AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mer 11 Juin - 16:39


❝Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson



- Je n'ai pas beaucoup d'expérience dans ce genre de service... Mais j'ai énormément travaillé au contact de célébrités...

Passant un tablier autour de ma taille, j'écoutais le jeune homme qui me détaillait le métier de serveur avec application ou désespoir... à choisir. Je me justifiais pas particulièrement mais il valait mieux prévenir, non? Après je n'étais pas obligé de m'épancher sur mon expérience puisque je ne passais qu'un essai. Cependant j'étais lamentablement trop sincère ce qui désespérait mon policier de mari. Il pensait que l'adage: «Trop bon, trop con» se prêtait particulièrement à mon caractère... Je grognais tout en y réfléchissant et m'affublait d'un chiffon blanc pour porter les plats trop chauds ou essuyer les assiettes honteuses de quelques gouttes de sauce.

Comment ça vous avez du mal à m'y voir?

Oui, bon je sais. Moi serveur, plutôt mourir de rire...  Je vous assure que je ne sais pas ce qui m'as pris de me proposer comme pingouin dans ce petit restaurant. Enfin si... Éric avait besoin que je rapporte quelques informations et ce commerce semblait le plus approprié pour tendre l'oreille. Ah l'amour! Qu'est ce que l'on ne ferait pas pour un coup... ou un simple bisou sur le front. Oui, le salaire dispensé par mon homme était quelque peu radin mais je n'allais pas cracher dessus... Ah ça non!

Je m'étais donc habillé d'une chemise élégante et d'un pantalon assez sexy pour l'occasion. Mes cheveux étaient savamment arrangé en bataille et un léger eye-liner souligné mon regard ténébreux. Je portais exactement le même maquillage que quand je me prostituais et cela avait eu du succès. Il fallait bien que je me vende pour ce boulot qui n'en était pas un. Je souriais gentiment au jeune homme et j'essayais d'avoir l'air le plus intéressé possible.

J'étais venu plus tôt et on m'avait répondu de revenir plus tard pour un essai. Je m'étais donc rendu à la maison et j'y avais passé un moment à me préparer. Éric m'avait jugé hautement baisable, ce qui m'avait fait sourire. Après tout, je cherchais un boulot honnête pas un coup rapide... bref je n'avais encore rencontré personne du restaurant sauf le patron et on m'avait précisé de m'entretenir avec "Tyler", qui me ferait le topos dont j'avais besoin.
Je mettais donc longuement préparé à ce challenge et pour plus de sécurité avais glissé mon revolver dans mon holster sous le bras. Je savais très bien que je ne risquais rien mais je préférais être le plus professionnel possible.
Déjà que lorsque nous étions arrivé là, une semaine auparavant nous avions eu quelques grognements de la part de nos voisins, je ne voulais donc rien risquer alors que je n'avais pas Éric à mes côtés. Moi, trouillard? Mais non!

Donc j'avais finie par sortir de chez moi, non rassuré et m'étais rendu dans l'Adam street pour pouvoir observer le Leo's Deli. Rien d'exceptionnel à dire, évidement. Mais je ne savais pas si l'aura qui planait autour du bâtiment venait globalement de Grayson ou des habitués.
Pour me sentir un peu plus en sécurité, je décidais de réunir le plus d'informations sur l'endroit. Je sortis mon carnet et fit quelques croquis ainsi que quelques notes de repérage. Après tout, je suis reporter... En vacances normalement mais reporter. J'inscrivais donc mes observations puis inspirant une dernière fois, poussais la porte du restaurant. Une odeur chaleureuse m'accueillit et tout en fermant les yeux, j'inspirais ce parfum qui me rappelait ma défunte mère... Ça commençait bien.

- Bonjour! Je suis Steeve Reytlam. Le nouveau serveur...

@Eques sur Never-Utopia

_________________


Dernière édition par Steeve Reytlam le Jeu 12 Juin - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mer 11 Juin - 18:25

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

« Tyler ? Tu gères le nouveau aujourd’hui » lui lance Gordon avant d’entreprendre de s’enfuir sur ces mots par le rideau séparant l’arrière salle du bar.
« Quoi ? Non ! Pourquoi moi ? J’dois déjà m’occuper de la nouvelle ! Puis j’suis cuistot, pas serveur, demande à Spencer ! »
« Spencer prend le relai avec Eleanor et toi tu t’occupes du p’tit nouveau, un point c’est tout. Tu fais c’que j’te dis ou bien tu rends ton tablier… »
« Oh commence pas Gordon, on sait tous que ce bouge tournerait pas sans moi ! »
« Tu veux parier ? »
Gordon se contente de soutenir son regard et Tyler se dégonfle. Ils savent tous els deux qu’il a besoin de ce job, et ça l’agace prodigieusement. C’est lui qui est censé bitch-slaper tout le monde dans la face… Et il se fait maitriser par un gros pansu grognon et mal baisé. La vie est trop injuste.
« J’vais demander une augmentation » finit-il par trancher avec dignité.
« Ouais, t’auras qu’à faire ça » se marre son supérieur qui n’en fera évidemment rien, ça aussi ils le savent tous les deux. Là-dessus, il s’éloigne pour de bon, laissant Tyler se charger de terminer de décharger les caisses de bières qu’ils ont reçues dans la matinée.
« Sale con… »
Il continue sa besogne durant un moment, puis va se plaindre auprès de Spencer et la nouvelle fort sexy et pleine de vie qui a débarqué à Grayson pendant le jour de l’an et bosse avec Bonnie et Alexander au Trimble. Le monde est foutument petit, et ça lui plait bien. Elle a l’air sympa et elle compatit tout de suite à son malheur, ce qui lui fait gagner tout plein de points dans l’estime de Tyler.
Une fois son trop plein de colère déchargé sur d’autres, le cuisinier se sent plus léger et réintègre son royaume pour commencer à préparer son matériel. Avoir l’autre dans les pattes allait le ralentir considérablement, à n’en pas douter… Pourquoi c’est toujours sur lui que ça retombe ? Pourquoi c’est toujours LUI qui doit rendre des services en fermant sa gueule et en souriant ? Est-ce que c’est parce qu’il est beau ? Ouais, c’est sûrement ça !  Il est beau alors les gens pensent qu’il est attardé mental…    

Alor qu’il est en train d’éplucher ses légumes, Spencer vient tapoter la petite sonnette pour attirer son attention.
« Ty ? Y a le nouveau pour toi. Il s’est mis sur son trente-et-un et je suis pratiquement sûre qu'il est de ta famille » sourit-elle avec un brin de moquerie dans le regard, avant de s’éloigner.
Intrigué, Tyler repose son épluche légume, essuie sommairement ses mains dans son tablier et s’en débarrasse pour aller accueillir le nouveau venu, dont il a déjà oublié le nom. Il retire son filet également et remet un peu d’ordre dans sa tenue, avant de pousser la porte des cuisines et de rejoindre la pièce principale.
Il se retrouve alors face à un type en chemise et pantalon moulant, qui se tient bien droit et présente bien. Tyler est très rapidement attiré par son regard azuré, souligné par un trait de crayon qui intensifie encore le contraste avec ses cheveux sombre. Beau mec… Et son gaydar s’affole immédiatement.
« Bonjour! Je suis Steeve Reytlam. Le nouveau serveur... » le salue-t-il poliment, avant de tendre une main vers lui, qu’il vient secouer énergiquement, un sourire aux lèvres.
« Je vois ça » ne peut-il s’empêcher d’ironiser, observant sa silhouette de haut en bas « Tyler Lawson. Je suis le cuistot. C’est moi qui suis chargé de te guider pour ton premier jour… Et mon premier conseil de formateur improvisé sera d’éviter de faire tant d’efforts vestimentaire » enchaine-t-il, sans se soucier de vexer le moins du monde son interlocuteur. C’est un de ses gros défauts : il dit pratiquement tout ce qui lui passe par la tête et ne s’embarrasse jamais d’y mettre les formes. A prendre ou à laisser. « Je sais pas d’où tu viens et où tu as déjà bossé mais ici… Enfin disons qu’on est loin d’être un restau gastronomique. Ma cuisine est à tomber, mais les gens viennent bouffer des burgers et boire de la mauvaise bière en parlant trop fort alors te casse pas la tête à essayer de leur vendre du rêve. Et puis tu seras dégueulassé en cinq minutes par les projections de ketchup des sales mômes qui les accompagnent alors…prévoit des fringues de rechange. Gordon se fiche de l’image qu’on renvoie aux clients. Les gens viennent parce qu’ils ont faim et qu’on est le seul restaurant des environs, pas parce qu’ils veulent un bon service. Et si tu veux pas te faire déboiter la mâchoire dès le premier jour, je te conseille de me suivre dans la salle d’eau pour te débarrasser de cet eye-liner… »
Le tout servit avec un grand sourire avenant qui a certainement de quoi déstabiliser.
« Bienvenue au Leo’s Deli ! Le resto le moins glamour du Missouri » ajoute Tyler dans un battement de cils.  


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Mer 25 Juin - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mer 11 Juin - 19:54


❝Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson



Vous vous souvenez de moi? Vous m'aviez quitté alors que je rentrais dans cet infâme restaurant du nom de Leo's Deli de la magnifique ville Grayson, je fous les jetons et qui sentait comme la cuisine de ma mère.
Ça y est, ça revient? Je vous avais même dit au revoir en précisant que ça commençait mal... Laissez moi rectifier mes paroles. C'est DÉSASTREUX... enfin je dis ça gentiment, hein? Faut pas le prendre mal... juste que je m'attendais pas à ce qu'un petit jeune homme se présente comme étant Tyler donc mon "Formateur" et qui était plein d'un enthousiasme... débordant... Bon il avait l'argument de la beaugossattitude mais je le répète, On est PAS plus beau quand on est hyperactif!

Attends qu'est ce qu'il a dit?

Ouh là! Je crois qu'il faut lui montrer le bouton play parce qu'il a l'air de connaître uniquement celui de l'avance rapide. Je le regardais longtemps après avoir récupéré ma main et je n'avais pu retenir l'éclat de rire retenu dans ma gorge. Je gonflais naturellement le poitrail et faisais résonner un bruit grave, ensoleillé. Puis  en me calmant je desserrais le col de ma chemise en essayant de ne pas repartir dans un fou rire.

