AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : shiya
NOMBRE DE MESSAGES : 290

ÂGE : 24
LOGEMENT : Madison Street (11)
OCCUPATION : médecin urgentiste à Trimble
HUMEUR : tendu
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Nathaniel Redd, Hunter Pendleton, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Lun 28 Avr - 20:41

❝ XMAS ❞
And so this is Xmas
I hope you have fun
The near and the dear one
The old and the young

C’est fou comme quelques mots échangés avec un vieil ami peuvent avoir un véritable impact sur votre humeur, dans le bon comme dans le mauvais sens. Mais pour une fois, Dorian a eu de la chance et sa conversation avec William s’est déroulée remarquablement bien. Pas de reproches, qu’ils soient déguisés ou francs, pas de regards accusateurs ou méfiants. L’adjoint du shérif s’est excusé pour son silence et a parut sincère. Il lui a expliqué pour quelles raisons il n’avait pas encore véritable cherché à reprendre contact avec lui depuis son retour et lui a promis de passer le voir dès demain, dans la journée, pour qu’ils puissent discuter plus librement. Dorian ne doute pas un seul instant que son vieil ami va mettre sa menace de venir le souler à lui raconter sa vie dans le détail trois ou quatre fois à exécution, et ça lui fait un bien fou…

Sa mère l’a mis en garde ce matin et lui-même a longuement hésité avant de venir se perdre au milieu de la foule de ses voisins, mais il ne regrette plus sa décision. Même si les choses devaient mal tourner à présent, il aurait ce souvenir auquel se raccrocher.
Le médecin sait que Carter ne veut pas le voir et il a promis de se faire discret, de ne pas trop s’imposer à elle… Mais il n’a pas l’intention de se cacher non plus. Il ne a pas vivre enfermé pour la contenter. Il l’a blessé mais ça ne lui donne aucun droit sur lui pour autant, il vient seulement de le réaliser. Il l’a réalisé tandis qu’elle se tenait sous son porche l’autre jour. Il faut juste que Dorian retienne cette leçon et se souvienne de la mettre en application.
Il l’a aperçue quasiment dès son arrivée, près du kiosque du parc, en compagnie d’Hunter Pendleton. Elle ne l’a pas vu et il n’a pas cherché à se faire voir. Si elle respecte sa part du contrat en ne l’humiliant pas constamment, il respectera la sienne. Enfin pour l’instant…
Au lieu de rester planter au milieu de la foule à l’observer comme l’ex encore transi d’amour qu’il est, il a choisi d’aller se faire servir un café brûlant au stand tenu par William. Et Dieu qu’il a bien fait !

A présent, c’est vers une autre vieille connaissance qu’il dirige ses pas. Mais il a déjà renoué avec Charlie depuis son retour et ce ne sera pas l’un de leurs premiers échanges depuis son retour. Ceci dit, ce sera certainement aussi plaisant de lui parler que d’avoir repris contact avec William.
Dorian adore cette fille et est ravi de l’avoir trouvée au bercail à son propre retour. Elle lui avait manqué, sans qu’il ne l’ait vraiment réalisé. Et Charlie lui fait du bien, même sans vraiment le faire exprès. Elle est jolie (sans avoir l’air de le remarquer), pleine d’esprit, drôle, un peu déjantée et d’une déroutante gentillesse. Pourtant la vie n’a pas toujours été tendre avec elle…
Dorian avale une gorgée de son café et, le sourire aux lèvres, s’arrange pour se dissimuler à sa vue et se faufiler jusqu’à elle par derrière. Il la pince alors gentiment et elle se retourne dans un sursaut.
« Je viens en paix ! » rit-il en levant les mains pour confirmer ses dires, avant de porter à nouveau son gobelet de café à ses lèvres. « Joyeux Noël ! »

