simple.
Parce que 2014 se fera sans Sean et Margaret Donnelly.
Son père ne pourra pas faire semblant de prendre la résolution de manger plus équilibré et sa mère ne fera pas de beau discours sur les valeurs familiales en espérant que ça suffise à rabibocher tout le monde pour de bon. Peut-être que s’ils n’avaient pas disparu, ça aurait pu être possible. Peut-être que Samuel et son père auraient enfin décidé d’arrêter de s’ignorer pour repartir enfin sur de bonnes bases…
2014 aurait dû être l’année du mariage d’Isaac et Joleen. Peut-être même qu’ils auraient annoncé avant qu’elle se termine que la jolie métisse était enceinte ! Un bébé, un petit neveu ou une petite nièce à cajoler : ça aurait été trop top. Avec des gênes comme ceux des tourtereaux, le gamin allait être trop beau en prime ! Bon, ça pouvait encore arriver, mais ça allait sonner un peu creux quand ils l’annonceraient, Aidan en est déjà convaincu.  
Non… Rien à faire… Pour lui, 2014 restera toujours la première année passée sans ses parents… Et cette pensée ne lui donne pas tellement envie de faire la fête. Qui voudrait célébrer ça ?    

Pourtant, il va bien falloir qu’il se déride un peu. Dans quelques instants, il est censé être sur scène pour chanter quelques morceaux à lui, en compagnie de sa jolie Charlie. Cette dernière l’observe d’ailleurs à la dérobée, comme pour s’assurer qu’il va bien. Il est touché par cette attention et son sourire se fait un peu plus franc, même si son regard reste un peu triste.
Les autres reprennent leurs conversations et se laisse gagner par l’euphorie générale du Susan’s Coffee. Isaac et Joleen se rapprochent un peu et échangent quelques messes basses. Peut-être qu’ils parlent mariage ou bébé justement… Peut-être qu’ils évoquent juste une rapide passe aux toilettes pour s’envoyer en l’air. Cette idée le déride un peu et le petit blond se tourne à nouveau vers Charlie, avec qui il irait bien s’envoyer en l’air… Mais elle mérite mieux que de vulgaires toilettes de café.
Il se décide à lui faire un peu la conversation, pendant que Samuel et Aahron continue de se défier et d’évoquer quelques souvenirs ensemble. Encore une discussion qui risque de dégénérer mais Aidan décide de ne pas s’en mêler. Ils sont grands, qu’ils se débrouillent !

Il est en train de comparer les albums du groupe Nirvana avec la caissière lorsqu’il remarque soudain une jeune femme, installée à une table voisine. Summer. Mais qu’est-ce qu’elle fout là-bas, toute seule ?
« J’reviens ! » lance-t-il à l’assemblée (enfin à Charlie, les autres ont l’air de se foutre totalement de sa vie) avant de se mettre debout et de rejoindre la fille du shérif. « Hey ! Bonne année ! »
Avant qu’elle ait eu le temps de réagir, il s’est penché pour déposer un rapide baiser au coin de ses lèvres, son sourire retrouvé.
« Wah ! T’es trop belle ! Enfin encore plus que d’habitude ! Mais qu’est-ce que tu fiches là toute seule ? Viens avec nous ! On est installé juste là avec mes frères ! »
« Table 5, ça va être à toi ! » le hèle une serveuse depuis la scène.
« Ah merde, j’arrive ! Bon, ça va être à moi. Je t’ai dis que je chantais ce soir ? Bon bah maintenant tu le sais en tout cas ! » résume Aidan en ricanant un peu bêtement, avant de reprendre, désignant à nouveau la table où se trouve sa fratrie. « T’as qu’à aller t’asseoir à ma place pour me la garder au chaud ! Sauf si tu attends du monde bien sûr ! Enfin fais comme tu veux ! On s’catch après de toute manière ! T’es trop belle ! » continue-t-il de débiter tout en se dirigeant vers la scène à reculons, abandonnant déjà Summer à son sort.  