- Excuse-moi. Enchanté, Tyler. Mais je crois que tu te trompe sur quelques points. Je m'habille comme ça souvent et ça me va très bien. Je ne me suis pas donné trop de mal mais je suis ravie de ta franchise... ça me manquait à New York.

Bon évidemment c'était un demi-mensonge puisque je ne travaillais plus dans ces vêtements depuis que j'avais décroché. Mais il m'était plaisant de le préciser et je jouais énormément sur mon assurance alors bon, autant montrer que j'en avais...

- Ensuite, je trouverais un moyen d'être sexy avec du ketchup plein les cheveux, ne t'inquiète pas pour moi... ou pas. Deuxièmement je ne te suivrais pas dans la salle d'eau. Mon mari et moi assumons entièrement notre homosexualité et c'est toujours plus drôle d'emmerder le monde... non?

Bon c'etait cruel de l'annoncer comme ceci, sans le moindre préambule mais je n'aimais pas spécialement les gens qui ne savait pas voir la différence entre la tolérance et l'état de carpette.
Si on veut vivre, faut d'abord montrer les crocs.
Mais je ne pouvais m'empêcher de lui sourire chaleureusement. Je savais que j'étais là pour le travail et que je ne devais montrer aucun signe d'attachement mais justement... ce Tyler était aussi attachant qu'un attrape-mouches.
Professionnel, professionnel... ♪
Alors pour lui faire plaisir et pour ne pas le fâcher, je fis passer la chemise par dessus la tête et me montrer ainsi torse nu. Vous devez vous en rappeler mais je suis couvert de cicatrice qui ne sont pas toutes belles, du coup j'enfilais un tee-shirt noir que j'avais emporter au cas où Éric aurait montré le bout de son nez. Je lui fis un petit sourire en coin et m'etirais comme si j'étais un gros chat. Quelque chose m'intriguait chez Tyler mais quoi?!

- Donc dernièrement ma mâchoire ne risque pas d'être déboitée et... tu dis que ce restaurant n'est pas glamour? Pourtant avec toi dans son enceinte, il ne peut qu'être le plus réputé, non? Très joli sourire mais n'en abuse pas trop avec moi. Tu ne vas pas m'amadouer de cette manière.

Je regarde partout autour de moi et note quelques petites choses dans mon calepin interne.

- Ah au fait, je n'ai jamais travaillé dans un restaurant. J'étais plus dans le service après-vente...
On ne pouvait faire pire comme présentation. . . . J'adorais ça.
@Eques sur Never-Utopia

_________________


Dernière édition par Steeve Reytlam le Jeu 12 Juin - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mer 11 Juin - 20:47

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

New-York ? Le type vient de New-York ? Qu’est-ce qu’il est venu glander dans un coin aussi paumé que Grayson ? S’il avait eu la chance de naitre dans une grande ville, il ne l’aurait quittée pour rien au monde ! C’est quoi cette manie de venir s’installer à la campagne, sérieusement ? D’abord Bonnie et Alexander, maintenant ce type, et la fille Wuornos qui est aussi revenue de la grosse pomme… Bon OK, elle est revenue parce que son frère venait de mourir dans un accident de voiture mais quand même, c’est bizarre selon lui ! S’il avait les moyens de s’installer là-bas, il n’hésiterait pas une seconde. Oui, non, d’accord, il essaierait de convaincre sa mère de le suivre et ça prendrait certainement du temps, mais en tout cas, ça n’était pas l’envie qui lui manquait.
Steeve l’ignore encore, mais il vient tout juste de se faire une petite place dans le cercle d’amis intéressants de Tyler.  Enfin d’amis, c’est un très grand mot. Disons qu’il va tâcher de le caresser dans le sens du poil jusqu’à ce que l’autre se rende utile. Et s’il ne lui semble finalement pas assez rentable, il le rejettera de sa friends’ box en moins de deux.
« Ensuite, je trouverais un moyen d'être sexy avec du ketchup plein les cheveux, ne t'inquiète pas pour moi... ou pas. »
En plus ce type a l’air d’avoir du culot, c’est parfait. Tant que ça reste bien osé et que ça ne se retourne pas contre lui, ça va de soi…
« Deuxièmement je ne te suivrais pas dans la salle d'eau. Mon mari et moi assumons entièrement notre homosexualité et c'est toujours plus drôle d'emmerder le monde... non ? »
Wait…whaaat ? Ce type est marié…avec un autre type ? Ce type assume et affiche son homosexualité ?
Les yeux de Tyler s’écarquillent, lui donnant certainement un air un peu stupide. Ce qui l’impressionne, ce n’est pas tellement que Steeve soit gay (ça, même Spencer l’a apparemment deviné), c’est qu’il se permette de le lui dire alors qu’ils ne se connaissent que depuis cinquante secondes à tout casser. A ce stade en fait, ce n’est plus du culot, c’est carrément de la connerie…

Et le voilà qui fait tomber la chemise comme si de rien était, pour enfiler un tee-shirt noir jusque là rangé dans un sac qu’il a emporté avec lui, plus sobre et moins tape à l’œil que sa chemise immaculée. Tyler jette un œil sur ses cicatrices et se dit qu’il y a surement un ou deux indices là-dedans sur les raisons qui ont poussé Steeve et son cher mari à quitter New-York. Faut dire que s’il se montre aussi familier en permanence…ça ne doit aps plaire à tout el monde. Ici, ça ne plaira à personne, c’est sûr et certain.
« Donc dernièrement ma mâchoire ne risque pas d'être déboitée et... tu dis que ce restaurant n'est pas glamour? Pourtant avec toi dans son enceinte, il ne peut qu'être le plus réputé, non? Très joli sourire mais n'en abuse pas trop avec moi. Tu ne vas pas m'amadouer de cette manière. »
C’est une blague ? Y a une caméra quelque part ? Tyler ne sait plus bien sur quel pied danser ou comment réagir face au naturel du nouveau serveur qui ne va pas faire long feu dans le coin s’il commence à se comporter de cette manière.
Il a en tout cas au moins réussi l’exploit de lui clouer le bec ! Bonnie serait impressionnée… Tyler est planté là, une main passée dans ses cheveux sombres, pendant quel type observe les alentours en gardant un air parfaitement détaché.
« Ah au fait, je n'ai jamais travaillé dans un restaurant. J'étais plus dans le service après-vente... »
« Hin ouais… Je vois » répond finalement Tyler, juste histoire de faire fonctionner à nouveau sa bouche, sans trop se foutre de ce détail.

Il va falloir qu’il se ressaisisse pourtant. Il va falloir qu’il apprenne la vie à ce type. Qu’il lui apprenne en tout cas comment ça se passe dans le coin. Pas comme ça. Clairement pas comme ça…
« Bon mec… Je vais être franc avec toi, parce que tu m’as l’air d’aimer aller droit au but et que ça m’ferait mal que tu te fasses buter alors qu’on vient seulement de se rencontrer ! On a déjà eu notre lot de sales histoires dans le coin et j’en ai un peu ras le bol des drames. Va falloir que tu te calmes sééérieusement sur les confessions par ici. Parce qu’assumer sa sexualité, c’est cool, j’suis à fond pour ça perso, mais c’est dangereux. C’est pas New-York ici. On n’a pas de gay pride. Y a même pas quatre ans, un ado du coin s’est fait étrangler et découper en petit morceaux par ses propres parents parce qu’il l’avait surpris en train de branler un copain à l’arrière d’une voiture. Y a pas si longtemps, on enfermait encore les homos dans des asiles pour leur faire subir tout un tas de saloperies pour les remettre sur le droit chemin… Tu vois c’que j’veux dire ? Si tu t’assumes c’est bien, mais assume-toi dans l’intimité » lâche-t-il en parlant à voix basse, jetant de petits coups d’œil prudents vers Spencer et Eleanor qui les observent depuis l’autre bout de la salle. « C’est un secret pour personne que j’suis bi. En plus j’ai franchement pas d’chance, il se trouve que j’suis indien. C’est le troisième pire crime d’être basané dans le coin. Le premier c’est d’être un étranger et le second un homo, t’auras compris pt’être. Enfin bref ! Ce que j’essaye de te dire, c’est qu’ils le savent mais que je fais pas en sorte de le leur rappeler constamment. Ca veut pas dire que j’assume pas, c’est juste une forme…de respect. Si ils ont l’impression que tu les respectes pas : ils vont te mener la vie dure. J’te parle de harcèlement perpétuel, de passages à tabac régulier, de sabotage de ta caisse et j’en passe ! Si tu veux commencer par garder ce job, tu as plutôt intérêt à faire profile bas, parce que j’te couvrirai pas. Y a pas d’homo solidarité, c’est chacun sa merde. Et pour ton information, je t’ai pas proposé d’aller te sucer la bite dans les vestiaires, je t’ai juste proposé de te rincer le visage. J’suis pas un garçon facile et c’est pas moi qui me suis foutu à moitié à poil devant toi ! Et puis moi aussi j’ai un mec » conclut-il dans un large sourire fier.  


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mer 11 Juin - 21:43


❝Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson


Euh... Je dois avoir loupé un passage là ou deux peut-être. Apparemment au départ j'avais réussi à l'intéresser puis au fur-et-a-mesure de ma verve intempestive, il s'était décomposé et avait finit par apparemment décider de mettre les points sur les i. Il était assez marrant à vouloir me protéger mais je crois que je devais à un moment lui mettre les points sur les i aussi. Mais est-ce pour tout de suite? Déjà répondons à ces... remarques pour le moins colorés.

« [=#669933]Bon mec… Je vais être franc avec toi, parce que tu m’as l’air d’aimer aller droit au but et que ça m’ferait mal que tu te fasses buter alors qu’on vient seulement de se rencontrer ! On a déjà eu notre lot de sales histoires dans le coin et j’en ai un peu ras le bol des drames. Va falloir que tu te calmes sééérieusement sur les confessions par ici. Parce qu’assumer sa sexualité, c’est cool, j’suis à fond pour ça perso, mais c’est dangereux. C’est pas New-York ici. On n’a pas de gay pride. Y a même pas quatre ans, un ado du coin s’est fait étrangler et découper en petit morceaux par ses propres parents parce qu’il l’avait surpris en train de branler un copain à l’arrière d’une voiture. Y a pas si longtemps, on enfermait encore les homos dans des asiles pour leur faire subir tout un tas de saloperies pour les remettre sur le droit chemin… Tu vois c’que j’veux dire ? Si tu t’assumes c’est bien, mais assume-toi dans l’intimité[/color] »

Évidemment que je savais que c'était dangereux, il me prenait pour qui? Mais bon, Éric n'était pas pour le secret et je me voyais mal mentir devant les gens... donc bon.

