AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 02. Spaghetti | Ft. Tyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 11 Mai - 14:17

Spaghetti


Je n'étais pas parvenue à m'endormir et quand enfin j'eu trouvé le sommeil, mon réveil sonnait neuve heure. Je marmonnais rageusement entre mes dents en balançant un oreiller à travers la pièce, faisant tomber un cadre photo au passage. « Putain. »  Je balançais la couette en bas du lit, j'enfilais un sweat sur mon t-shirt, en frissonnant. J'attachais mes cheveux, bruns à cause de la saison, en queue de cheval, j'enfilais un jogging et j'attrapais mes affaires pour me changer dans la salle de bain. Je n'aurais pas dû mettre ce fichu réveil, quelle idée ! Je suis en vacances tout de même, nan ? Oui, mais comme je suis une studieuse étudiante je mets mon réveil pour pouvoir me lever et réviser. Rien qu'à cette pensée, je lâchais un soupir et claquais la porte de la salle de bain derrière moi, peu soucieuse de réveiller ou non mon paternel.

L'eau chaude ruisselant sur mon corps, je laissais mes pensées divaguer, je me relaxais et j'essayais de me réveiller un peu. Je m'enroulais dans une grande serviette pour me sécher, je m'attaquais au séchage de mes cheveux, il me fallût une heure avant d'être fin prête, vêtue d'un slim noir et d'un pull bordeau. Mes cheveux retombaient sur mes épaules, en ondulant, j'avais pris le temps de maquiller mes yeux de noir et j'étais descendue, manquant de me casser la gueule dans les escaliers, pour prendre mon petit déjeuner. Un bon bol de chocolat chaud, je déteste le café, un verre de jus de fruit sans pulpe, je déteste la pulpe, un croissant et j'étais remontée m'enfermer dans ma chambre pour réviser.

Ca devait bien faire quelques heures déjà que j'étais enfermée dans ma chambre et mon ventre commençait à gargouiller malgré les choses répugnante que je pouvais apprendre dans mes cours de médecine (surtout quand ça parle de pustule) et mon cerveau était de la vraie bouillie. Mon père était surement parti, peut-être rentrerait-il pour manger, qui sait ? Mais or de question que je lui fasse la bouffe, il se débrouillerait comme un grand. Alors j'attrapais un sac noir, ma veste en cuir noir et des chaussures noires fermés à lacet et talons. Aujourd'hui je faisais dans le noir, surement reflet de mon humeur pas très bonne, surtout depuis hier... J'enfouissais mes cours dans mon sac, mon portefeuille et porte monnaie avec.

Avant de sortir, je songeais à laisser un mot sur le frigo pour indiquer à mon père où je me trouvais, mais j'y renonçais finalement. La flemme. Je me servais dans le tiroir, pour en sortir un billet que je rangeais avec le reste de mes affaires. Et j'ouvrais la porte pour sortir, que je refermais à clé derrière moi. Direction le Leo's Deli.

***

Midi et quarante cinq minutes précisément. J'étais enfin arrivée à destination, au bout de quelques minutes de marche. J'avais, bien évidemment, évité toute sorte de transport. L'ambiance était plutôt sympa, il n'y avait pas grand monde ce midi, surement dût aux récents événements. J'entendais discuter autour de moi, tandis que je m'installais à une table, l'enquête semblait suivre son cours, mon paternel devait être dans la paperasse à l'heure qui l'est, je ne l'avais pas croisé sur la route.

Je poussais les couverts mit à table pour installer mon classeur et me replonger dans mes révisions en attendant qu'un serveur vienne prendre ma commande, pas besoin de consulter la carte, je savais déjà ce que je voulais: un bon plat de spaghetti.


lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 11 Mai - 15:35

Spaghetti

Tout ce drame dans son existence commence finalement à sérieusement le déranger. Tyler, qui rêvait d’aventures depuis l’enfance, souhaitait plus que tout que sa vie ressemble à un feuilleton télévisé, regrettait à présent d’avoir formulé ce souhait un jour. Franchement, c’est usant tous ces rebondissements et ses petits nerfs sont en pelote…
Jusque là, Grayson était son petit havre de paix mais depuis l’arrivée des Donnelly, l’ambiance ici est tendue et les récents événements n’ont évidemment rien arrangé. Les gens se regardent de travers, ont l’air méfiants et se hâtent de traverser les rues. Bon, ok, ça s’est peut-être simplement à cause du froid polaire, mais n’empêche que les habitants du village n’ont plus l’air aussi enclin à se faire la conversation qu’à l’ordinaire. Il n’y a qu’à voir le Leo’s Deli qui en temps normal grouille de monde à cette heure-ci et est quasiment désert…
Bon, ça l’arrange parce qu’il a moins de travail, moins de vaisselle à faire, mais d’un autre côté, ça lui laisse beaucoup plus de temps pour buller et donc réfléchir à tout ce qui cloche en ce moment dans sa petite vie. C’est chiant.

Alors qu’il est affalé sur le rebord du passe-plat, en train d’observer les quelques clients attablés d’un œil torve, la porte du restaurant s’ouvre, faisant doucement tinter la petite clochette de l’établissement. Tyler tourne la tête dans cette direction et se redresse immédiatement, retrouvant le sourire.
Summer !
La fille du shérif est une source de distraction généralement agréable. Elle ne rechigne jamais trop à bitcher sur ses voisins, elle est plutôt drôle et le plus souvent de bonne humeur, ce qui fera parfaitement son affaire. Elle tombe à pic !
« J’m’occupe de sa table » prévient-il immédiatement Spencer, qui s’apprêtait à venir accueillir leur cliente.
« T’es cuistot, Ty, pas serveur. Si Gordon... »
« S’te plait, je me fait grave chier, tout seul dans ma toute petite cuisine qui pue la frite… » supplie le jeune homme en faisant la lippe. « Le pourboire sera pour toi, c’est juré ! Et puis j'te signale que Gordon me fait changer de casquette quand ça l'arrange....»
La brune soupir et lui fait signe que c’est bon. Il pousse une exclamation victorieuse et s’empresse de quitter le réduit où il est habituellement catonné pour rejoindre la salle principale et s’occuper de Summer.
Il attrape une petite panière contenant des crackers et se rapproche de sa table, tout sourire.

L’étudiante est en train de terminer de s’installer à la table qu’elle s’est choisie et ne le remarque qu’une fois qu’il dépose la barquette près d’elle.
« Ca va si j’pose ça là ? » lui demande-t-il, voyant qu’elle s’est aménagée un espace pour réviser ou bosser, un truc comme ça. « Mon nom est Tyler et je serai votre serveur aujourd’hui » s’annonce-t-il comme on lui a appris à le faire, avant de servir un clin d’œil à Summer qui le connait bien depuis le temps. « Ca va comme tu veux ? J’espère que t’es pas venue là pour avoir la paix parce que j’ai trop envie de papoter ! »
 

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Mer 11 Juin - 11:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 11 Mai - 16:36

Spaghetti


«Ca va si j’pose ça là ? » Je manque de sursauter, quand une barquette de crackers atterrie sur la table. J'étais tellement plongée dans mes cours que je n'avais même pas vu Tyler arriver. «Mon nom est Tyler et je serai votre serveur aujourd’hui » Mon sourire s'étire sur mes lèvres roses, tandis que je tente d'étouffer un rire. «Pff, t'es con » Lui dis-je, alors qu'il me faisait un clin d'œil, que j'imitais.