_________________

I need to know now, know now
can you love me again ?
know I’ve done wrong, left your heart torn, took you so low where only fools go, it’s unforgivable, I stole and burnt your soul, is that what demons do? They rule the worst of me, destroy everything, they bring down angels like you. Now I’m rising from the ground, rising up to you, filled with all the strength I've found
apache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mer 30 Avr - 8:44



« I hope you have fun »

feat Dorian A. Spelling


L’
après-midi se poursuit et avec lui, le pique-nique de Noël. Les villageois se rassemblent le temps d’une boisson et échangent des paroles joyeuses car en ce jour de fête plus que d’ordinaire, le sourire est à l’honneur. Aidan s’était senti mal, en début d’après-midi, provoquant en toi une certaine panique ainsi que pour les personnes non loin de lui à ce moment. Toutefois, ce n’était qu’un évènement passé à présent et rien ne devait à nouveau présager une catastrophe de ce genre aujourd'hui.

A présent, ton regard observe un stand de boissons depuis le banc que tu n’as pas quitté. Il y du monde dans la file mais celle-ci semble se réduire assez régulièrement. Tu hésites à te lever et demander à boire, mais pas du café. A ce moment, un couple de personnes prend place en face de toi. Les Jackson. Tu les reconnais automatiquement car ce sont des amis à ton père, presque les seuls à être restés en contact avec vous après votre déménagement à Saint Louis. Vous discutez essentiellement de ton père, de comment se passe sa vie dans une si grande ville, du fait qu’il est seul pour Noël, etc. Lorsque les Jackson se lèvent pour partir, tu les salues en souriant.

Quelque chose vient subitement te pincer l’arrière du bras, te faisant sursauter. Dorian apparait alors dans ton champ de vision, visiblement très content de sa blague. Comment avait-il fait pour surgir ainsi ?! Tu n’avais rien vu ni entendu. Heureuse de le voir, ton premier réflexe est de rire tandis qu’il prétend venir « en paix ». Avec le temps, tu savais qu’en sa présence il t’était toujours possible de trouver du réconfort et du soutien. Qu’est-ce que tu aurais fait sans lui pour écouter inlassablement tes problèmes avec Hunter, par exemple ? Vers qui d’autre aurais-tu pu te tourner ? Tu sais qu’il n’y a qu’une seule réponse. Dorian est un ami très important dans ta vie et sûrement d’avantage maintenant que vous savez pouvoir compter l’un sur l’autre, à Grayson. Peu importe le temps ou la distance qui vous ont séparés.

« Oh, c’est comme ça qu’on aborde les filles maintenant ? En s’assurant qu’elles puissent pas se défendre ?», tu demandes en levant tes sourcils d’un air faussement suspect. « Plutôt sournois comme technique, mais bon puisque c’est toi, ça me va » ajoutes-tu avec un sourire. « Joyeux Noël, Dorian ! Le premier que tu fêtes à la maison depuis un bon moment, ça fait bizarre non ? ». Un peu bizarre pour toi-même, aussi. Depuis ton retour à Grayson, les rassemblements de villageois t’avaient semblés un peu vides à cause de l’absence de Dorian. Il fallait donc que tu reprennes l’habitude de le voir partout, pour ton grand plaisir.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : shiya
NOMBRE DE MESSAGES : 290

ÂGE : 24
LOGEMENT : Madison Street (11)
OCCUPATION : médecin urgentiste à Trimble
HUMEUR : tendu
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Nathaniel Redd, Hunter Pendleton, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Jeu 1 Mai - 7:44

❝ XMAS ❞
And so this is Xmas
I hope you have fun
The near and the dear one
The old and the young

« Oh, c’est comme ça qu’on aborde les filles maintenant ? En s’assurant qu’elles puissent pas se défendre ? Plutôt sournois comme technique, mais bon puisque c’est toi, ça me va » l’écoute-t-il le sermonner en avalant sa gorgée de café, un sourire flottant toujours sur ses lèvres.
« Quand on a pas le physique, on joue sur ce qu’on peut, vois-tu : l’effet de surprise, l’humour…les drogues » plaisante Dorian, sachant que ce genre de remarque douteuse ne lui attirera pas les foudres de la caissière mais l’amusera.