- Tyler, c'est ça? Je te remercie pour cette mise au clair et je comprends ton point de vue. Mais je suis arrivé en voiture et au bras de mon mari dans Madison street où on a effectivement rencontré quelques problèmes. Je ne peux pas trop me cacher maintenant. Ensuite je vais quand même cacher mes épanchements homosexuels si cela te dérange.

Vous voyez? Je suis capable de faire des concessions et je parlais avec un air sérieux que je n'avais pas encore eu au fil de cette conversation. Et j'étais content, Éric allait être satisfait des anecdotes que je venais de piocher pour son enquête. Ah je vous jure...

« C’est un secret pour personne que j’suis bi. En plus j’ai franchement pas d’chance, il se trouve que j’suis indien. C’est le troisième pire crime d’être basané dans le coin. Le premier c’est d’être un étranger et le second un homo, t’auras compris pt’être. Enfin bref ! Ce que j’essaye de te dire, c’est qu’ils le savent mais que je fais pas en sorte de le leur rappeler constamment. Ça veut pas dire que j’assume pas, c’est juste une forme…de respect. Si ils ont l’impression que tu les respectes pas : ils vont te mener la vie dure. J’te parle de harcèlement perpétuel, de passages à tabac régulier, de sabotage de ta caisse et j’en passe ! Si tu veux commencer par garder ce job, tu as plutôt intérêt à faire profile bas, parce que j’te couvrirai pas. Y a pas d’homo solidarité, c’est chacun sa merde. Et pour ton information, je t’ai pas proposé d’aller te sucer la bite dans les vestiaires, je t’ai juste proposé de te rincer le visage. J’suis pas un garçon facile et c’est pas moi qui me suis foutu à moitié à poil devant toi ! Et puis moi aussi j’ai un mec

Là je me permis un léger sourire. Il était vraiment un jeune homme attachant et qui était assez bavard et désireux de montrer son bonheur, en fait.

- Je comprends... ça doit être dur mais je ne voudrais pas tromper mon mari pour deux sous enfait... je voulais juste dire que je ne voulais pas me demaquiller. Ce n'est pas si étrange si l'on considère mon style vestimentaire. Puis je ne t'ai jamais considéré comme un mec facile. Je voulais juste te faire remarquer que je m'assumais physiquement en tant qu'homme pas particulièrement en tant qu'homo surtout en retirant mon tee-shirt. C'est toi qui l'a interprété ainsi, ce sont les hétéros qui sont aussi impudiques. Et même les mannequins masculins se maquillent. Quand j'ai pu discuter avec eux, ils m'ont même donner des astuces pour des séances photo.

Je penchais légèrement la tête et sourit simplement avec courtoisie.

- Je n'attends pas de solidarité. Le travail, c'est le travail. Mais être ami ne me dérange pas. Tu me montres les lieux?
@Eques sur Never-Utopia

_________________


Dernière édition par Steeve Reytlam le Jeu 12 Juin - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Jeu 12 Juin - 16:51

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

Mannequins. Séances photos.
Tyler ne retient finalement que ça de tout l’échange qu’il vient d’avoir avec Steeve. Ce type a fréquenté des mannequins… Est-ce qu’il en est un ? Avec les cicatrices qu’il se paye, ça étonnerait Tyler mais peut-être qu’avec un peu de maquillage et Photoshop, ça passe. Après tout, il est plutôt beau gosse, il a un regard à tomber (surtout avec l’eye-liner…), un sourire dont il a l’air de savoir jouer et un corps bien sculpté. Un corps de danseur. En étant un lui-même, le cuisinier du Leo’s a apprit à les reconnaitre.
« Je n'attends pas de solidarité. Le travail, c'est le travail. Mais être ami ne me dérange pas. Tu me montres les lieux ? » lui demande-t-il, arrachant le jeune homme à ses pensées et ses propres rêves de gloire et podiums…
« Ouais, ok. On va faire comme si tout cet échange super embarrassant n’avait pas eu lieu, ça marche ? » lui sourit-il avant de frapper dans ses mains, comme pour motiver des troupes invisibles à se bouger le fion. « Alors ! C’est pas hyper grand, tu ne risques pas de te paumer dans les couloirs. Par ici tu as la salle de service, elle est découpée en trois sections. Celle de Spencer Doyle, qui est juste là, celle d’Eleanor pour l’instant et puis la tienne tout au bout si tu te démerdes bien. Si tu piques la table d’un collègue, tant pis pour toi si tu te crèves le cul pour avoir un pourboire : tu l’empocheras pas. Chacun sa merde et chacun sa section. Ceci dit, si tu vois qu’une des filles se fait emmerder dans sa section, cette règle marche plus, évidemment. Généralement c’est moi qui sort des cuisines avec un couteau mais si tu restes, tu seras plus près. Tu m’as l’air de savoir encaisser les coups… Enfin du moins, t’as été obligé d’en encaisser » abrège Tyler en faisant référence aux cicatrices de Steeve et en se sentant s’enfoncer dans sa connerie.

« Pour aujourd’hui, tu vas surtout me suivre moi donc tu vas voir surtout comment ça se passe en cuisine, comment les filles gèrent le rush et tout ça. J’irai servir quelques plats avec toi. On a des habitués qui aiment bien papoter avec le si génialissime cuisinier de Grayson » minaude le jeune homme en entrainant justement le garçon vers les cuisines.
Ils passent par un petit sas qui donne sur la réserve non réfrigérée et il lui désigne deux portes.
« Là tu as les toilettes, qui sont pas réservées qu’au personnel, c’est pour tout le monde. Et puis là c’est le bureau de Gordon. Si tu veux prendre une pause, tu passes à l’arrière ou tu viens me faire la conversation dans la cuisine. On n’a pas de salle de repos. Gordon dit qu’on est déjà de grosses feignasses donc voilà ! C’est un type charmant ce Gordon, tu t’en rendras vite compte. »
Il pousse la porte battante menant à l’intérieur de sa cuisine, non sans éprouver un sentiment de fierté.
« Et voilà mon royaume ! » lance-t-il en écartant les bras pour désigner la pièce dans son intégralité. « Par là, comme tu l’vois, y a le passe plat. C’est là que les filles viennent déposer des commandes et récupérer les plats. Y a un petit tourniquet là, tu vois ? Suffit d’accrocher le papier à une des pinces, moi j’les réceptionne et je traite ça au plus vite. Tu sonnes la petite clochette quand tu en mets un, comme ça je sais que j’suis attendu. Si tu t’amuses à me sonner trop souvent, j’te défonce » plaisante Tyler, tirant la langue à Steeve qui l’écoute attentivement. « T’as jamais bossé en restauration alors tu m’disais ? C’est assez...ingrat comme taf. Et c’est crevant, même si ça en a pas l’air. Faut être debout constamment à piétiner, porter des trucs, se baisser pour frotter les tables puis les gens sont épuisants… T’as des questions ou pour le moment ça va ? »   


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Jeu 12 Juin - 18:49


  Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson



Bon apparemment le vent avait tourné en ma faveur et je hochais la tête en souriant face au revirement de situation. J'appreciais énormément l'énergie de Tyler et il semblait être quelqu'un de bien ou au moins de fréquentable. Je lui souris et re-ajusta mon sac sur mon épaule.

« Ouais, ok. On va faire comme si tout cet échange super embarrassant n’avait pas eu lieu, ça marche ? »

Un échange embarrassant? Bon s'il voulait l'appeler ainsi cela ne me gênait pas et après tout, je ne m'étais pas senti super à l'aise non plus.

- Ça me va, Tyler. Enfin si je peux t'appeler par ton prénom. Je ne sais pas quel âge tu as, donc je ne veux pas être impoli.

Je souris un peu plus en le voyant s'agiter et je le suivis, le pas léger comme à mon habitude plus en flottant que frappant le sol. Je devais peut être corrigé cette déformation professionnelle. Comprenez moi bien, j'avais fait une croix sur ma vie d'avant et s'il m'était arrivé de croiser d'anciens clients, j'avais tout simplement ignorer les idées de vengeance et l'esprit des strip-teaseurs. C'était fini tout ça alors avec des heures d'entraînement j'avais essayé de perdre la fluidité de mes pas mais apparemment j'avais échoué... Bah personne n'ira penser qu'un serveur pourrait être un ancien strip-teaseur... enfin bref... et puis y avait aucun endroit pour danser à Grayson. J'étais sauvé.
Donc j'essais de reprendre le fil de la conversation et me rend compte qu'il fait référence à mes cicatrices de manière détournée. Je souris et regarde celle sur mes avant-bras dénudés. Il est vrai qu'elle reste les plus belles preuves de ma vie passée mais elles ne sont pas toutes disgracieuses.

- Oui, je sais encaisser les coups. Je pourrais t'emprunter un couteau alors? Ou je peux user d'une arme à feu? Non chargée évidement. Je rigole.

Et non, je ne plaisante pas. Effectivement je suis armée mais ça n'aide pas toujours. Et je sais très bien me battre, habitude prise face aux clients éméchés et souvent drogués. Je ris mais  je sentais le poids de l'arme dans son holster.
Je découvrais donc la cuisine au fur-et-à-mesure de la discussion et souriais, la trouvant agréable. Il avait la tchatche mais ça ne m'embetait pas vraiment. Je suis très bavard alors j'étais heureux de découvrir quelqu'un a qui parler.

- Je te suivrais partout alors, comme ton ombre, Lucky Luke.

Comme je suis un cow-boy, ce jeu de mot était assez horrible mais est-ce que le cuistot avait deviné mes origines...? Je me reconcentrer sur la conversation.

« ...papoter avec le si génialissime cuisinier de Grayson »

- J'aimerai bien goûter à ta cuisine alors. Ça doit être délicieux si tu es si connu.