Depuis le temps que je passais au Leo's Deli, je commençais à le connaitre le cuistot, même si nous n'avions jamais vraiment parlé plus que ça, et puis de toute façon tous le monde se connait ici, alors bon. «Ca va comme tu veux ? J’espère que t’es pas venue là pour avoir la paix parce que j’ai trop envie de papoter !» Je piochais un petit biscuit salé dans la barquette, je le coinçais entre mes dents pour en croquer un bout, en regardant Tyler. «A vrai dire, j'étais venue bosser, mais puisque t'es là et que j'ai d'jà révisé. On peut papoter, ça me changera les idées. » Lui répondis-je, en fermant mon classeur et en le poussant un peu plus loin sur la table. «Je m'y remettrais après. » Concluais-je.

«Ca va, ça va. Et toi ? » On commençait à parler de tout et de rien, je lui expliquais pourquoi j'étais là sans mon père aujourd'hui, en gros qu'il était pénible et que je lui faisais la gueule. Je passais sur les détails, même si je lui en voulais à mort, j'allais pas me mettre à révéler sa liaison, fin non, sa relation plutôt, avec Elizabeth. Ce serait briser le mystère. Quand je pense qu'elle a 14 ans de moins que lui, ça me révolte. C'est pas qu'elle pourrait être ma sœur, mais presque ! Si maman voyait ça. D'ailleurs de là où elle est, elle est peut-être autant énervée que moi.. Enfin j'en sais rien. Mais en tout cas, elle est pas prête de se repointer à la maison la Pryde, après tous ce que je lui ai balancé à la gueule hier, j'ai bien cru que j'allais finir par la saigner.

Depuis quatre ans ! Depuis quatre ans, il me l'a caché ! Et il attendait quoi en retour ? Que je lui fasse un calin ? Parce que je devrais être heureuse qu'il reconstruise sa vie ? Alors là, il s'était mis le doigt dans l'œil jusqu'au coude le vieux ! Jamais, Ô grand jamais, il ne remplacera maman ! Qu'il couche à droite à gauche parce qu'il est besoin de se vider les couilles, à la limite, ça je veux bien le comprendre et ça passe, mais qu'il s'engage dans une nouvelle relation amoureuse, jamais de la vie ! Faudrait que ma belle-mère soit une nana à peine plus âgée que moi ? Nan mais je rêve.

Je gardais toute ma colère et toutes ces pensées pour moi, j'étais là pour penser à autre chose, et prendre l'air alors je n'allais pas me... Je fus interrompu, dans ce que je disais et ce que je pensais, par un grondement de mon ventre: j'étais affamée. Je me mis à rire, pas vraiment gênée, mais plutôt amusée. «Et, si j'suis là, c'est surtout parce que j'ai la dalle, tu veux bien me préparer une grosse assiette de spaghetti ? » Demandais-je, en faisant une petite moue toute triste. «J'ai trop trop trop faim.. » Ajoutais-je. Je me gavais de crackers depuis qu'il était venu me les déposer sur la table.



lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 11 Mai - 19:41

Spaghetti

« A vrai dire, j'étais venue bosser, mais puisque t'es là et que j'ai d'jà révisé. On peut papoter, ça me changera les idées. » lui explique la fille du shérif en refermant son classeur qu’elle fait ensuite glisser sur la petite table pour l’éloigner. «Je m'y remettrais après. »
« Cool ! »
Tyler s’installe face à elle, un sourire jusqu’aux oreilles, et l’écoute commencer à lui raconter sa petite vie de princesse. Du moins, c’est comme ça qu’il l’imagine. Elle a l’air de ne manquer de rien et a eu les moyens de poursuivre ses études alors que lui a dû mettre la main à la pâte très tôt pour venir en aide à sa mère. Bon, ok, il était à chier en cours et détestait ça, ça l’a bien arrangé… N’empêche qu’il n’a pas eu les mêmes chances que Summer. Il n’a certainement pas le même QI non plus faut dire. Pas qu’il se sente spécialement bête, il est même plutôt vif d’esprit selon ses critères, mais il n’a pas l’esprit très scolaire. Si ça veut dire quelque chose, bien sûr. Dans le monde de Tyler en tout cas, c’est le cas, et son monde est le seul qui lui import, évidemment.
Il l’écoute donc parler de ses disputes avec son père. Ça lui parle ce genre de trucs. Lui aussi se dispute fréquemment avec sa mère, trop protectrice à son goût. Et en même temps, si elle se désintéressait de lui plus de deux jours, il lui en voudrait à mort !

« Je vois. Ça doit pas être facile tous les jours d’avoir la loi comme paternel ! » tente de compatir le cuistot en lorgnant sur les crackers.
C’est difficile de ne pas craquer et se servir comme le fait la jeune femme, à intervalle régulier. Mais son diabète l’empêche de grignoter quoi que ce soit. Il n’est autorisé à manger que durant les heures de repas, entre deux injections d’insuline. Vie de merde…
« Ma mère est super reloue en ce moment aussi. Je sais pas c’qui se passe en ce moment de toute manière, mais tout le monde a l’air plus tendu. Y a qu’à voir ce qui s’est passé ici le jour de Noël… C’est chaud ! Ils ont toujours pas coincé le type ? »
Elle lui fait signe que non et il décide de la croire sur parole. Déjà parce qu’elle est la fille du shérif et est censé être au courant de ces trucs là et ensuite parce que si le type avait effectivement été pris, la nouvelle aurait déjà fait le tour du village trois ou quatre fois !
« Ma mère pète les plombs avec tout ça. Elle aime déjà pas Grayson mais dès qu’il s’y passe un truc de ce genre, elle devient invivable. Elle a pleuré en me déposant ici ce matin, s’te plait quoi » marmonne-t-il, bougon.

Le ventre de Summer se met tout à coup à gronder et Tyler ne peut s’empêcher de sourire.  
« Et, si j'suis là, c'est surtout parce que j'ai la dalle, tu veux bien me préparer une grosse assiette de spaghetti ? J'ai trop trop trop faim… »
« Va pour des spaghettis ! Tu veux boire quoi pour accompagner ça ? » demande-t-il en se redressant pour aller accomplir son devoir bravement et jouer le rôle de serveur en parallèle de celui de cuistot.
« OK, j’demande à Spencer de t’amener ça pendant que j’m’occupe du reste » sourit-il quand elle a passé commande, avant de s’emparer de la petite panière et de lui jeter un regard réprobateur. « Et arrête avec les crackers, c’est pas bon pour la ligne et t’auras plus faim pour la suite ! J’reviens vite ! Prépare-moi deux trois potins pour mon retour, d’acc ? »  
Et là-dessus, il s’éloigne, échange quelques mots avec Spencer et va se mettre derrière les fourneaux.
 

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Mer 14 Mai - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Mar 13 Mai - 17:33

Spaghetti


«Va pour des spaghettis ! Tu veux boire quoi pour accompagner ça ? » Me demande-t-il en se redressant. Je fais mine de réfléchir alors que je sais très bien ce que je veux boire avec mon plat de spaghettis. «Hmm.. Un p'tit ice tea serait le bienvenu ! » Lui répondis-je en souriant. Même si j'aurais réellement préféré une bière, Spencer n'acceptera jamais de me la filer. « OK, j’demande à Spencer de t’amener ça pendant que j’m’occupe du reste » Je lui réponds par un grand sourire et de nouveau un clin d'œil. J'attrape mon classeur et l'ouvre pour me remettre à réviser le temps que l'on me sert.