La suite, en revanche, l’amuse beaucoup moins de son côté…
Charlie n’a sans doute pas trop réfléchi à ce qu’elle vient de dire, ou bien c’est lui qui ne devrait pas faire ce genre d’association et prendre la réplique comme elle lui est venue, mais il a du mal à y parvenir. Il est certes à la maison, pour la première fois depuis cinq ans, mais c’était également le premier Noël depuis le décès récent de son père. Et même s’il n’a plus eu l’occasion de le fêter avec lui depuis un moment, ça reste…étrange, déstabilisant…triste. C’est surtout de voir sa mère si perdue qui l’attriste en réalité. L’absence de Declan, le médecin a eu le temps de s’y faire, même si ça n’apaise pas vraiment sa peine et que la culpabilité le ronge. Mais sa mère n’a eu que lui durant ces cinq dernières années et à présent…
« Ca fait…bizarre, oui » finit-il par répondre à Charlie, le regard un peu fuyant, jusqu’à ce qu’il réalise qu’elle est une alliée.
Mieux : qu’elle est une amie. Et il n’est pas obligé de jouer les durs devant une amie, n’est-ce pas ? Il n’est pas obligé de jouer au type humble qui assume pleinement ses décisions et doit faire profile bas et ne surtout se plaindre de rien parce qu’au fond : tout ça c’est sa faute et il l’a bien cherché.
« J’aurai voulu que mon père soit là. C’est vraiment bizarre d’être de retour à la maison après tout ce temps et… J’m’attends encore à le voir débarquer à tout moment. C’est stupide, je sais bien » tente de s’expliquer Dorian en haussant une épaule « J’essaye de le visualiser parfois, de m’imaginer ce qu’il pourrait dire dans telle ou telle situation, comment il le dirait et tout ça. Mais la vérité, c’est que je ne me souviens plus très bien de l’intonation de sa voix ou…de ce genre de choses. »
Son visage. Il n’arrive plus à projeter son visage dans son esprit. Il essaye de faire remonter tout un tas de souvenirs à la surface mais ça ne lui paraît jamais correct. C’est comme un rêve qui s’étiole quand on cherche à en faire remonter le souvenir à la surface au réveil. Dorian a peur de trop forcer pour cette raison. Il a peur d’effacer totalement son shérif de paternel de son esprit s’il lutte trop pour le ramener à lui…

« On a pas vraiment fêté Noël du coup. Ma mère n’avait…pas le cœur à ça. C’est trop récent. Elle a préféré se concentrer sur cette journée-ci et se rendre utile. Quant à moi, je prends mon service à l’hôpital dans… trois petites heures » conclut-il en jetant un œil à sa montre. « Et toi alors, ça a ressemblé à quoi ton réveillon ? »
Il sait que la situation familiale de la jeune femme n’est pas franchement mieux que la sienne mais sait-on jamais. Dorian espère juste qu’ils ne vont pas se déprimer l’un et l’autre… Ce serait dommage, un jour de fête comme celui-ci !


_________________

I need to know now, know now
can you love me again ?
know I’ve done wrong, left your heart torn, took you so low where only fools go, it’s unforgivable, I stole and burnt your soul, is that what demons do? They rule the worst of me, destroy everything, they bring down angels like you. Now I’m rising from the ground, rising up to you, filled with all the strength I've found
apache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 4 Mai - 15:22



« I hope you have fun »

feat Dorian A. Spelling


T
u trouves la blague de Dorian sur ses techniques d’approche avec les filles amusante et tu ne manques pas de l’exprimer en riant. Dorian, droguer de jeunes femmes ? Jamais il ne pourrait faire une chose pareille, tant l’idée est loin de sa personnalité. Lui qui est si attentif, dévoué et sensible…