Je n'étais pas ironique, j'adore manger. Donc j'écoutais attentivement le petit jeune parlait de son patron et riais poliment. J'avais hâte de me faire à ce nouvel environnement et il avait tellement l'air fier.

« Et voilà mon royaume ! »  

Je souris et regarda avec attention la pièce.

« Par là, comme tu l’vois, y a le passe plat. C’est là que les filles viennent déposer des commandes et récupérer les plats. Y a un petit tourniquet là, tu vois ? Suffit d’accrocher le papier à une des pinces, moi j’les réceptionne et je traite ça au plus vite. Tu sonnes la petite clochette quand tu en mets un, comme ça je sais que j’suis attendu. Si tu t’amuses à me sonner trop souvent, j’te défonce »

Et en plus il me menace en tirant la langue? Oh le coquin! Je me permis de lui ebouriffer les  cheveux.

- Je viendrais souvent te sonner alors et discuter avec toi. Juste pour t'embeter. On ne provoque pas un texan.

Je me permis de siffler un peu pour faire genre je le sonnais puis éclater de rire. Ma mère disait que j'étais quelqu'un de pétillant et que mon rire était contagieux. Alors je souriais et riais tout le temps.

« T’as jamais bossé en restauration alors tu m’disais ? C’est assez...ingrat comme taf. Et c’est crevant, même si ça en a pas l’air. Faut être debout constamment à piétiner, porter des trucs, se baisser pour frotter les tables puis les gens sont épuisants… T’as des questions ou pour le moment ça va ? »  

- Je n'ai jamais travaillais en cuisine mais j'ai l'habitude des boulots epuisants. Mais je te tiendrais au courant si jamais je me sens pas bien. T'auras bien de la place pour mes miches ici. Je vais faire de mon mieux pour que tu n'es pas trop de boulot alors.

Je respirais un grand coup en me demandant si j'avais quelque chose à demander au sujet du boulot. En regardant mes affaires à mes pieds, je me rappelais de ce petit détail.

- Juste une question. J'ai dans mon sac une portion de sucreries. Je peux te les laisser en cuisine? Il peut m'arriver d'avoir besoin de sucre en urgence.

Je me permis une petite grimace. J'aimais pas avoué mes faiblesses.

@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Ven 13 Juin - 9:58

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

« Ça me va, Tyler. Enfin si je peux t'appeler par ton prénom. Je ne sais pas quel âge tu as, donc je ne veux pas être impoli. »
« Quoi j’ai l’air proche de la retraite ? J’viens d’avoir vingt-et-un an et tout l’monde s’appelle par son prénom ici » le renseigne Tyler sans lui retourner la question de son âge. C’est naze d’avoir toutes les informations dès les cinq premières minutes d’une rencontre. Il faut savoir entretenir le mystère…
Là-dessus, il commence le tour du propriétaire à la place de Gocrdon puisque se paresseux ne daignait jamais accorder son temps aux petits nouveaux. Trop débordés soi-disant…Tu parles, il passait ses journées à se branler comme un porc sur des magasines en s’empiffrant de chocolat, enfermé dans son bureau ! Il ne sortait que pour saluer le shérif, le maire ou d’autres gens importants pour la communauté, comme le couple Redd. Et quand il le faisait, ce gros plein d’soupe se permettait de se plaindre d’être débordé et pratiquement sur la paille… La blague !

« Oui, je sais encaisser les coups. Je pourrais t'emprunter un couteau alors? Ou je peux user d'une arme à feu? Non chargée évidement. Je rigole. »
« T’as un sens de l’humour aussi spécial que ton accent mec ! Fais gaffe à pas le dégainer n’importe quand et face à n’importe qui quand même, tu vas t’attirer des ennuis. Mais j’arrête avec mes bons conseils ou tu vas finir par croire que je suis un vieux maitre Yoda » plaisante Tyler en poursuivant sa visite des lieux avec décontraction.

« Je viendrais souvent te sonner alors et discuter avec toi. Juste pour t'embeter. On ne provoque pas un texan. »
« Ah je m’disais bien que ton accent me disait un truc ! On a une texane dans le coin aussi ! Enfin non, on l’a plus… Elle s’est fait la malle en dépouillant le type qui l’hébergeait… J’crois qu’ils étaient demis frère et sœur, un truc de ce genre. C’est moche… J’espère que tous les texans sont pas des connards finis et que tu prévois pas de te tirer avec la caisse… »
Il fait mine de le scruter attentivement, comme si la réponse à cette question se trouvait mise en évidence sur el front de Steeve. Le garçon ne tarde pas à le rassurer sur ce sujet (même si tout ça n’était qu’une vaste blague), et Tyler lui adresse un nouveau sourire satisfait avant de reprendre là où il s’en était arrêté.

« Je n'ai jamais travaillé en cuisine mais j'ai l'habitude des boulots épuisants. Mais je te tiendrais au courant si jamais je me sens pas bien. T'auras bien de la place pour mes miches ici. Je vais faire de mon mieux pour que tu n'ais pas trop de boulot alors. »
« Vas-y j’suis pas Mère Térésa ou le bureau des plaintes non plus. Si tu as trop souvent besoin de poser tes miches, Gordon te ficheras dehors en un rien de temps. C’est un paresseux alors on la lui fait pas. Y a de la place que pour une feignasse ici, et la place est déjà prise, si tu vois ce que je veux dire… »
« Juste une question. J'ai dans mon sac une portion de sucreries. Je peux te les laisser en cuisine? Il peut m'arriver d'avoir besoin de sucre en urgence. »
« Mec tu t’adresses à un diabétique. Les problèmes de sucre, c’est mon quotidien » maugrée-t-il. C’est sa putain de malédiction surtout. « Mais tu fais bien d’emmener tes propres trucs parce que Gordon nous laisse pas tellement taper dans les réserves. On a  un placard pour nos trucs. Comme tout le reste, c’est  propriété privée, t’amuser pas à piquer les douceurs des filles, sinon elles t’étriperaient. Surtout la grosse Nora. Elle n’est pas de service aujourd’hui mais tu la croiseras surement un jour » s’explique le jeune homme en allant faire coulisser la porte d’un des meubles, révélant une cache pleine de gâteaux, bonbons et autres cochonneries. Et bien sûr, il n’a quasiment droit à rien de tout ça…  « C’est par là. Par contre le thé et le café, faut amener pour tout le monde. On amène ça à tour de rôle. Et tu peux décider de t’acheter l’affection des filles en leur ramenant une tablette de chocolat. Mais j’te le conseille pas parce qu’après c’est toi qu’elle accuse pour leurs kilos en trop… Bon et sinon c'est quoi le souci avec ta glycémie ? »   


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Ven 13 Juin - 19:36


  Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson



Je souriais en découvrant le No Man's Land des sucreries dans ce petit coin de la restauration et sautais de joie mentalement.
Le paradis m'ouvrait ses portes!!!
Je ne suis pas du genre à faire la gueule pour mes petits problèmes de glycémie, après tout cela me donnait énormément de raison pour me goinfrer de bonbons et autres cochonneries ais je voyais déjà la graisse sur mes hanches après deux mois de boulots intenses en goinfrerie. En effet, mon péché mignon est le sucre au point que cela filait de l'urticaire à Éric puisque j'achetais l'équivalent de trois à cinq paquets de bonbons par semaines. Je liquidais mon argent dans ces merveilles de glucose et faisait des overdoses de sucraine... (oui, je sais ce mot n'existe pas...).
Je sortais de mon sac une ration de bonbons suffisante pour une trentaine de gamins et la glissé dans le placard privé, pas touche et chasse gardé. Il y avait toutes les couleurs, rouges, vert mais surtout bleu pour la myrtille mon parfum de bombec préféré. Je m'étais tus tout le long de la conversation puis je me décidais à parler un peu en souriant et en matant mes réserves de sucre.

Alors... il m'avait dit quoi déjà? : « Quoi j’ai l’air proche de la retraite ? J’viens d’avoir vingt-et-un an et tout l’monde s’appelle par son prénom ici ». Donc faut tutoyer. Faut surtout que j'oublie pas ce petit détail.

- Ty, ne t'inquiète pas tu fais jeune mais bon, je préfère être sûr et éviter de me faire casser la gueule... alors comme ça tu es diabétique? Déjà que moi, c'est chiant de toujours faire attention alors pour toi...

Je me permis un sourire et me mis à réfléchir à ce qu'il avait ou me dire d'autre.  Attendez... âge, accent,.... mère Thérèsa... Un peu perdu, le vox-boy. Bon on peut ne pas faire dans l'ordre

- Oui, bon je suis pas trop trop feignant. Je viendrais juste pour piquer un ou deux bonbons alors. Et tu es beaucoup plus sexy que maître yoda, voyons.

Donc... je crois que ce qui me faisait le plus rire dans l'histoire, c'était la tendance de Tyler de parler des choses ennuyantes comme si elles sortaient d'un parc d'attractions. Je pense que je vais très bien m'entendre avec ce petit gars... Ah ça oui!

- Les texans ne sont pas tous des voleurs... enfin ça dépend. Mais ta caisse ne m'intéresse pas, j'ai pour idée de devenir ton ami. Ça serait con de voler le fric de ton boulot, non?

Je souris et me permis une petite toupie, utilisant le talon de mes chaussures qui glissait mieux sur le sol de la cuisine. Ce n'était rien en danse mais ça me permettait d'évacuer un coup de stress et puis pas mal de gens le font. Pas que des danseurs.

- Je préfère ne pas finir en enfer, donc je garde mon chocolat pour moi. Et puis... je n'aime que le chocolat blanc. Il est super sucré.

Je ris, me baissais à nouveau pour ranger un tupperware de sucre puis me redressais après avoir bien chargé le petit placard de ces petites douceurs que j'affectionnais tant. Je regardais Tyler avec un grand sourire.

- Rien, elle est trop basse. Mon pancréas crée plus d'insuline qu'il ne le faut. Du coup, je dois ingérer deux fois plus de sucre que la moyenne et éviter à tout pris une grosse vague de stress. Sinon paf, malaise hypoglycémique. Ce n'est pas grand chose comparé au diabète... je dois juste me goinfrer de bonbons et prier pour ne pas avoir de carries. Mais si tu veux certain de mes produits sont exprès pour les diabétiques quand je prends trop de sucre. N'hésite pas à te servir.