« Et arrête avec les crackers, c’est pas bon pour la ligne et t’auras plus faim pour la suite ! J’reviens vite ! Prépare-moi deux trois potins pour mon retour, d’acc ? » J'hoche la tête, optant pour un geste militaire comme réponse. Puis alors qu'il s'éloigne, je me retiens de rire. Et je pousse la barquette de crackers loin de mes yeux et hors de ma portée, pour ne pas être tentée.

Je me replonge dans mes révisions et mon ventre continu de gronder, alors qu'il n'y a rien d'appétissant à ce que j'apprends. Et c'est ça le plus drôle. Je commence à croire que sa me dégoutterais pas de travailler à la morgue. Spencer me tire de mes pensées en m'apportant ma boisson, précédemment commandé.  «Merci Spencer ! Tu veux bien me rendre un service, apporte moi ce que Tyler à l'habitude de boire, pas un truc trop alcoolisé j'espère, il bosse quand même, c'est moi qui offre ! » Dis-je dans un sourire.  «Merci, c'est sympa ! »

J'attrapais mon verre, que je portais à mes lèvres pour en boire une gorgée. La boisson était bien fraiche, comme je l'aime, satisfaite, je me reconcentrais sur mon apprentissage. Je me demandais tout de même dans quoi je terminerais après toute ces études. Je savais que je pouvais compter sur Dorian pour me guider et m'épauler dans mes recherches, en tout cas c'est pas mon paternel qui allait pouvoir me guider pour ça, enfin je sais pas, il pourrait peut-être me surprendre, qui sait ?

Il y avait peu de bruit dans le Leo's ce midi, j'étais presque la seule cliente, mis à part un petit groupe quelques tables plus loin et un couple. Les récents événements avaient des répercutions sur la société du coin, on dirait bien. Et peut-être que mon père n'aurait pas souhaité que je sorte aujourd'hui, mais si ça encore j'en doute, il n'a pas vraiment pour habitude de s'inquiéter pour moi et ce que je fais, ou alors je me trompe.. Mais depuis quelques années, j'ai tellement l'habitude de défier son autorité qu'il doit avoir prit l'habitude de ne plus se soucier de ce que je fabrique ou pas. Enfin peu importe.

Quelques minutes plus tard, je vois Tyler apparaitre a la sortie des cuisines, une grosse assiette de spaghettis en main. Je pousse mes affaires, manquant de renverser mon verre d'ice tea, pour lui laisser la place. Spencer arrive au même moment servir la boisson que j'ai commandé pour Tyler.



lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Mer 14 Mai - 11:13

Spaghetti

Cuisiner lui permet d’oublier un peu toutes les merdes qui lui sont tombés dessus ces derniers temps, et Tyler en viendrait presque à regretter que Summer ne lui ait pas commandé quelque chose de plus alambiqué à préparer. Il hésite tout de même à lui préparer ses boulettes de viande fourrée à la mozzarella, mais y renonce finalement à regret. Ça lui prendrait une bonne quarantaine de minutes et la fille du shérif est affamée. Il va devoir accélérer le mouvement et jouer la carte de la simplicité autant que de l’efficacité. Il lui reste de la sauce préparée il y a quelques jours et conservée au congélateur. Il déteste ne pas utiliser de produits frais mais Summer ne lui laisse pas le choix.
Pendant que l’eau des spaghettis commence à chauffer, il va donc chercher le reste de ce dont il aura besoin pour calmer les grognements peu gracieux de l’estomac de sa cliente impatiente. Il lui faut une vingtaine de minutes pour terminer de tout préparer. Quand c’est fait, il place l’assiette fumante sur un plateau qu’il accompagne d’un petit pot contenant le parmesan frai qu’il vient de râper amoureusement pour les beaux yeux de Summer.
Un sourire fier aux lèvres, Tyler abandonne son tablier dans la cuisine et se débarrasse de son filet pour jouer les serveurs et venir apporter son plat à la jeune fille qui est à nouveau plongée dans ses bouquins et casse l’image de poupée Barbie sans cervelle qu’on pourrait lui donner au premier coup d’œil.

« Chaud devant ! » lance-t-il pour se faire repérer et qu’elle lui fasse un peu de place sur la table.
Elle s’exécute en vitesse, manquant de renverser sa boisson. Sans s’être dépeint de son sourire, le jeune homme dépose l’assiette devant elle et le parmesan juste à côté, tandis que Spencer dépose un second soda sur la table.
« C’est pour toi. Cadeau de la demoiselle » lui signale la brune en jetant un œil sur l’assiette de spaghetti sur laquelle Summer lorgne elle-même.
« C’est quoi ? »
« Soda. Light. »
Là-dessus, elle s’en va en souhaitant un bon appétit à la jeune femme, pendant que Ty se glisse sur la banquette, face à elle.
« Merci pour ça. J’espère que ça t’ira » ajoute-t-il en désignant le plat que Summer vient d’entamer. C’est une formalité évidemment : il sait qu’elle va aimer. Tout le monde aime sa cuisine…
Pendant qu’elle déguste, il jette un œil sur les bouquins qu’elle était en train de regarder, avalant une gorgée de son Coca sans sucre. Il n’a pas tellement soif mais il n’a pas non plus envie de vexer sa vis-à-vis.
Une grimace ne tarde pas à apparaitre sur ses traits basanés.
« Bordel, c’est la première fois que j’suis dégouté qu’il y ait des images dans un bouquin » finit-il par lâcher en refermant le livre et en l’écartant dans une moue écœurée. « Comment tu peux aimer ce genre de trucs ? C’est crade… J’aime pas le sang. Y a assez de trucs là-dedans pour me couper l’appétit pour au moins une semaine ! »  
 

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Sam 17 Mai - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Sam 17 Mai - 18:21

Spaghetti


Je remerciais Spencer pour la boisson que j'offrais à Tyler et je me mis à regarder avec appétit mon assiette de spaghetti, j'avais hâte d'y gouter. «Merci pour ça. J’espère que ça t’ira» Je lui souriais et je me saisissais de mes couverts pour commencer à manger.

Je crevais la dalle, mon ventre grondait de nouveau, pour n'importe quelle autre nana, ça aurait pût être gênant, mais moi j'en avais rien à faire, j'ai le droit d'avoir faim et mon ventre à le droit d'émettre des sons disgracieux, non ? Je me sers du parmesan pour en mettre partout sur mes pâtes, bien contente d'avoir enfin un truc à manger. Je me régale. Même si un plat de spaghetti n'a rien de spécial, au Leo's elle sont toujours parfaites, surtout quand c'est Tyler qui si colle. Je lève les yeux vers lui, il vient d'ouvrir un de mes bouquins, je n'ai pas le temps de lui reprendre qu'il est déjà tout blanc comme un cachet d'aspirine.

« Bordel, c’est la première fois que j’suis dégouté qu’il y ait des images dans un bouquin » Finit-il par lâcher en grimaçant. « Comment tu peux aimer ce genre de trucs ? C’est crade… J’aime pas le sang. Y a assez de trucs là-dedans pour me couper l’appétit pour au moins une semaine ! » Ajoute Tyler avec dégoût.

Une fois après avoir terminé ma bouchée, je m'essuie la bouche avec la serviette en papier et je me retiens de rire. « J'aurais pas dût laisser ça trainer, désolée. Mais t'sais c'est une question d'habitude et faut avoir une certaine passion. J'dis pas que j'suis passionnée par le sang et tout, mais c'est tous ce qui va avec. Fin on peut sauver des vies, et on découvre des trucs super impressionnant et passionnant dans le métier de n'importe quelle personne ayant fait médecine à la fac. » Je prends du parmesan râpé entre mes doigts, pour me le mettre dans la bouche.