C’est peut-être à cause de cette dernière caractéristique à laquelle tu n’as pas fait assez attention que le ton de la conversation change subitement. Suite à ta remarque sur son retour, Dorian ne répond rien et préfère regarder ailleurs. Un froid semble s’être insinué entre vous et pour cause : le retour de Dorian à Grayson correspond au décès de son père qui est survenu il n’y pas si longtemps ! Comment as-tu pu faire pour te montrer aussi peu délicate dans ta question ?! Tu imagines alors les douloureux souvenirs auxquels ton ami se trouve confronté en cet instant par ta faute. Aussitôt, une immense gêne te noue le ventre tandis que de la sueur apparait sur ton front.

« Oh désolée, je ne voulais pas parler de ça…enfin, bien sûr que je n’ai pas oublié mais... »

Merde ! Comment rattraper le coup ? Tes balbutiements ne riment à rien, n’arrangent rien. Dorian pourrait se mettre en colère, il en aurait d’ailleurs tout à fait le droit. Mais à la place, il répond à ta question et continue même sur le sujet, semblant ne pas faire attention à ta stupide tentative pour t’expliquer.

« J’aurai voulu que mon père soit là. C’est vraiment bizarre d’être de retour à la maison après tout ce temps et… J’m’attends encore à le voir débarquer à tout moment. C’est stupide, je sais bien »

Quand Dorian vivait encore avec ses parents, son père et lui n’avaient jamais semblés en mauvais termes. L’idée que ton ami ait carrément quitté Grayson en raison de son père ne t’avait jamais effleuré l’esprit jusqu’à ce que tu l’entendes de la bouche d’une des commères du village, ayant décidé ce jour-là de te partager ce qu’elle-même avait entendu. Ce jour-ci, la surprise t’était tombée dessus, au point de lâcher le cageot de pommes que tu tenais dans les mains.

Tu secoues la tête, émue par l’attitude de ton ami. Parfois un lien de parenté difficile mène la personne vivante à ne ressentir que du mal du parent décédé. Si ça avait été réellement le cas pour Dorian, ce dernier aurait pu dire qu’il s’en foutait de savoir que son père était mort, que sa vie ne changerait pas vraiment. Mais ton ami n’aurait pas été lui-même, pas comme tu le connais.

« Mais non, c’est normal. Ton père a toujours vécu à Grayson, pour autant que je sache, il était lié au village. Maintenant que tu reviens ici, comment ne pas l’imaginer également ? »

Ton regard passe sur le visage de Dorian avant de poursuivre sur le reste de corps et même par terre, ne sachant pas très bien comment te tenir dans une situation de ce genre. Tu ne voudrais surtout pas mettre ton ami encore plus mal à l’aise…

« J’essaye de le visualiser parfois, de m’imaginer ce qu’il pourrait dire dans telle ou telle situation, comment il le dirait et tout ça. Mais la vérité, c’est que je ne me souviens plus très bien de l’intonation de sa voix ou…de ce genre de choses. »

Tu imagines sans peine qu’avec la relation que Dorian et son père entretenaient, les conversations au téléphone ne devaient pas être nombreuses lorsque le médecin vivait loin de Grayson. Si plusieurs années s’étaient écoulées ainsi, certains aspects de son père pouvaient ne plus être aussi nets qu’auparavant. De manière générale, tu supposes que ça peut arriver avec n’importe quelle personne absente longtemps. En effet, quels souvenirs te reste-t-il aujourd’hui de ta mère ? Elle n’est pas morte, comme Declan Spelling, mais son départ de la maison remonte à plusieurs années maintenant. Tu te souviens d’avantage de son attitude, de ce qu’elle aimait, que de sa voix ou son visage.