Ah... une bonne chose de faite, je m'étirais et goba effectivement un petit bonbon en souriant. J'allais bien m'amuser dans ce petit resto. Ils étaient fort sympathiques.

- Tu as une tenue à me prêter? Je vais essayer de t'aider un peu. Je vais pas bailler aux corneilles tandis que tu essayes d'engraisser ces grayssoniens.
@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Sam 14 Juin - 17:35

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

« Ouais, non merci. De toute manière je fais attention à ma ligne » répond-t-il en perdant tout intérêt pour cet échange, quand Steeve lui donne l’autorisation de piocher dans ses réserves. « J’ai pas l’intention de mourir dans ce trou et un jour, quand j’aurai amassé assez de pognon pour ça, je partirai vivre la belle vie à Hollywood ou un truc du genre. J’essaierai de gagner un peu de fric en vendant des photos et tout ça… J’veux pas ruiner mes chances de devenir une star pour quelques bonbons débiles. »
Il espère que Steeve rebondira sur le sujet et lui parlera de sa propre expérience, puisque d’après ce qu’il raconte, Steeve a fréquenté des mannequins dans sa vie d’avant. Une vie qu’il lui paraît bien bête d’avoir quitté. Et en même temps, Tyler se méfie. Des connards de la ville qui viennent se venter auprès de bouseux dans son genre, bien décidés à leur en mettre plein la vue, Ty en a vu des tas… Qu’est-ce qui lui prouve que ce mec a bien fait tout ce qu’il lui raconte ? Que dalle. Et puis c’est louche cette manière qu’il a d’être trop à l’aise… Peut-être qu’en fait, il est du genre super stressé et qu’il a pris une drogue quelconque pour se détendre et s’est retrouvé totalement désinhibé. Le cuisinier espère que ce n’est pas ça. Les seuls junkies qu’il tolèrera dans sa vie sont Alexander et Bonnie. C’est déjà largement suffisant !

« Tu as une tenue à me prêter? Je vais essayer de t'aider un peu. Je vais pas bailler aux corneilles tandis que tu essayes d'engraisser ces grayssoniens. »
« Alors là mec, tu peux oublier direct ! Tu touches à rien dans ma cuisine. J’bosse tout seul et j’aime ça. C’est mon royaume ici, comme j’te l’ai dis, donc tu regardes et tu t’instruis ! Et t’avises pas de me filer des conseils, je fais tout à ma sauce et je continuerai comme ça, que ça plaise ou pas » le prévient Tyler d’un ton pourtant sans aucune animosité, continuant d e sourire de toutes ses dents blanches. « J’suis désolé hein, mais j’ai pas envie que tu me ralentisses ou que tu t’avères plus doué que moi et me fasse perdre mon job. Donc c’est non. Par contre, comme je vais me mettre aux fourneaux, tu vas aller te laver les mains et effectivement enfiler une charlotte et une blouse. Y a des gens qui cherchent encore la moindre excuse pour me faire virer et s’ils trouvent un cheveu dans leur soupe… Tu vois l’délire ? »
Qu’il voit ou pas de toute manière, ce sera la même chose. Mais heureusement, Steeve n’est pas un garçon chiant et il accepte la sentence sans trop faire chier.
« Bien ! Suis-moi. »
Tyler lui refile de quoi couvrir ses cheveux, un tablier et se prépare lui-même. Il lui montre un peu sa manière de travailler pendant que les premiers clients de fin d’après-midi commencent à arriver. Tous des habitués à bichonner évidemment.

« Le secret, c’est l’observation » lance-t-il à Steeve alors que deux commandes viennent d’être placardées sur le petit tourniquet qu’il a précédemment montré au nouveau serveur. « La plupart des gens prennent la même chose quand ils viennent. Ils demandent souvent à être surpris par le chef – moi donc – mais ils veulent pas que tu leur serves un truc qui sort carrément de l’ordinaire, une nouvelle saveur qu’ils risquent de pas aimer ou quoi. Ils veulent juste voir si tu fais attention à eux… Ils veulent se faire dorloter en gros ! Mon travaille, c’est de savoir qui aime quoi. »    
Il continue à cuisiner sous l’œil attentif de Steeve qui a rapidement compris qu’il valait mieux qu’il reste un peu en retrait pour éviter de se faire bousculer ou marcher sur les pieds.
« Bon, j’t’autorise à agencer l’assiette de Madame Mils. Fait ça bien » propose-t-il après une bonne demi-heure. « Et si j’suis content, tu pourras l’apporter en salle. Il pourra Spencer ? »
« On est pas tous des divas dans ton genre, Ty. Tu pourras l’apporter mon chou » glisse l’intéressée qui est appuyée au passe-plat depuis quelques minutes. « J’ai déjà les pieds gonflés… Et mon genou me fait mal. Y a un truc qui se prépare… »
« Tu fais chier avec ton genou magique. »
« T’es jaloux, c’est tout » sourit-elle avant de s’adresse au nouveau. « J’ai un don. Un genre de sixième sens… Il va se passer un truc ce soir. »  
« Tant que ma cuisine prend pas feu, il peut se passer n'importe quoi, je m'en cogne » marmonne Tyler en vérifiant la cuisson de sa viande.


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Dim 15 Juin - 11:50


  Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson



FLASHBACK

---Le noir complet, juste les chuchotis des clients et les râles de plaisirs venant des chambres de derrières emplissent ma tête. Mais qu'est ce que je fous la?  Pourquoi ? Mon coeur s'emballe dans ce corps serré dans les vêtements de cow-boy en vinyle dont on m'a affublé.
Je ne me sens pas moi et c'est dans la peau d'un autre que j'avance sur la scène. La barre m'attends, je la vois mentalement bien puisque cela fait maintenant cinq ans que je me déhanche sur cette estrade et que je grimpe sur cette verge de métal. Il n'y a rien d'excitant à cette mascarade. Je suis un robot et je sais que mes engrenages sont rouillés. La métaphore est belle, hein? Quelle rigolade putain.
Hier, deux mannequins de ma connaissance sont venu nous rejoindre. Ils étaient trop vieux pour continuer les défilés, alors ils se sont recyclés en strip-teaseurs. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait et j'avais eu le droit  à un shooting amateur avec certain... Mes photos se vendaient bien... parmi les clients.

La vie est pourrie et peut être que moi aussi.---

« J’ai pas l’intention de mourir dans ce trou et un jour, quand j’aurai amassé assez de pognon pour ça, je partirai vivre la belle vie à Hollywood ou un truc du genre. J’essaierai de gagner un peu de fric en vendant des photos et tout ça… J’veux pas ruiner mes chances de devenir une star pour quelques bonbons débiles. »

Je reviens doucement à la réalité en haussant  un sourcil. Alors comme ça, il veut travailler dans le showbiz ? Pourquoi pas, il est svelte et à l'air de bien se vendre. Ça peut être un plus mais il est peut être encore un peu naïf.

- C'est un super projet que tu as là. Si tu fais un tour à New-York, tu devrais aller voir l'agence angels. Elle recherche toujours des nouveaux talents et elle les propulse au sommet. Bien qu'il faut faire gaffe aux retombées.

Je soupire. Je n'ai pas personnellement vécu dans ce monde. Je n'ai jamais fait de mannequinat. J'ai essayé mais quand on est pute violenté, on ne peut pas être sur les magazines. Non, moi j'étais le service après-vente. Bin oui, je vendais mon corps à ceux qui rêvait de se taper les mannequins des magazines. Leur faisant croire que ce fantasme était possible.

- J'ai leur carte chez moi, je te l'apporterai demain... enfin si on vire pas mes miches de tes fourneaux.

Je ris, je ne peux faire rien d'autre de toute façon et puis je me sens ridicule avec l'accoutrement que j'allais avoir sur la tête alors vais pas critiquer. Après la conversation a glissé et j'écoutais parler de cuisine. Il avait l'air fier et j'étais d'accord pour dire que sa cuisine sentait bon donc je n'allais pas le contredire. J'avalais deux bonbons avant de lui répondre.

- T'inquiètes pas, la seule chose que je sais cuisiner est la pâtisserie et spécialement la tarte tatin (celle de ma maman). Alors je suis nul et archi nul, donc prendre le poste m'intéresse pas.

Je répondis à son sourire tout en hochant la tête pour lui montrer que j'avais compris. Suis pas trop bête.

Bon après le service à commencé et j'ai observé le tout en retrait pour ne pas gêner. Je remarquais la grâce des mouvements de Tyler et me demandais s'il dansait aussi. Bah sûrement, non?

« Le secret, c’est l’observation. La plupart des gens prennent la même chose quand ils viennent. Ils demandent souvent à être surpris par le chef – moi donc – mais ils veulent pas que tu leur serves un truc qui sort carrément de l’ordinaire, une nouvelle saveur qu’ils risquent de pas aimer ou quoi. Ils veulent juste voir si tu fais attention à eux… Ils veulent se faire dorloter en gros ! Mon travaille, c’est de savoir qui aime quoi. »  

- Je vois ce que tu veux dire. Quand j'avais des clients réguliers c'était la même chose. Mais dis-moi, tu fais quoi quand c'est des touristes ?

Évidemment que ça m'intéressait et en même temps, j'espérais glaner quelques infos pour Éric. Je voulais qu'il soit fier de moi... j'ai l'impression d'être un gamin attendant son anniversaire. Je me fais pitié.

« Bon, j’t’autorise à agencer l’assiette de Madame Mils. Fait ça bien. Et si j’suis content, tu pourras l’apporter en salle. Il pourra Spencer ? »

J'haussais un sourcil et  tout en les écoutant, j'harmonisais les différents aliments sui composait le plat comme me l'avait montré Tyler mais insufflant mon propre style avec de la décoration végétale plus dans les couleurs de l'automne mais cela de manière discrète. Je ne voulais pas me faire taper sur les doigts.

« On est pas tous des divas dans ton genre, Ty. Tu pourras l’apporter mon chou. J’ai déjà les pieds gonflés… Et mon genou me fait mal. Y a un truc qui se prépare… »

« Tu fais chier avec ton genou magique. »

« T’es jaloux, c’est tout. J’ai un don. Un genre de sixième sens… Il va se passer un truc ce soir. »  

Je lui souris comme si cela m'intéressait et montrer l'assiette à Tyler pour avoir ou non son approbation.