«Mais bref, tu voulais pas des potins ? » Demandais-je en souriant au brun. «Parce que j'en ai une bonne à te raconter! » Je le faisais languir. Faisant monter le suspens. «Tu es sûr que tu veux savoir? » Demandais-je, les yeux brillants de malice et un sourire amusé sur les lèvres. Et lui coupant la parole j'ajoutais : «Trop tard. Ce sera après que mes spaghettis soient dans mon ventre.» Riais-je.

Je me servais une nouvelle fourchette et je savourais, laissant Tyler patienter. Plus amusée par son attitude que par ce que j'avais à lui raconter.



lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Sam 17 Mai - 20:01

Spaghetti

Une certaine passion pour les images dégueu ? Summer s’explique rapidement et l’air sceptique (pour ne pas dire  tout à coup inquiet) de Ty se transforme en une moue de compréhension qu’il accompagne très vite d’un hochement de tête. Ouais, ça a du sens… Et puis il faut bien que quelqu’un s’y colle, non ? Il faut des types passionné par les boyaux à l’air, des types que ça ne dérange pas de tuer des gens au nom de leur patrie, des gens qui aiment changer les couches dégueulasses des bébés et des gens qui, comme lui, acceptent de faire don de leur corps pour satisfaire les fantasmes et procurer du plaisir à ceux qui en ont besoin. Au moins si lui se plante, personne n’en mourra. Ce qui ne sera pas le cas pour son interlocutrice quand elle passera de la théorie à la pratique et commencera à exercer. Si ce jour arrive.
« Ouais, je vois l'délire » lance-t-il en se tenant tout de même à bonne distance du bouquin, auquel il jette un dernier regard un peu dégoûté.

Mais heureusement, avant qu’il se charge de changer de sujet, au risque de vexer Summer qui est en train de lui parler de ce qui la fait  apparemment prendre son pied dans la vie, la jeune femme aborde un sujet qui l’intéresse beaucoup plus. Les potins, c’est sa grande passion ! Enfin une parmi de nombreuses… Il aime se qualifier de type passionné !  
« Là Tu m’intéresses ! » réplique-t-il en s’agitant sur la banquette abimée où il est installé, faisant mine de s’installer plus confortablement pour mieux apprécier le sujet.
« Tu es sûr que tu veux savoir ? » minaude-t-elle en battant des cils.
Il lui jette un regard qui en dit long, mais alors qu’il ouvre la bouche pour lui répondre, elle le coupe et lui réplique qu’il est trop tard et qu’elle va terminer son assiette avant de potiner. C’est inadmissible !
« Tu déconnes ! T’as pas le droit de faire ça » se plaint Tyler, exagérant un peu son air outré. « Tu peux pas faire passer ton ventre avant moi ! C’est pas…c’est pas digne d’un médecin ! T’es en train de me laisser mourir là… Tu me laisses mourir de faim, moi qui me nourris exclusivement de potins ! »  
Là-dessus, il croise les bras et affiche un air renfrogné. Il faut qu’il la fasse céder. Cette petite garce sait ménager son suspense et Ty n’est pas connu pour sa patience.
« C’est vraiment méchant d’utiliser mes munitions contre moi » ajoute le jeune homme en désignant l’assiette de spaghetti qu’il a lui-même préparée, amoureusement. Il soupire et décroise les bras pour avaler une gorgée de son soda. « Bon allez, accouche ! Tu vas quand même pas m’obliger à te supplier ? Parce que sache que je le ferai pas ! …D’ailleurs, je vais aller plus loin ! Non seulement je ne supplierai pas mais en plus, si tu tardes trop, je garderai mes potins pour moi ! » ajoute le cuisinier, utilisant les menaces de Summer contre elle.    

 

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Lun 19 Mai - 18:11

Spaghetti


« Bon allez, accouche ! Tu vas quand même pas m’obliger à te supplier ? Parce que sache que je le ferai pas ! …D’ailleurs, je vais aller plus loin ! Non seulement je ne supplierai pas mais en plus, si tu tardes trop, je garderai mes potins pour moi ! » Finit-il par ajouter. Je lève mes yeux vers lui, mon assiette enfin terminé. J'ai mangé comme Speedy Gondzaless, on dirait bien.

«Tu crois que tes potins m’intéressent ? c'est mal me connaitre cuistot. Rien de ce que raconte les gens de Grayson m'intéresse, sauf quand je suis concernée mais ce n'est jamais arrivé, si ?» J'hausse un sourcil, croisant mes mains sur la table. Il ne décoince pas un mot, je le regarde de manière insistante. «De toute manière j'aurais été mise au courant. » Conclus-je en attrapant mon verre pour en siroter mon ice tea.

Le jeune homme brun semble décider à ne pas m'adresser la parole tant que je n'aurais rien dit. Mais le connaissant un minimum, je sais qu'il n'a aucune patience et c'est ce qui est marrant avec lui. J'aime bien le faire mijoter un peu, rigolo pour un cuistot, non ? De le faire mijoter ? OK. C'était pas drôle. Je souris, en gardant mes prunelles azur rivées dans les siennes, marrons. Je me mords la lèvre inférieure, me retenant de rire et je lève une main pour lui pincer la joue.

«Tu boude ? Nooon ? Tu es trop choupi quand tu boude..» Lui dis-je en souriant. Pas qu'en boudant d'ailleurs. Il trop mignon tout court ce mec, sa bouille ferait craquer n'importe qui. Je lève les yeux au ciel. «Bon d'accord tu as gagné, tu es content ?» Je retrouve enfin toute son intention et je peux enfin me lancer dans mon récit sur les derniers potins : «Elizabeth Pryde. Et le shérif. Fin.. avec mon père, depuis quatre ans. Tu y crois toi ? Tu as sans doute dût en entendre parler, nan ? Parce que j'ai fais en sorte de mettre au courant tous le village hier aprèm. »

Je rage intérieurement et ma main qui agite mon verre de façon nerveuse en est la preuve. Je ne me fais pas à l'idée que mon père couche, fin sorte, fin soit en COUPLE avec Elizabeth Pryde. Je vais pas m'en remettre et en plus de ça je n'accepte pas qu'elle entre dans la vie de mon père, parce que la vie de mon père est liée à la mienne et à celle de maman. Puis c'est quoi son problème aussi à mon paternel ? Il se sent pas seul, je suis là moi.. Ouai bon OK, je suis insupportable, mais..


lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Mer 21 Mai - 19:10

Spaghetti

Elle est chiante. Voilà, ça y est, ça ne l’amuse plus ! Si la file du shérif ne joue pas le jeu et fait comme si les potins ne l’intéressaient pas (bon, ok, c’est peut-être vrai mais peu importe) alors tout ça ne sert plus à grand chose. Elle lui retire tout son plaisir, voilà ce que fait Summer ! Alors même qu’il vient de se faire chier à lui préparer une superbe assiette de spaghettis délicieux qu’elle n’a même pas pris le temps de savourer et préféré engloutir comme une grosse porc ! Elle lui rappelle ces grands-mères qui refusent de se voir vieillir, loue ses services à défaut d’avoir encore un mec (ou d’en avoir jamais eu un) et lui suce la queue à toute vitesse, comme s’il allait se mettre à éjaculer un élixir de Jouvence ou une connerie du genre…
Ca l’agace. Donc Tyler boude, les bras obstinément croisés sur son torse menu et tatoué pendant que Summer joue les Miss Désabusée ascendant Je-sais-tout. Il déteste ça. Il la déteste présentement et préfère garder les mâchoires serrées plutôt que de lui faire part de cette constatation. Surtout qu’en réalité, c’est faux. C’est qu’il a toujours mal à vraiment détester les gens… Il est parfois en colère contre eux, déçu, mais il a du mal à vraiment haïr ses semblables.
Il ne déteste même pas son père qui pourtant a cogné sur sa mère et lui a fait faire des trucs pas très catholique…