Il échange quelques mots avec les organisateurs de la soirée pour peaufiner les derniers détails et Charlie finit par les rejoindre, ayant compris qu’il était temps pour eux d’entrer en scène. Elle a l’air aussi nerveuse que lui. Pour le moment, elle est simple accompagnatrice mais bientôt, ce sera à son tour de pousser la chansonnette et elle se retrouvera seule face au public. Un public légèrement éméché mais apparemment de bonne composition ! Aidan a joué devant des audiences pires que celle-ci et Charlie aussi certainement.
« C’est partie… » soupire le jeune homme avant de prendre une grande inspiration pour se donner du courage.
Il n’a encore jamais chanté face à tous ses frangins réunis. Ce sont eux qui l’inquiète surtout. Il sait bien que ce qu’il chante n’est pas tout à fait à leur goût… Ils vont certainement se foutre de sa gueule et le traiter de sale lover ! Mais c’est ce qui marche en ce moment, non ? S’il veut percer, il faut bien qu’il suive la mode…
Et puis merde. Il faut qu’il arrête de réfléchir et se mouille ! De toute façon, c’est trop tard pour reculer, une des serveuses est déjà en train de l’annoncer…

« Notre premier chanteur s’appelle Aidan Donnelly, il a à peine dix-huit ans et il nous vient de Cleveland ! Il sera accompagné ce soir par la talentueuse Charlie, que nombre d’entre vous connaissent déjà ! Dis bonjour Charlie » la taquine la serveuse. « Je vous demande de leur faire un tonnerre d’applaudissements ! Et le premier qui s’en prend à mon nouveau bébé, je m’en occupe personnellement ! Mesdames et Messieurs, le Susan’s Coffee vous souhaite encore à tous une excellente année 2014 et vous offre Aidan Donnelly ! C’est à toi bébé ! »
Il lui en foutrait du bébé, tiens ! Mais ce n’est pas le moment de se vexer. Et puis c’est vrai qu’il est jeune. Jeune et beau. Voilà !  
Aidan s’installe derrière le micro, un sourire jusqu’aux oreilles. Son trac disparaît. Il aimerait que ses parents soient là pour le voir mais ne se laisse pas trop atteindre par cette pensée. Il est dans son élément. Pour la première fois depuis ce qui lui paraît être une éternité, Aidan se sent à sa place, en phase avec lui-même.
« Bonsoir tout le monde. J’espère que vous passez une aussi bonne soirée que moi… Bonne année ! » lance-t-il, avant de recevoir quelques réponses en retour. « Waw, je suis le premier type que vous allez entendre chanter cette année…ça fiche la pression. Ou pas. Bon bah quand faut y aller ! La première chanson s’appelle On the way down. »


TRACKLIST
- On the way down
- True
- She's (dédicacée à Margaret Donnelly)
- Shine on


Aidan termine son dernier morceau de la soirée, un sourire mutin aux lèvres, son regard azuré toujours braqué sur Summer. Il ne l’a quasiment pas quittée des yeux durant la chanson. Déjà parce qu’elle est sacrément belle ce soir et qu’il trouve que la chanson lui colle plutôt bien, ensuite parce que c’est plus facile de la regarder elle que de croiser le regard de ses frangins dont il appréhende un peu la réaction.