- Vraiment? Et ça marche à tout les coups? Tu as un exemple?

Enfin de la matière pour mon reportage? J'aimerais bien, je remets convenablement ma charlotte.

« Tant que ma cuisine prend pas feu, il peut se passer n'importe quoi, je m'en cogne»

- C'est vrai? Ou tu dis ça ironiquement parce que je vais peut-être sortir de la cuisine si ça arriver.

J'éclate de rire et pendant que j'attends la réponse des deux, je m'engouffre six autres bonbons. Je me sens un peu fatigué, pas vous? Certes j'avais sauté le petit dej mais j'avais suffisamment de sucre dans le coin.
@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Dim 15 Juin - 17:22

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

« C'est un super projet que tu as là. Si tu fais un tour à New York, tu devrais aller voir l'agence Angels. Elle recherche toujours des nouveaux talents et elle les propulse au sommet. Bien qu'il faut faire gaffe aux retombées. »
Le sourire de Tyler s’agrandit. Enfin quelqu’un avec qui parler pour de bon ! Quelqu’un qui ne se moque pas de lui dès qu’il entend parler de ses projets de devenir un mannequin.  
Comme les autres, il se permet tout de même un petit commentaire à propos des dangers qui existent à flirter avec le succès, mais Ty a la tête sur les épaules et il a conscience de tout ça. Il sait que ce ne sera pas facile, qu’il va devoir travailler dur, qu’il ne pourra compter que sur lui et devra certainement avoir un second travaille à côté pour financer son book, les photographes et tout le reste. Il devra se trouver un agent et faire des sacrifices. Il en fait déjà. Il prend le risque de ruiner sa relation avec Aël pour obtenir quelques billets supplémentaires et gagner assez d’argent pour mettre el plus de distance possible entre lui et ce bled pourri où il a grandi. Mais le cuisinier sait qu’il y arrivera. Il a de la volonté, il est armé pour affronter ce monde de bruts et il sait à quoi s’attendre.
« J'ai leur carte chez moi, je te l'apporterai demain... enfin si on vire pas mes miches de tes fourneaux. »
Steeve fait même mieux que l’écouter sans le juger : il lui propose des pistes pour aller au bout de ses idées. Cette journée ne va sans doute pas être si nulle que ça après tout !

En plus de s’intéresser à ce qu’il fera une fois sorti de Grayson, Steeve s’intéresse à sa cuisine. C’est décidément un chouette type ! Il le trouve toujours un peu louche et mystérieux avec toutes ses cicatrices, mais il a l’air cool.
« Je vois ce que tu veux dire. Quand j'avais des clients réguliers c'était la même chose. Mais dis-moi, tu fais quoi quand c'est des touristes ? »
Des clients réguliers ? Il lui a dit qu’il était dans quelle branche déjà avant ? Le service après vente ? Après vente de quoi ?
« Quand c’est des touristes, j’improvise. J’ai un sixième sens, je tombe rarement à côté ! » sourit Ty, avant de servir un clin d’œil complice à son interlocuteur, continuant de s’activer devant ses fourneaux.

« Vraiment ? Et ça marche à tous les coups ? Tu as un exemple ? »
« Tant que ma cuisine prend pas feu, il peut se passer n'importe quoi, je m'en cogne. »
« C'est vrai ? Ou tu dis ça ironiquement parce que je vais peut-être sortir de la cuisine si ça arriver. »
« Elle cramera pas par ma faute en tout cas. Je sais ce que je fais » commente le jeune homme en haussant une épaule. « Et c’est bon, tu peux emporter l’assiette en salle. »
« Suis-moi beau brun ! Et j’te garantie que ça marche… J’ai senti quelque chose le soir où l’ancien shérif est mort. Une crise cardiaque. »  
« En même temps, tu sens un truc pratiquement tous les jours, alors forcément parfois tu tombes juste… »
« Laisse-le dire. Il y connaît rien… Par ici » soupire simplement Spencer en levant les yeux au ciel, avant de faire signe à Steeve de sortir des cuisines pour la suivre dans la salle principale et apporter son assiette à Miss Mils.

Tyler se retrouve donc seul dans sa cuisine, ce qui n’est pas pour le déranger. Il se concentre un peu sur ce qu’il fait, chantonne un air de Moulin Rouge jusqu’au retour du nouveau serveur qui a  l’air plutôt content de lui.
« Elle a aimé ? » demande Ty en lui souriant, certain que c’est le cas. « Et au fait, tu m’as pas tellement dit ce que tu faisais exactement avant de te retrouver à postuler comme serveur au resto le plus glamour du Missouri ! T’étais dans la vente, c’est ça ? »


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mar 17 Juin - 19:25


  Grand frère te protègera des méchants, promis...❞
feat. Tyler Lawson



Non! Je ne parlerais pas de ce qui s'est passé en salle, ça ne vaut pas le coup et à part sourire à une femme qui dégoulinait d'hypocrisie je n'ai quasiment rien fait. En plus elle était du sexe opposé... Je me suis juste contentait de sourire et de courber la tête. Apparemment cela lui avait plu. Et n'essayais même pas de me faire plier, de toute façon je réfléchissais à quelque chose d'autre.

Enfait je pensais à Tyler. Il avait l'air gentil comme petit gars et il avait un sacré rêve. Je sais déjà ce que vous allez dire mais je vous répondrai que ce n'est pas à moi de lui faire la morale. Je vous rappelle que j'avais débarqué à New-York sans idée concrète avec l'espoir de sauver ma mère alors que je n'avais que dix-sept ans. Je me vois encore en sortant de la gare, le sourire aux lèvres puis j'avais fait mon premier pas dans la grande pomme.

Je m'étais trompé, j'étais devenu strip-teaseur et en plus, elle était morte. Alors vous voyez? Je n'ai pas de raison de jouer au papa poule. Il était majeur et vacciné, il avait pas besoin de moi. Et il n'avait pas l'air d'être mêlé aux événements louches qui intéressaient Éric. C'est bête à dire mais je l'appréciais déjà et ça faisait quoi? Une journée que je le connaissais. Il était vraiment attachant puis il avait l'air d'être bavard comme moi

Je finissais donc par revenir en cuisine en remettant ma charlotte discrètement et en souriant. Je sentais que ça allait être drôle de travailler ici tous les jours. D'ailleurs Tyler souriait et avait l'air heureux quand je pénétrais dans la cuisine.

« Elle a aimé ?»

- Madame a A-D-O-R-É. Elle a parlé d'une saveur assez délicate pour son palais et que tu étais très doué. J'ai hâte de goûter à ta cuisine si elle est aussi bonne que ça. Après tout, tu as le plus grand glouton du Texas face à toi!

Je riais parce que ça faisait longtemps que je n'avais pas pris le temps de manger ou de savourer la nourriture. Je crois que c'est quelque chose que je regrette avec Éric. Des fois, on a pas les même idées ou trips. Je pourrais juste danser dans une fontaine tandis que lui, préférait s'asseoir et observer.

On n'a pas le même sens du mot amusement. Mais ça passe mieux avec Tyler. J'ai vraiment envie de me lier d'amitié avec lui et de faire des tournées entre potes parce que là... Grayson et ses patelins me font chier!

« Et au fait, tu m’as pas tellement dit ce que tu faisais exactement avant de te retrouver à postuler comme serveur au resto le plus glamour du Missouri ! T’étais dans la vente, c’est ça ? »

Et merde, la question qui peux te gâcher une journée. Je sentais que ça allait être dur de lui faire avaler le premier mensonge venu. Bon du coup, il allait falloir être original.

- C'est à peu près ça. J'offrais du rêve à des clients qui n'étaient pas satisfaits. Je vendais en quelques sortes mes services et ils pouvaient se... défouler. C'est un métier assez compliqué mais très physique où tu dois répondre à toutes les exigences de ton vis à vis.

J'allais me placer dans un coin de la cuisine et avalais quelques bonbons pour me donner du courage.

- Mais dis moi, tu m'as dit vouloir entrer dans le monde du showbiz, non? Tu as quelque chose à présenter à des jurys de casting ? Le corps s'est bien mais ils aiment qu'on leur offre du rêve. Tu sais danser ou chanter?

Je lui souris et lui jette un regard très intéressé. Oui, évidemment que ça m'intéressait et ça m'évitait de parler de mon ancien job... Je suis vraiment dans l'impasse à ce sujet là. J'en parlerais à Éric ce soir.

@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Ven 20 Juin - 9:00

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

Il aime qu’on compliment la cuisine ou n’importe quoi qu’il ait pu faire, comme pratiquement les trois quart de la population mondial. Le dernier quart, ce sont les gens faussement humbles qui ne savent pas recevoir un compliment et sont franchement relous… Bref, Tyler a un sourire jusqu’aux oreilles et il se fait une fois encore la réflexion qu’il va certainement apprécier de travailler avec Steeve. Le mec aurait pu parler de sa propre présentation qui aurait été apprécié par la cliente, mais non, il a tout ramené à sa cuisine et a transmis les éloges de cette vieille biques adorable. En même temps, c’est justement parce qu’elle n’est jamais chiante qu’il a proposé à Steeve de s’en occuper…
Ty essaye quand même de nuancer son jugement parce que ça ne veut rien dire et que, peut-être que le nouveau se contente de lui lécher le cul pour son premier jour et qu’il veut faire bonne impression. L’un dans l’autre, ça marche quand même… Et le cuisinier n’est pas très doué avec les nuances. Avec lui tout est plutôt tout blanc ou tout noir et il passe de l’un à l’autre en survolant les dégradés de gris. Tel le nyan cat sur sa tartine, voilà.