«Bon d'accord tu as gagné, tu es content ?»
Et déjà, il se remet à sourire, à nouveau terriblement excité par ce qu’il va apprendre de la bouche de Summer. Sauf que le cuisinier du Leo’s déchante rapidement. Ce potin là, il le connaît effectivement déjà.
« Ouais, c’est du réchauffé ta grande révélation, désolé de te l’dire » réplique Ty avant de réaliser que ce n’est sans doute pas très délicat à dire.
Summer a l’air frustrée. Ou peut-être en colère, ou simplement déçue et triste. Tyler n’est pas très sûr, il ne peut pas se vanter de la connaître suffisamment pour être capable de comprendre ce qu’elle éprouve rien qu’en matant sa tronche. Ceci dit, dans ce genre de situation, c’est un peu universel comme réaction…
Elle n’est pas la première adolescente à découvrir que son paternel farci une autre femme que feu sa mère. En fait, ça paraît même plutôt logique qu’il ait envie de refaire sa vie après… Bah, Tyler ne sait plus trop depuis combien de temps la mère de Summer est morte, mais ça lui paraît faire un bail.
Sauf qu’évidemment, il sait que son interlocutrice n’a pas envie de l’entendre trouver des excuses à son père ou défendre l’épicière, bien qu’il l’apprécie.
Non seulement ce potin est à chier, mais il le met dans une situation foutument délicate ! Génial, quelle journée de merde ! Lui qui pensait que Summer allait lui changer un peu les idées et lui redonner le sourire… Raté, comme d’hab !

« Ca a déjà fait le tour de Grayson deux ou trois fois. Ceci dit, maintenant que c’est plus officiel, je dois dire que ça me surprend pas tellement. J’les voyais échanger des regards un peu chelou quand ils se retrouvaient ici en même temps… Tu sais c’est comme ils disent dans ce film là… Le village ! De Shyamalan. Bah les gens qui s’aiment en secret évitent tout contact pour pas se faire choper. Sauf que c’est ça qui attire justement l’attention… Ton père a toujours gardé ses distances avec elle et puis elle avait cet air quand il était là… T’sais l’air niais de l’adolescente effarouchée » explique Tyler en papillonnant des cils et en jouant les timides, avant de retrouver une expression plus sérieuse, voire compatissante (ce qui ne lui ressemble pas tellement : chacun sa merde !) « Et tu l’as appris comment du coup ? Parce que ça, les commères le savent pas ça j’crois ! J’aurai l’exclusivité ! …Me dit pas que tu les as surpris en train de baiser ? » grimace-t-il tout à coup.      
 

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Jeu 29 Mai - 14:57

Spaghetti


« Ca a déjà fait le tour de Grayson deux ou trois fois. Ceci dit, maintenant que c’est plus officiel, je dois dire que ça me surprend pas tellement. J’les voyais échanger des regards un peu chelou quand ils se retrouvaient ici en même temps… Tu sais c’est comme ils disent dans ce film là… Le village ! De Shyamalan. Bah les gens qui s’aiment en secret évitent tout contact pour pas se faire choper. Sauf que c’est ça qui attire justement l’attention… Ton père a toujours gardé ses distances avec elle et puis elle avait cet air quand il était là… T’sais l’air niais de l’adolescente effarouchée » Je soupire.

« Je m'en doutais. » Soufflais-je, néanmoins satisfaite que tous Grayson soit déjà mis au courant, mais du coup je n'ai rien à lui raconter, au cuistot, et ça c'est naze.

« Et tu l’as appris comment du coup ? Parce que ça, les commères le savent pas ça j’crois ! J’aurai l’exclusivité ! …Me dit pas que tu les as surpris en train de baiser ? » J'écarquille les yeux et réplique aussitôt : « T'es fou ou quoi ?! Heureusement que je les ai pas surpris en train de baiser ! Et puis si je les avais surpris, je me serai pas déplacé, à pieds en plus, de chez moi jusqu'à l'épicerie, pour casser la gueule à Elizabeth. Bon OK, j'ai pas frappé parce que je suis pas folle à ce point mais bref. » Je lève les yeux au ciel.

« C'est mon père qui me l'a dis. Fin, j'en ai bavé pour qu'il m’avoue qu'il couchait avec hein.. Mais je m'attendais pas à ce qu'il me dise que ça faisait quatre ans qu'il était avec elle! Nan mais j'ai été trop bête de croire qu'elle lui faisait du charme et qu'il n'y répondait pas. En fait depuis le début il baise avec. J'ai voulu faire celle qui ne voyait rien, mais tous ce déroulait sous mon nez et j'ai pas été capable de le voir arriver.. »

J'agitais nerveusement mon verre pour en agiter le liquide qui s'y trouvait. Puis je levais mes yeux vers Tyler, une moue désolée sur le visage. « Excuse moi de t'embêter avec ça, mais j'arrive pas à m'en remettre. » Lui dis-je. « J'imaginais pas mon père avec une autre femme que maman.. » Finis-je par murmurer comme pour moi même.



lumos maxima


HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Sam 31 Mai - 15:29

Spaghetti

Elle a beau nié, son esprit libéré ne peut s’empêcher d’imaginer la scène… Il voit le shérif monter Elizabeth comme une jument, son chapeau enfoncé sur le crâne, son étoile brillant sur sa chemise, seul vêtement qu’il porte. Rectification : il porte aussi d’affreuses chaussettes qui lui montent jusqu’à mi-mollet. En fait, ce n’est pas vraiment à Hippolyte qu’il songe, mais plutôt à Rick de la série Walking Dead, arrivant dans un Atlanta dévasté à dos de canasson.
Ca pourrait le faire rire, mais il sait qu’il ne peut pas se le permettre. Parce que Summer lui en voudrait à mort, le cognerait sûrement (elle a de la poigne, Ty  a déjà eu l’occasion de s’en rendre compte) et ne voudrait plus jamais lui adresser la parole. Dans une ville ou la moyenne d’âge atteint les cinquante ans, facile, se faire d’une jeune fille un ennemi est très mauvais pour le moral…  
Bref ! le cuisinier préfère se mordre la langue et serrer les dents pour ne pas risquer de se marrer face à la fille du shérif. Shérif qui, soit dit en passant, refuse de porter l’uniforme et ne baise du coup certainement pas sa copine avec ! C’est d’ailleurs une grande source de déception pour toute la vieille génération de Grayson…
Un peu de concentration bordel !
Tyler se force à raccrocher les wagons et à suivre ce que lui raconte son interlocutrice. Visiblement, elle en a gros sur le cœur et a la langue bien pendue…  Summer finit d’ailleurs par remarquer qu’il la fixe sans avoir l’occasion d’en placer une depuis un moment et s’excuse. Il manque de lui répliquer que ça ne le dérange absolument pas d’un ton décontracté, mais la suite de sa remarque le coupe dans son élan et lui pince le cœur.
« J'imaginais pas mon père avec une autre femme que maman… »