Il se laisse griser par les applaudissements une poignée de secondes encore, avant de reprendre le micro en main.
« C’est tout pour moi ! Merci pour votre attention, vous avez été super cool ! Bonne année à tous et applaudissez bien fort Charlie une fois encore ! » scande-t-il avant d’aller lui-même enlacer la jeune et déposer un baiser bruyant sur sa joue.
Là-dessus, il quitte la scène pour de bon et se saisit de la bière que lui tend la serveuse avec un clin d’œil complice. Il ne l’a pas volée sa récompense !
Il se fait alpaguer par deux trois personnes qui le félicite, mais se désintéresse d’eux en voyant Isaac et Joleen venir à sa rencontre. La fiancée de son frère se jette dans ses bras pour le féliciter.
« C’était top ! J’avais des frissons ! »
« C’est vrai, c’était bien ? »
« Ouais ! C’était géant ! »
Il se contente de sourire, pas peu fier mais préférant jouer les modestes. En vérité, il  ne se permettra de se détendre qu’une fois que son frère aura rendu son verdict. Et vue l’expression de son visage…il n’a pas été convaincu.
« Il faut qu’on parle… On est d’accord que je suis ton frère préféré ? »
« Que dalle ! …Enfin ça dépend… »
« Bon, à partir de maintenant, je suis ton manager et je toucherai 20% de tout ce que ma starlette de frère préféré touchera ! J’arrête la médecine, tu vas m’rapporter beaucoup plus ! »
Aidan éclate d’un rire franc et soulagé.
« Samuel veut te faire une offre aussi mais tu sais comment ça tournerait si tu lui faisais confiance ! Il dilapiderait ton pognon en strip-teaseuse, en alcool ou aux jeux » poursuit Isaac en passant un bras autour de son épaule pour l’attirer à lui et comploter.
Aidan se laisse entrainer, tout sourire.

Si Sean et Margaret avaient été là, cette soirée aurait pu être parfaite…

© Chieuze


_________________
a little boy named train

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM Mar 26 Aoû - 18:49



« Happy New Year »

feat Donnelly’s family & Summer Hickok


«  Evidemment qu’il va assurer, faut vraiment le voir dans son élément, il pourrait même t’étonner Charlie. »

Tu adresses un sourire entendu à Samuel, persuadée qu’il dit vrai à propos de son frère. En ayant vu Aidan chanter tout à l’heure, ce n’était pas difficile de remarquer son aisance devant le public. Et la présence de Joleen ou la tienne n’y étaient pas pour grand-chose. Mais alors que tu t’apprêtes à flatter d’avantage le blondinet, une succession d’évènements t’en empêche.

D’abord, la remarque d’Aidan qui explique n’avoir pas besoin de compliments, vu son talent. Tu hausses immédiatement les sourcils, un sourire en coin. Le comportement du jeune homme t’amuse car c’est évident que tout le monde apprécie les remarques positives, d’une manière ou d’une autre. Quant à savoir pourquoi il ne veut subitement pas le montrer…c’est une autre histoire. Ok, c’est noté, penses-tu en buvant une gorgée de cocktail. Mais si plus tard, ton envie est réellement de le complimenter, tu ne vas pas te gêner !

Les minutes suivantes se déroulent d’une manière très spéciale. Alors que l’ambiance autour de la table basse chute à nouveau, plombée par la remarque d’Aidan sur le fait que Samuel boive avant de conduire, celle des autres clients du Susan’s Coffee monte en flèche. Dans dix secondes, une nouvelle année commence. La joie remplit les verres à coups de champagne, noyant pour le coup votre propre malaise qui passe inaperçu. Par chance, Samuel parvient à ramener un peu de légèreté sur vos visages une fois le décompte terminé.

Tu jettes un coup d’œil à Aidan, qui entre temps s’est enfoncé dans le canapé, soucieuse de le voir à nouveau heureux. Ses traits se détendent de plus en plus et vous finissez par recommencer à parler, comme si de rien n’était. Puis, à nouveau, certaines choses vont trop vite à ton goût. « J’reviens ! », lance-t-il tout à coup. Tu l’observes quitter le canapé pour s’avancer plus loin dans la salle. Qu’est-ce qui lui arrive ? Tendant le cou, tu aperçois un visage familier : Summer. Ah oui, elle devait venir aussi ici ce soir-là, tu te souviens d’avoir entendu quelque chose à ce sujet. N’empêche que tu trouves sa présence gênante, un peu frustrée qu’Aidan ne t’accorde plus d’attention.    