Du coup, comme Steeve est cool, il se sent presque obligé de le questionner à son tour et d’enfin s’intéresser un peu à sa petite vie d’étranger. Contrairement à beaucoup de gens, même s’il le fait surtout pour récompenser l’intérêt qui lui a été porté, ses intentions ne sont pas mauvaises. Il ne cherche pas à trouver de faille à exploiter pour mieux ruiner la réputation du garçon au moindre faux pas. Ceci dit des faux pas, il en a déjà fait au moins un : celui de ne pas cacher la nature de sa relation avec son mari. Il aurait dû faire croire qu’ils étaient cousins ou quelque chose de ce genre. Bien sûr, les rumeurs auraient circulé en moins de deux, mais au moins, il n’y aurait pas eu de preuve…et on leur aurait un peu lâché la grappe.
Bon ok, peut-être qu’en réalité, Tyler a une autre raison de s’intéresser à sa vie… Celle de juger s’il vaut, ou pas, la peine qu’il prenne se défense si ce genre de saloperies devraient arriver. Il est plutôt du genre à fermer les yeux et passer son chemin, parce qu’il a toujours vus les autres faire de même pour lui. C’est sans doute hypocrite mais c’est comme ça. Il ne s’est jamais vanté d’être un Saint… Juste d’être plutôt beau gosse. Et encore, cette confiance en son physique et en lui même est surtout feinte, parce qu’il sait que s’il ne croit pas en lui, personne ne le fera à sa place (à part sa mère, mais elle en compte pas tellement).  
Bref, il se concentre donc un minimum pour écouter ce que le grand brun aux beaux yeux clairs a à plaider…
« C'est à peu près ça. J'offrais du rêve à des clients qui n'étaient pas satisfaits. Je vendais en quelques sortes mes services et ils pouvaient se... défouler. C'est un métier assez compliqué mais très physique où tu dois répondre à toutes les exigences de ton vis à vis. »
Et cette réponse lui paraît un peu…déstabilisante. Il sent une bouffée de chaleur l’envahir et son regard se fait fuyant. Pourtant, Tyler est incapable de mettre le doigt sur la raison de son soudain malaise face à la réponse de Steeve.
Mais là encore, il cherche surtout à se mentir à lui-même. Parce que ça ne peut pas être ça, il a dû mal comprendre. Il se sait un peu lent, il n’a jamais été hyper attentif en classe, il était surtout concentré sur la partie : survivre, quand il était au collège et lycée. Pendant que certains se concentraient sur leur algèbre, lui réfléchissait à la meilleure manière de s’échapper et surtout d’échapper aux brutes de sa classe au moment où la sonnerie retentirait enfin. Dieu qu’il détestait cette sonnerie…

Il déglutit, toujours aussi gêné, mais heureusement pour lui, Steeve finit par reprendre la parole pour le questionner. C’est décidé, il ne veut pas comprendre ce que le serveur a tenté de lui expliquer. Il ne veut même pas avoir à y réfléchir. Il s’est simplement monté la tête et l’autre a voulu lui vendre du rêve alors qu’il ne faisait que…vendre des cosmétiques ou proposer des massages. Voilà. C’est très bien comme explication. Il va rester là-dessus et ne surtout plus poser de questions dont il ne veut pas entendre les réponses.
« Mais dis moi, tu m'as dit vouloir entrer dans le monde du showbiz, non? Tu as quelque chose à présenter à des jurys de casting ? Le corps s'est bien mais ils aiment qu'on leur offre du rêve. Tu sais danser ou chanter ? »
« Je chante comme une casserole. Ce qui ne m’empêche pas de chanter, parce que j’en ai absolument rien à foutre » répond-t-il en se forçant à sourire de toutes ses dents, même s’il reste un peu crispé et que son cœur s’est un peu accéléré sous l’émotion. « Mais je danse bien. Très bien en fait. J’fais surtout du street jazz mais…enfin disons que comme j’ai jamais suivi de cours, je fais que de la copie, j’ai touché un peu à tous les styles. Maintenant j’invente mes propres chorégraphies. J’aide ma pote qui bosse au nightclub de Trimble à monter ses shows. Elle est danseuse là-bas » explique-t-il en retrouvant peu à peu son calme, son sourire se faisant plus détendu.


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Lun 23 Juin - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Dim 22 Juin - 18:23


  Promis, grand  frère te protègera❞
feat. Tyler Lawson



J'ai l'impression de m'être trahi en parlant de mon ancien job, pourtant je suis sur d'avoir fait attention aux métaphores et tout... bon je suis pas très doué pour mentir mais je ne vois pas ce qui a pu mettre mal à l'aise mon collègue.
J'y réfléchis pendant un moment puis évalue la situation. Tyler a l'air mal à l'aise et tourmenté. Je ne veux pas voir cette expression sur ce visage donc je toussote pour le sortir de ses pensées... Peut-être que c'est de ma faute? Si c'est le cas, je vais essayer de me faire pardonner!
Bon ça a l'air d'être mal parti du coup, mais je me ferais pardonner! Juré,craché! Je me permet donc de changer de sujet après m'être raclé la gorge.

M'intéresser à son projet n'est pas qu'une question de manipulation et d'information, je veux réellement savoir ce qu'il compte faire et si tout ça repose sur quelque chose de concret. Il a l'air physiquement de tenir donc je ne doute pas qu'il puisse y arriver. Il a quelque chose qui me fait penser à moi... mais quoi?

« Je chante comme une casserole. Ce qui ne m’empêche pas de chanter, parce que j’en ai absolument rien à foutre.»

- Tant que tu fais pas pleuvoir dans la cuisine, ça me va!

Je ne plaisantais pas... vous avez déjà entendu quelqu'un chanter en allemand? Moi si et après ça vous pouvez tout, absolument tout entendre sans grimacer. Enfin si, peut être une gamine nasillarde mais ça faut la trouver. Enfin je plaisante à moitié, j'adore la musique donc que la personne chante bien ou mal, tant que c'est de la chanson, ça ne me dérange pas.

« Mais je danse bien. Très bien en fait. J’fais surtout du street jazz mais…enfin disons que comme j’ai jamais suivi de cours, je fais que de la copie, j’ai touché un peu à tous les styles. Maintenant j’invente mes propres chorégraphies. J’aide ma pote qui bosse au nightclub de Trimble à monter ses shows. Elle est danseuse là-bas »

Je hochais la tête comme un métronome quand mon cerveau tilta.

- Il y a sérieusement un endroit où s'amuser dans le coin? Wahou!

Bon ok, ce bruit ressemblait à celui que mon père pouvait lancer quand il attrapait un veau mais j'étais trop content de cette opportunité. J'avais trouvé un remède à mon ennui.

- J'ai hâte de voir ton talent. Ça serait super cool qu'on aille entre pote danser. Je suis pas très doué mais j'aime bien regarder les autres.

Ce n'était pas un mensonge. J'avais énormément perdu et je ne dansais plus en public. A moins que Tyler me fasse changer d'avis.

- Je crois que j'ai encore le numéro de Matthew. Il est chorégraphe professionnel à New York. Il est super sympa et cherche des stagiaires. Je l'ai rencontré au bou... bref, je parle alors qu'on doit travailler.

Je souris en lui tendant une bouteille d'eau puis me remet à sa place d'observateur.

- Mais j'aimerai bien qu'on se la fasse cette soirée entre pote. Enfin... on est ami, non?
@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Lun 23 Juin - 11:33

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

Il rit franchement lorsque Steeve pousse tout à coup un cri. Il aime sa légèreté, sa spontanéité. Travailler avec lui risque d’être une véritable partie de plaisir.  
« Ouais, y a deux trois endroits où on peut se détendre. M’enfin la population qui fréquente le nightclub est un peu… Enfin t’auras l’occasion de découvrir ça part toi-même j’suppose ! »
C’est à peu près la même que dans tous les endroits de ce genre de toute manière : des vieux pervers, des homophobes à tendances pédophiles, des maris adultères sans vergogne, ce genre de sales types quoi. Tyler ne s’y rendait jamais avant de connaitre Bonnie et Alexander qui y bossent l’un comme l’autre depuis des mois maintenant. Mais quand il y va, il tente de concentrer toute son attention sur sa rouquine pour ne pas avoir à trop s’attarder sur le décor et les clients, à gerber.
« J'ai hâte de voir ton talent. Ça serait super cool qu'on aille entre pote danser. Je suis pas très doué mais j'aime bien regarder les autres. »
« Quand tu veux. J’t’apprendrai deux trois trucs si tu veux. »
« Je crois que j'ai encore le numéro de Matthew. Il est chorégraphe professionnel à New York. Il est super sympa et cherche des stagiaires. Je l'ai rencontré au bou... bref, je parle alors qu'on doit travailler. »
Tyler se contente de secouer la tête, les sourcils un peu froncés. Il préfère ne pas rebondir sur la remarque du serveur à propos d’un dénommé Matthew. Il ne veut pas se faire de faux espoirs et ça commence à faire un peu beaucoup. Déjà il lui parle d’une agence de mannequinat réputé qu’il connait bien et dans laquelle il a ses entrées et maintenant ça… Ça commence à faire beaucoup. Ça commence à lui nouer l’estomac et à réveiller des choses pénibles.

Il attrape la bouteille d’eau que Steeve lui tend et en boit une gorgée avant de la lui rendre et de se remettre à sa tâche, suivant les commandes que Spencer et Eleanor sont venues déposer.
« Mais j'aimerai bien qu'on se la fasse cette soirée entre pote. Enfin... on est ami, non ? »
« Ça j’en sais encore rien vieux ! L’amitié ça s’entretient et on s’connait depuis quoi ? une heure ? Mais en tout cas, clairement, j’vois aucune raison de te détester » sourit-il, avant d’adresser un clin d’œil à son interlocuteur.
Sauf si bien sûr, tu me prends pour un gros con de la campagne crédule depuis tout à l’heure, avec toutes ces paillettes que tu me jettes aux yeux…
« Mais bref : quand tu veux pour une soirée ! J’suis toujours chaud pour ce genre de plans ! On pourrait se faire ça ce weekend même si ça t’tente, j’ai rien de prévu il me semble. J’te présenterai mon mec et tu m’présenteras le tien. J’connais un bar pas trop mal où les gens sont plus ouverts d’esprit que dans le coin. Bon par contre, c’est pas la porte à côté et j’conduis pas… Ma mère trouve ça trop dangereux » confie Ty en roulant des yeux, avant de sourire. « Bon puis j’avoue, j’aime mieux me faire conduire. C’est mon petit côté diva ! Enfin vois avec ton mec et tu m’dis. C’est quoi son blaze au fait ? Et il fait quoi dans la vie ? »
Il a encore du mal à se faire à l’idée que le mec en question est carrément le mari de Steeve. C’est du jamais vu dans la région…  


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
NOMBRE DE MESSAGES : 40
ÂGE : 27 ans
LOGEMENT : 13, Madison Street
OCCUPATION : journaliste indépendant sous couverture au Leo's
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Lun 23 Juin - 20:11


  Grand frère te protègera des méchants, promis❞
feat. Tyler Lawson



« Ouais, y a deux trois endroits où on peut se détendre. M’enfin la population qui fréquente le nightclub est un peu… Enfin t’auras l’occasion de découvrir ça part toi-même j’suppose ! »

Je ne peux m'empêcher de paraître heureux en sachant qu'il y a des endroits où l'on peut s'amuser dans cette campagne paumée. Pour fêter ça, je tape trois fois dans mes mains puis effectue une vrille de mon corps, tout en glissant sur la pointe des pieds. Mon équilibre est alors précaire mais je me rattrape en écartant légèrement les bras et stabilise ainsi le mouvement. Il suffit plus que de s'arrêter, ce que je fais dans un rire.