Sa bouche se tort en une grimace désolée. Il sait qu’elle n’apprécie pas qu’on la prenne en pitié mais Tyler n’y peut rien lui, si elle a une tête de petit chiot adorable à cette seconde et s’il a envie de lui faire un énorme câlin. Alors c’est ce qu’il fait. Il se lève et lui fait signe de se pousser un peu pour avoir la place de s’installer à ses côtés. Il passe un bras autour de ses épaules et dépose un baiser sur sa joue.
C’est un garçon tactile et tout le monde le sait. C’est pour ça que Gordon, le gérant, préfère qu’il reste dans sa cuisine. Il paraît que ses démonstrations d’affection mettent les clients mal à l’aise… Il les emmerde les clients ! Si tout le monde se câlinait plus et arrêtait de flipper au moindre contact, le monde ne s’en porterait que mieux, merde !
« J’sais bien que c’est pas facile. J’peux pas te dire que je te comprends tout à fait parce que ma mère à moi a plus jamais été approchée par un mec depuis qu’elle et mon père se sont quittés. Mais ça m’arrange bien, ça j’le sais. Pour sur que ça m’arrange ! C’est pour ça qu’en mauvais fils que je suis, je l’incite à continuer de se goinfrer, pour qu’elle reste ma grosse maman rien qu’à moi » plaisante-t-il, espérant arracher un petit sourire à Summer. Mais ce n’est pas bien concluant… « Enfin je sais que c’est pas pareil non plus, parce qu’aucun de mes parents est mort, même si j’ai plus jamais revu mon géniteur et que ça me va trèèès bien comme ça ! Mais bref, ce que je veux te dire, c’est que je comprends que tu sois en colère contre ton père et contre sa meuf aussi… Va te falloir du temps pour t’en remettre, c’est clair… »

Le « mais » n’est pas loin, elle-même doit bien le sentir. Parce qu’il y a toujours un « mais »… Et il n’est pas facile à amener, surtout dans ce genre de situation. Parce que Sum est sa pote (du moins il se plait à le penser) et parce qu’elle est sincèrement ébranlée par cette nouvelle et qu’on ne déconne pas avec les sentiments des gens !
Sauf que, le « mais », c’est qu’Elizabeth aussi est une chic fille, loin d’être moche, bien qu’elle ne soit pas du tout son style. Le « mais », c’est aussi que Tyler comprend que le shérif ait envie de tremper son pinceau de temps en temps et pense qu’il mérite de retrouver le bonheur… Parce que Summer va certainement finir par quitter Grayson pour faire sa vie et il va se retrouver seul. Il ne souhaite à personne de vivre avec un fantôme…    
Et il est certain que l’étudiante en médecine elle-même, une part d’elle au moins, ne veut pas de ce destin pour son propre père.

« Va te falloir du temps, mais c’est pas une situation…insurmontable. Tu vois ce que je veux dire ? »
Il pourrait ajouter qu’il n’y a pas mort d’homme, mais ce serait certainement indélicat, vu qu’elle vient d’évoquer sa maman décédée…sur laquelle elle doit avoir l’impression horrible que son père a tiré un trait.  


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 1 Juin - 12:37

Spaghetti


Il s'était approché pour passer un bars autour de mes épaules. Il est comme ça Ty, un vrai bisounours. C'est aussi pour ça que je l'aime bien, quand ça va pas, le moindre pet de travers et on a le droit au câlin et bisous magique. Je ne souris pas pour autant, trop nerveuse à ce moment là.

« J’sais bien que c’est pas facile. J’peux pas te dire que je te comprends tout à fait parce que ma mère à moi a plus jamais été approchée par un mec depuis qu’elle et mon père se sont quittés. Mais ça m’arrange bien, ça j’le sais. Pour sur que ça m’arrange ! C’est pour ça qu’en mauvais fils que je suis, je l’incite à continuer de se goinfrer, pour qu’elle reste ma grosse maman rien qu’à moi » Il tente une plaisanterie pour m'arracher un sourire, ce qu'il ne parvient pas à faire, j'agite toujours mon verre pour en faire bouger la boisson à l'intérieur, d'un geste nerveux. « Enfin je sais que c’est pas pareil non plus, parce qu’aucun de mes parents est mort, même si j’ai plus jamais revu mon géniteur et que ça me va trèèès bien comme ça ! Mais bref, ce que je veux te dire, c’est que je comprends que tu sois en colère contre ton père et contre sa meuf aussi… Va te falloir du temps pour t’en remettre, c’est clair… » Oui, il va me falloir du temps, c'est clair et peut-être même que je serais morte avant de m'être faite à la situation. Parce qu'après tout, on est à Grayson..

J'attendais qu'il rajoute quelque chose, sa phrase était restée en suspend comme s'il y avait une suite ou bien un mais. Parce qu'il y a toujours un mais. Surtout dans ce cas de figure là, car je sais pertinemment que je me comporte de manière égoïste et totalement disproportionné. Mais, (encore un mais vous voyez) ce qui me met encore plus en rogne que mon père se tape Elizabeth, c'est qu'il ne me l'as pas dit alors que ça fait quatre ans. QUATRE ANS ! Depuis tous ce temps ils me cachaient leur relation, pour mon bien sois-disant. Eh bah j'aurais clairement préféré être mise au courant avant. Ma réaction aurait été la même, exactement identique mais au moins je n'aurais pas à en vouloir à mon père de me l'avoir caché. Alors que là..

« Va te falloir du temps, mais c’est pas une situation…insurmontable. Tu vois ce que je veux dire ? » Ajoute-t-il. Je soupire et me détend un peu. « Surement beaucoup de temps. Mais ouai, je vais surmonter ça. » Dis-je. Je n'étais pas du tout en accord avec ce que je disais mais je voyais bien que Tyler ne comprenais pas plus que ça le malaise que j'avais à voir mon père heureux avec une autre femme que maman. Je ne lui en voulait pas, de toute façon, j'étais assez grande pour me débrouiller toute seule. Le plus drôle dans c't'histoire c'est que la personne qui me comprends le mieux au jour d'aujourd'hui c'est Elizabeth Pryde. La bonne blague !

Je levais les yeux vers un couple qui venait d'entrer dans le Leo's. « Oh bah tu vois, il y a quand même un peu de monde, malgré les récents événements. » Dis-je comme pour changer de sujet et me sortir cette histoire de la tête. « Je t'ai pas vu au parc il y a deux jours.. tu étais où ?» Demandais-je en me tournant vers lui.

«Fait gaffe j'ai du sang de shérif qui me coule dans les veines ! » Dis-je en riant.



lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 1 Juin - 13:27

Spaghetti

Elle lui sort un petit sourire qui se veut engageant, mais il n’y croit pas trop. En même temps, Tyler n’a pas du tout envie de s’attarder trop longtemps sur ce genre de sujet, parce que ça le met rudement mal à l’aise ! Alors si elle veut couper court à cet échange là : qui est-il pour l’en empêcher ? Ca l’arrange bien, il ne va pas mentir… Et puis qu’est-ce qu’il pourrait ajouter d’utile ? Rien, franchement ! Elle est triste et elle le sera encore un moment. Elle se sent trahi et elle l’a été, même si à la base, le shérif et Elizabeth lui mentaient par omission pour la protéger…
Exactement comme Bonnie et Aël lui avait mentit, à lui, pour qu’il ne soit pas mal à l’aise, ce qui ne lui avait pas plu du tout. Quand la bombe avait été lancée par Alexander au repas de Thanksgiving, ça l’avait tellement contrarié qu’il les avait planté sur place et avait failli rompre avec l’irlandais (ce qu’il n’avait heureusement pas fait finalement). Mais il ne va pas faire référence à cette histoire-là pour lui prouver qu’il la comprend un peu. Parce qu’au final, la situation n’est toujours pas identique et qu’il n’a pas envie de remuer le couteau. Il va donc se laisser porter par la conversation et saisir à pleines mains la perche que lui tend Summer ! Merci ma p’tite dame !  