« Table 5, ça va être à toi ! »

Table 5 c’est la vôtre, il est donc temps d’aller sur scène pour accompagner Aidan qui va chanter. Zut, pas possible d’attendre son retour pour chercher à savoir – discrètement – si Summer est seule ce soir et si elle compte vous rejoindre. Ce sera pour plus tard. Ou pas, selon la façon dont se déroule la fête. « Bon, à toute à l’heure » déclares-tu à la famille Donnelly avant de rejoindre le blondinet qui discute avec les techniciens.

Les derniers mots du discours d’entrée d’Aidan s’évanouissent dans l’air tandis que la musique commence, au rythme de tes doigts qui parcourent les cordes de la guitare. Tu savais d’avance que votre prestation sur scène ne pouvait pas être un fiasco, pas après vous être autant entraînés. Mais en voyant pour la première fois le travail d’Aidan se réaliser devant ces gens, tu ne peux t’empêcher d’être émue. Le stress disparaît d’un coup et avant d’avoir pu t’en rendre réellement compte, le passage prévu pour Aidan touche à sa fin.

« C’est tout pour moi ! Merci pour votre attention, vous avez été super cool ! Bonne année à tous et applaudissez bien fort Charlie une fois encore ! »

Les joues rougies par les applaudissements et la chaleur des projecteurs, tu rends la guitare à un technicien avant d’accueillir Aidan à bras ouverts. Un sentiment de fierté envahit ton corps, faisant palpiter ton cœur d’une énergie débordante. Le jeune homme quitte la scène tandis que Cindy, l’animatrice de la soirée, annonce cinq minutes de pause.

Après les ajustements techniques nécessaires, tu prends place devant le micro. Alors que jouer les chansons des autres avec n’importe quelle guitare te convient, tu tiens à jouer les tiennes avec ton propre instrument. Question d’honneur, de fierté, de sentiments. Car cette guitare a été fabriquée par ton propre père alors que tu étais enfant. Vous n’avez plus de secrets l’une pour l’autre, elle a toujours été là. Comme une amie éternelle.
 
Plus de « bonne année ! », ni de « à la tienne, Etienne ! » dans le public. Rien que le silence, rassurant, qui invite à te lancer. Les accords résonnent, avant de laisser la première place à ta voix qui se déploie. Les chansons tantôt calmes, tantôt plus enjouées se suivent tel un cortège d’émotions. Une incroyable sensation s’est saisie de toi, comme lors de chaque prestation devant un public. Tous ces gens qui te regardent et t’écoutent... Te voilà liée à eux comme ils le sont à toi, uniquement grâce à la musique ! Tu te sens vivante et tous ensemble vous créez quelque chose de magnifique !

Aussi, lorsqu’arrive le moment de chanter le refrain de la dernière chanson (intitulée « Love knocks at the door ») tu décides de terminer en beauté. « Allez, tous avec moi ! » déclares-tu avant de commencer à taper dans les mains. Le public lancé, tu poses la guitare au sol puis t’empares du micro pour descendre de scène et venir au milieu des gens. Rapidement, ils forment un cercle animé autour de toi tandis que tu entames le refrain :  

Suddenly, love knocks at the door
„Are you ready for the dancefloor ?“
And I know he’s the right one
My heart will never be undone
‚Cause he holds my hand tight
For the rest of the night

For the rest of the night ! Yeah !


De la pure extase. La meilleure de toutes. Comment vouloir consacrer sa vie à autre chose que la musique dans ces conditions ? Le passage terminé, tu remontes sur scène pour récupérer la guitare et remercier le public qui ne te semble jamais avoir été si splendide. Trop excitée pour sentir tes jambes en coton, tu regagnes la table des Donnelly, comme dans un rêve. Et dire que la fête n’était pas finie !
Codage by TAC


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 02. Soirée karaoké † 11:20 PM

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Soirée karaoké † 11:20 PM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: VILLES ALENTOURS :: Westbridge :: Susan's Coffee-