- Dieu existe! Génial, j'avais besoin de bouger ma vieille carcasse.

Oui, je sais. Je ne suis pas si vieux que ça mais bon... je suis assez vieux pour avoir mes petites habitudes du soir comme les poules et l'envie de me pelotonner devant la cheminée en hiver. Attends... c'est les chats qui font ça... bon bin je suis un vieux chat! Et celui qui n'est pas content va se faire cuire un œuf en Laponi!

« Quand tu veux. J’t’apprendrai deux trois trucs si tu veux. »

- C'est gentil. Mais je crois que tu peux rien faire pour moi. Une vraie quiche....

Et je ris. Pas parce que je suis danseur mais parce que je suis heureux de voir que ma vie d'avant ne déteint pas sur la nouvelle. Je vais aller danser mais avec des "amis" et juste prendre du bon temps. Voilà, c'est ça. Un cocktail dans les mains et de la bonne musique dans les oreilles! Vive le paradis des rockeurs. Je ne peux plus m'empêcher de rire légèrement, contagieux.

« Ça j’en sais encore rien vieux ! L’amitié ça s’entretient et on s’connait depuis quoi ? une heure ? Mais en tout cas, clairement, j’vois aucune raison de te détester »

C'était quoi la question déjà? Ah oui, si nous étions amis. En fait si je pose la question, ce n'est pas parce que je suis naïf en croyant que je vais me faire un ami en moins d'une heure mais parce que simplement je cherche à paraître naïf. Mon mari est plus imposant que moi et inspire la méfiance tandis que je parais plus doux et niais. Alors je ne joue pas au con non plus mais je me permet de sourire beaucoup et d'être altruiste. Plus les gens auront peur d'Éric, moins je parais effrayant et manipulateur et plus les gens viendront se confier à moi.

Vous aviez sérieusement cru que j'étais aussi enfantin? Ne plaisanter pas. J'aime sourire et être insouciant mais à ce point là. Aller, je crois que vous avez compris. Mais ça change rien au fait que je veux être ami avec Tyler.

- J'en ai aucune non plus pour te haïr. Tu sais danser, cuisiner et en plus t'as un sourire d'enfer. Hé! Enfait je crois que je t'apprécie déjà.

Je lui sers mon petit sourire en coin qui dévaste le coeur de mon mari tout en réajustant son haut. Je secoue mes cheveux, rit mais me rend compte que Tyler a une gêne. Je crois comprendre ce qu'il va pas. Enfait, il doit se méfier de mes attentions et pensent que je le trompe. Il est vrai que ça peut paraître gros ici un mec avec de bons contacts mais à New-York, il est pas rare qu'un prostitué ait de bonnes adresses. D'ailleurs Matthew n'est qu'un ancien client... c'est tout.

Je me contente de prendre un autre bonbon, le dixième depuis le début de la conversation et lui sourit. Une aura de bienveillance m'entoure comme d'habitude. D'après Éric, c'est parce que je suis altruiste et gentil. Du coup, il me traite de mouton déguisé en loup... beeeeh!!

« Mais bref : quand tu veux pour une soirée ! J’suis toujours chaud pour ce genre de plans ! On pourrait se faire ça ce weekend même si ça t’tente, j’ai rien de prévu il me semble. J’te présenterai mon mec et tu m’présenteras le tien. J’connais un bar pas trop mal où les gens sont plus ouverts d’esprit que dans le coin. Bon par contre, c’est pas la porte à côté et j’conduis pas… Ma mère trouve ça trop dangereux. Bon puis j’avoue, j’aime mieux me faire conduire. C’est mon petit côté diva ! Enfin vois avec ton mec et tu m’dis. C’est quoi son blaze au fait ? Et il fait quoi dans la vie ? »

Mon sourire s'agrandit encore un peu plus, je vais me défaire la mâchoire si ça continue.

- Ça serait cool, ouaip. Mon époux se fera un plaisir de venir, je pense. Il est pas très fête ou éclate mais je vais le convaincre. Si tu as besoin, je peux nous conduire, j'ai une ranger ou voit ma moto, comme tu veux. Même si on peut pas tenir sur la bécane à quatre, mais ça peut être sympa pour toi si ça te dit une ballade.

Faut que j'y pense mais je dois emmener ma moto au garage avant de la sortir. Je trouve qu'elle a tendance à viré à gauche en ce moment et je n'ai pas envie de rencontrer de trop près le décors.

- Ah et mon mari s'appelle Éric, Éric Ambrose Wolffhart. Il est allemand comme t'as pu le deviner et c'est une bonne question. Apparemment, il voudrait être barman mais bon, il ne s'est toujours pas décidé. C'est moi qui ramène les cailloux pour la soupe.

Tiens j'ai une idée...

- Tu veux que je te le présente ce soir? Je peux très bien lui demander de venir me chercher après le service. Ça peut être fun.

Je bois un peu d'eau et regarde le ballet incessant des commandes.
@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson Mer 25 Juin - 18:40

Big brother will defend you from all evil

but for now, big brother will be busy cleaning dishes !  

Son plaisir est un peu chiffonné par la remarque de Steeve sur le fait qu’il va le convaincre de les accompagner. Il connaît ce genre de plan, Bonnie n’arrête pas de "convaincre Alexander de les accompagner à des soirées" et chaque fois, ça tourne mal et ils finissent par se prendre la tête.
Depuis un moment de toute manière, Ty a l’impression que chaque fois qu’ils se croisent, les choses tournent mal… C’est pour cette raison qu’il a plus ou moins décidé de prendre ses distances avec le couple qui n’en ait pas un. Savent-ils seulement eux-mêmes ce qu’ils sont ? Peu importe, ce n’est pas son problème. Parce que des problèmes, ça n’a pas l’air de beaucoup les intéresser : mais il en a. Des pas évidents à gérer en prime…
Sans compter qu’il faut de toute manière qu’il se concentre sur sa relation naissante avec Aël s’il veut que ça fonctionne. C’est ça l’important dans sa petite vie minable pour le moment. L’irlandais est sa priorité et vue la tension entre eux quatre quand ils se réunissent… Bon, il n’y est certainement pas pour rien avec sa jalousie maladive, mais le résultat reste le même, que les torts soient partagés ou non. Et il a consacré suffisamment de temps et d’énergie à Bonnie et Alex. Aujourd’hui c’est au tour d’Aël d’avoir toute son attention.
Ensuite, s’il lui en reste un peu, il se concentrera sur lui-même.

Il tique face au discours du beau brun ténébreux qui lui fait face et s’empiffre sans vergogne.
« En moto ? T’es pas sérieux mec ! Par ce temps, c’est un coup à perdre ses doigts. J’monte pas là-dessus, c’est mort » s’empresse-t-il de le rembarrer, jouant les divas. « Mon mec en a une aussi de toute manière, donc faudra que tu trouves autre chose pour me faire planer. »
Il a radoucis son ton en ajoutant ça, et accompagnant sa remarque d’un sourire ponctué par un clin d’œil complice.  
« Ah et mon mari s'appelle Éric, Éric Ambrose Wolffhart. Il est allemand comme t'as pu le deviner et c'est une bonne question. Apparemment, il voudrait être barman mais bon, il ne s'est toujours pas décidé. C'est moi qui ramène les cailloux pour la soupe. »
Comment est-ce qu’il était censé deviner que el type était allemand ? Il a connu un Erik tout ce qu’il y a de plus américain. Encore que non, maintenant qu’il y repense, ce type était scandinave ou un truc de ce genre… La Scandinavie c’est un pays hein ? OU alors c’est un genre de colonie allemande… Bah peu importe ! Si Steeve le pense assez intelligent pour définir l’origine d’un type grâce à son nom complet, ce n’est certainement pas lui qui va s’essayer à le convaincre du contraire… Ca va très bien comme ça à Tyler !
« Tu veux que je te le présente ce soir? Je peux très bien lui demander de venir me chercher après le service. Ça peut être fun. »
« Ouais, ça m’botte bien ! » sourit-il, honnêtement séduit par cette idée.
Faire des nouvelles rencontres est toujours enrichissant. Bon, parfois c’est un grand coup dans la gueule qu’on se prend, mais c’est une occasion de tirer une leçon de ses erreurs donc l’un dans l’autre…ouais, c’est toujours enrichissant.
Puis mine de rien, ça l’intrigue cette histoire de mariage… Ca le fait même carrément rêvé en fait. Tyler n’osera jamais faire un truc pareil. Pas tant qu’il sera dans le coin en tout cas. Pourtant il a une grande gueule, il ne s’est jamais tellement caché d’apprécier la compagnie masculine autant que la féminine, mais il n’a pas les couilles de s’afficher publiquement au bras d’Aël par exemple.
Ce qui est foutument étrange, voire ironique, quand on sait qu’Aël s’est découvert bi il y a quelques mois à peine, en faisant sa connaissance. Pourtant, il est bien plus libéré et s’assume cent fois plus.

« Hey les gonzesses, vous comptez faire salon de thé encore longtemps ou on peut avoir un coup de main ? » les interpellent tout à coup Spencer.
« Steeve, j’pense que t’as pigé le truc. Tu peux aller aider les filles. »
 


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Grand frère te protègera des méchants, promis... ft. Tyler A. Lawson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: GRAYSON :: Adam Street :: Leo's Deli-