Il se retourne sur sa banquette pour voir els clients arriver. Un charmant petit couple… Enfin non, ils sont plus moche l’un que l’autre et la meuf a l’air d’avoir de la moustache, mais Ty saisit l’idée principale !
Mais leur arrivée signifie aussi qu’il va très vite devoir retrouver sa place derrière les fourneaux et donc mettre un terme à son échange avec Summer. Moins cool.
« Je t'ai pas vu au parc il y a deux jours… Tu étais où ? » demanda-t-elle, attirant à nouveau son attention, arborant un air malicieux bien plus agréable à observer que sa moue tristoune. « Fait gaffe j'ai du sang de shérif qui me coule dans les veines ! »
« Haha ! T’aimerais bien l’savoir hein ? » minaude le cuistot, gardant un bras passé autour des épaules de Summer. « Alors déjà, faut savoir que je ne fête jamais Noël. C’est un truc de chrétiens ou j’sais pas quoi et j’le suis pas. Puis ma famille… Bon bah c’est ma mère, c’est tout, alors je reste avec elle ce jour-là. Hors de question de lui faire mettre un pied à Grayson ! Elle dit que c’est un endroit maudit. J’te jure, elle me fait grave chier pour que j’lâche mon boulot ici, elle dit que je vais être contaminé ou j’sais pas trop quoi ! Parfois elle se met à chialer et elle récite des prières chelous ! J’crois que c’est du charabia pour m’impressionner plus qu’autre chose mais bon… Elle dit que le Diable s’est installée, des trucs de ce genre. »
Tyler fronce les sourcils, réalisant que Summer paraît tout à coup très peu à l’aise. Est-ce qu’il a dit un truc qu’il ne fallait pas ? Plutôt que de la questionner à ce sujet, Tyler décide de rebondir comme un beau gosse et d’enchainer avec une réponse plus attractive à sa question initiale.
« Enfin bref ! Puisque Miss Détective veut tout savoir : pendant cette période là de toute manière, j’avais mieux à faire parce que j’étais chez mon petit ami » lâche-t-il en se mordillant la lèvre inférieur pour contenir le sourire banane qui veut s’étirer sur sa bouche. « T’es la première personne à qui je le dis et je t’interdis de le crier sur les toits. J’ai pas envie de provoquer qui que ce soit. Ils savent tous que j’suis un peu déviant sexuellement ici mais si jamais ça devenait officiel : je me ferai sûrement lapider sur la place publique alors… Silence, maraude » la prévient Tyler en retrouvant son sérieux quelques secondes, avant de recommencer à sourire comme un parfait idiot « C’est un médecin. Il est trop beau ! On dirait un mannequin… Par contre tu peux rêver pour que j’te dévoile son identité ! Faudrait me torturer durant des heuuures ! Au moins ! »    


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Dim 1 Juin - 16:56

Spaghetti


« Haha ! T’aimerais bien l’savoir hein ? » Fanfaronne le brun. «Ouai ça sa m'intéresse plus que les potins du coin, tu vois ?» Dis-je pleine de malice dans les yeux. Je le laissais me raconter sa vie de jeune premier, du genre Noël c'est pas fait pour un mec comme lui: « Alors déjà, faut savoir que je ne fête jamais Noël. C’est un truc de chrétiens ou j’sais pas quoi et j’le suis pas. Puis ma famille… Bon bah c’est ma mère, c’est tout, alors je reste avec elle ce jour-là. Hors de question de lui faire mettre un pied à Grayson ! Elle dit que c’est un endroit maudit. J’te jure, elle me fait grave chier pour que j’lâche mon boulot ici, elle dit que je vais être contaminé ou j’sais pas trop quoi ! Parfois elle se met à chialer et elle récite des prières chelous ! J’crois que c’est du charabia pour m’impressionner plus qu’autre chose mais bon… Elle dit que le Diable s’est installée, des trucs de ce genre. » Je l'avais écouté, riant à ses anecdotes jusqu'à ce qui l'évoque les croyances de sa mère sur Grayson. Je fronçais les sourcils et me sentait quelque peu mal à l'aise à l'énonciation du Diable. Déjà parce que ça fou la chair de poule et d'autre part, parce que.. J'ai mes raisons.

Le jeune ne semble pas avoir remarqué mon malaise ou alors il s'en fou royalement et préfère continuer. Ce qu'il fait d'ailleurs, mes muscles se détendent à nouveau et je retiens même un soupir de soulagement. Il n'a pas posé de question, c'est parfait.

« Enfin bref ! Puisque Miss Détective veut tout savoir : pendant cette période là de toute manière, j’avais mieux à faire parce que j’étais chez mon petit ami » Lâche t-il soudainement. Je fais de grands yeux, haussant très haut mes sourcils. Mes prunelles bleues le scrutant. « Naaaaan ? » M'exclamais-je. Mais il poursuit comme pour m'intimer le silence : « T’es la première personne à qui je le dis et je t’interdis de le crier sur les toits. J’ai pas envie de provoquer qui que ce soit. Ils savent tous que j’suis un peu déviant sexuellement ici mais si jamais ça devenait officiel : je me ferai sûrement lapider sur la place publique alors… Silence, maraude » Je lui faisais un signe militaire, me redressant droite sur ma chaise. « Chef, oui chef ! » Je lui faisais un grand sourire et avant même que je ne pose LA question il me devançait : « C’est un médecin. Il est trop beau ! On dirait un mannequin… Par contre tu peux rêver pour que j’te dévoile son identité ! Faudrait me torturer durant des heuuures ! Au moins ! »

Je fais la moue et retire le bras qu'il avait enrouler autour de mes épaules. « Pff, tu es vraiment pas drôle. » Je lève mes petits yeux de chiens battu vers lui, puis me ressaisie soudainement, les yeux brillants. « En fait si.. Parce que comme ça, je pourrais te torturer. » J'imite un rire diabolique (encore ce fichu diable) et ajoute : « Allez dis moi qui c'eeeeeeeeeest ! T'façon tous les médecins sont beaux gosses, sauf certains.. » Je pense à Clyde Redd, je lui trouve rien d'attirant personnellement mais si ça se trouve c'est lui. Nooon. Je vois mal Tyler avec un gars comme ça.. Et c'est surement pas Dorian, il n'est pas gay. (quoi que..) Bon, il y a qui d'autre.. Le légiste ? J'en sais rien, j'ai jamais vu sa gueule, ça se trouve c'est un vieux tout ridé comme dans les séries policières. « Allez épate moi c'est quoi comme médecin ?!» Demandais-je, maline.




lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Lun 2 Juin - 7:05

Spaghetti

Il rit face à ses menaces. Ca lui plait qu’elle s’intéresse à sa vie de cette manière et soit en mesure de mettre ses propres problèmes de côté pour se consacrer entièrement à sa petite personne. Ca lui fait un bien fou en fait… D’habitude, il doit toujours jongler entre les soucis des uns et ceux des autres, de ses clients et de ses amis. Bon, évidemment, il a commencé par écouter Summer et peut-être que dans moins de cinq secondes, elle s’arrangera pour attirer à nouveau le projecteur sur elle, mais en l’occurrence, là tout de suite, c’est sur lui que la lumière est braquée.
Avec Alexander ou Bonnie, il ne parle jamais d’Aël. Peut-être parce qu’ils le connaissent déjà, sont eau courant pour leur relation et que du coup, ça n’est pas une histoire assez intéressante pour eux. Bon, Alex a une excuse : il déteste le médecin légiste de Trimble, viscéralement. Bon, ok, Bonnie aussi à une excuse puisqu’elle a couché avec lui et qu’elle craint surement quand lui demandant des nouvelles, Tyler se remette à penser à ce détail contrariant… N’empêche que du coup, il ne peut parler de ça avec personne. Et ça le bouffe un peu.
En même temps que toutes ces autres choses dont il ne peut causer à personne et lui grignotent le cœur et l’esprit. Comme le fait qu’il vende son cul au plus offrant pour arrondir les fins de moi et espérer un jour mettre les voiles…
Mais il se voit mal parler de ça avec la fille du shérif. Elle ne comprendrait pas. Elle a peut-être perdu sa mère, mais à côté de ça, elle a tout eu elle. En tout cas c’est l’impression qu’il a. Et puis il se sent déjà en veine qu’elle ne fasse pas parti des 90% de la population graysonienne homophobe et raciste… Ouais, il va se contenter de ça !

« Allez dis-moi qui c'eeeeeeeeeest ! T'façon tous les médecins sont beaux gosses, sauf certains… »  
« Ouais bah comme partout va ! Tous les gens sont beaux, sauf s’ils sont moches ! It is known » ajoute-t-il en prenant un ton un peu pompeux, reprenant une des répliques cultes de Game of Thrones.
« Allez épate-moi c'est quoi comme médecin ?! »
« Non mais arrête ! Me prends pas pour un gros débile consanguin ! J’sais que t’es en fac de médecine, juste à côté de l’hosto et tu m’as rappelé toi-même être une fille de shérif avec du sang de détective dans les veines ! J’te dirai plus rien sans la présence de mon avocat ! » s’exclame Tyler en arrachant son bras des épaules de la jeune fille pour se remettre sur ses pattes.
Il aimerait beaucoup trainer encore un peu dans le coin, mais Spencer vient déjà de lui faire signe qu’il allait devoir se tenir prêt à retourner derrière ses fourneaux.
« Bon, mais si tu insistes un peu… Vas-y, insiste un peu pour voir » la provoque-t-il, avant qu’elle s’exécute et le supplie un peu, lui arrachant un éclat de rire franc.  « Bon, bon, très bien ! Puisque madame y tient tellement, je vais lui donner quelques indices… Mais tu dois rien dire ! A personne ! Et même pas à lui si jamais tu repères qui c’est, parce que ça le mettrait dans la panade. Il a pas encore fait son coming-out, tu vois » reprend Ty, un ton plus bas, se penchant sur la table. « Alors… C’est un grand brun sexy comme l’enfer, avec un regard de tueur mais doux comme un agneau… »
Enfin ça dépend des fois… Mais le plupart du temps, il se montre affectueux et ses caresse sont d’une étonnantes tendresses. La plupart du temps. Il essaie en tout cas de toujours se montrer tendre.
« Il est irlandais, mais il a pas l’accent sexy, c’est le seul point noir… Hm… Il a plein de tatouages. J’l’ai rencontré dans un salon. Oh et il découpe des cadavres pour vivre » conclut-il dans un haussement de sourcils lubriques. Bon avec ça, elle va trouver en moins de deux quand elle mènera sa petite enquête.
Tyler sait que ce qu’il vient de faire est dangereux, mais il s’est laissé gagner par son euphorie de pouvoir parler. C’est exactement pour ça qu’il a refusé à Aël le statut de petit ami il y a un petit moment. Ca les avait amené à rompre… Une très sale période pour lui à laquelle le cuisinier ne voulait pas tellement repenser.
« Et maintenant si tu veux bien m’excuser, je vais te laisser en plan méditer là-dessus et aller préparer la commande de ces deux-là ! Et ton dessert ! Surprise du chef ! » lui lance-t-il en s’éloignant déjà.



_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : signa : me / avatar : draumrkopa
NOMBRE DE MESSAGES : 282

ÂGE : 18
LOGEMENT : Maison du lac
OCCUPATION : Etudiante en médecine
HUMEUR : En colère
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, je suis en forme.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Eleanor A. McKenzi
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler Lun 9 Juin - 14:25

Spaghetti


Eh bien dites donc ! C'est qu'il le protège son cher et tendre, au point même où il ne me révèle rien du tout. Je fais ma moue de chien battue, il me demande d'insister encore un peu, ce que je fais sur le champ, sans demander mon reste. Je veux absolument savoir, ça me change clairement les idées de penser un peu à autre chose, puis si je comprends bien, je suis l'une des premières à être mise au courant, alors autant profiter de ce statut. Après un rire franc, le beau brun reprend :

« Bon, bon, très bien ! Puisque madame y tient tellement, je vais lui donner quelques indices… Mais tu dois rien dire ! A personne ! Et même pas à lui si jamais tu repères qui c’est, parce que ça le mettrait dans la panade. Il a pas encore fait son coming-out, tu vois..  Alors… C’est un grand brun sexy comme l’enfer, avec un regard de tueur mais doux comme un agneau…» Finit-il un ton plus bas. Je souris, amusée. « Il est irlandais, mais il a pas l’accent sexy, c’est le seul point noir… Hm… Il a plein de tatouages. J’l’ai rencontré dans un salon. Oh et il découpe des cadavres pour vivre» Conclut-il dans un haussement de sourcil.

« Quoi ?! C'est un légiste ? Naaan tu déconnes ? » M'exclamais-je à voix basse pour ne pas attirer l'attention. « Eh mais, attends ! Je vais faire comment pour deviner de qui il s'agit moi ? Il y en a beaucoup trop des médecins dans le coin ! » Soupirais-je, dégoutée de ne pas pouvoir deviner. Pourtant, j'y comptais bien, dès qu'il aurait le dos tourner, je me jetterais sur mon téléphone et avec un peu de chance il y aura un peu de réseau et de wi-fi pour que j'aille sur le site de l’hôpital, pour voir la liste des médecins y travaillant.

« Et maintenant si tu veux bien m’excuser, je vais te laisser en plan méditer là-dessus et aller préparer la commande de ces deux-là ! Et ton dessert ! Surprise du chef !» Dit-il en s'éloignant déjà. « Bien sûr, aucun problème... » Répondis-je comme pour moi-même, dans un grand sourire.

Je le surveillais du coin de l’œil et une fois qu'il entra dans les cuisines, j'attrapais mon téléphone. Je me mis à pianoter sur l'écran tactile pour activer la wi-fi. Et.. Hallejuha ! Deux barres. Vite vite, on y go ! Je cherchais en vitesse, le site de l’hôpital. Une fois dessus, je cherchais la bonne rubrique, qui mit plusieurs minutes à s'ouvrir. Entre temps, j'avais eu le temps de finir mon verre d'Ice Tea. Une fois la page ouverte, je me mis à chercher les médecins légistes.

Au bout de quelques minutes quand j'eus enfin trouvé, mon téléphone planta. « Et merde ! » M'exclamais-je en balançant mon téléphone dans mon sac.



lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 02. Spaghetti | Ft. Tyler

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Spaghetti | Ft. Tyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: GRAYSON :: Adam Street :: Leo's Deli-