« Je suis sincèrement désolée pour toi, Dorian. Si ça peut t’aider, peut-être que tu n’as pas besoin de te souvenir de lui très clairement. Peut-être que si tu penses à lui du mieux que tu peux, ça pourrait aller quand même. Enfin, je dis ça mais tu es libre de penser ce que tu veux. »

Puis votre conversation continue avec Noël. Evidemment, il était presque impossible de passer à côté aujourd’hui, alors que ce soir la plus part des familles vont se réunir pour manger ensemble et s’offrir des cadeaux dans une ambiance chaleureuse. Peut-être que la mère de Dorian avait souhaité pouvoir passer en famille, les années où son fils était parti, et à présent qu’il était revenu, c’était son mari qui n’allait plus pouvoir être là. Pas étonnant dès lors que ni Dorian, ni sa mère n’ait envie de fêter Noël aujourd’hui.

« Et toi alors, ça a ressemblé à quoi ton réveillon ? »

Tu hausses brièvement les épaules, regardant Dorian. Noël ne voulait plus dire grand-chose dans la famille Boyle depuis des années. Tu t’étais alors tournée vers Grayson et ses piques-niques habituels. Le village devenait une sorte de seconde famille ce jour-là plus que d’habitude car il ne risquait pas de partir, lui.  

« Bof, rien de très incroyable. J’ai pris l’habitude d’aller voir mon père pour Thanskgiving parce que cette fête a toujours été plus importante pour nous que Noël. L’épicerie était ouverte quelques heures hier mais sinon je suis restée chez moi, comme une grande », tu conclus avec un sourire. De ton côté, si les choses n’étaient pas très joyeuses, elles n’étaient au moins pas des surprises. Ton père et toi aviez donc pris certaines habitudes qui semblaient vous convenir, il n’y avait donc pas de raison de se lamenter.

« Tu voudrais encore quelque chose à boire ? » demandes-tu en désignant du regard le gobelet de Dorian, presque vide. « Je prendrais bien quelque chose de plus alcoolisé, en ce jour de fête, mais ça m’étonnerait qu’ils offrent ce genre de boissons ici ».

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : shiya
NOMBRE DE MESSAGES : 290

ÂGE : 24
LOGEMENT : Madison Street (11)
OCCUPATION : médecin urgentiste à Trimble
HUMEUR : tendu
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Nathaniel Redd, Hunter Pendleton, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 4 Mai - 16:03

❝ XMAS ❞
And so this is Xmas
I hope you have fun
The near and the dear one
The old and the young

Dorian se sent un peu mesquin de faire culpabiliser Charlie de la sorte avec son discours déprimant. Mais peut-être qu’il en a besoin en fin de compte. Peut-être qu’il a envie que quelqu’un le voit autrement que comme le monstre qui a déserté le village qui l’a vu grandir, qui a abandonné sa petite amie et sa propre famille à son sort sans se retourner. Il a envie que quelqu’un réalise qu’il n’est pas l’égoïste qu’ils l’accusent tous d’être… Mais Charlie n’est pas comme eux tous et elle ne pense certainement pas ça de lui. Alors ce qu’il fait – que ce soit conscient ou pas – est bien inutile et devient presque cruel pour elle.
Son malaise est perceptible, mais le médecin s’attarde quand même un peu sur le sujet. D’abord parce qu’il réalise qu’il a besoin d’en parler, tout simplement, et ensuite parce qu’il estime qu’elle a droit de savoir ce genre de choses, de connaître son état d’esprit. Parce que Charlie elle est une amie et qu’on ne cache pas ce genre de choses à une amie, n’est-ce pas ? Ce serait la reléguer au rang de simple connaissance s’il ne se confiait pas un minimum, que ce soit agréable ou pas. Et puis c’est un échange de bon procédé et l’entendre s’exprimer sur un sujet si personnel, si intime, l’incitera possiblement à venir le trouver si elle se trouve un jour en situation délicate elle-même…
Du moins Dorian l’espère.

Il sourit d’ailleurs gentiment à la caissière lorsqu’elle accepte de changer de sujet sans se formaliser qu’il n’ait pas vraiment rebondi sur ses excuses et autres conseils avisés. Il s’est confié, a apprécié ce petit moment, mais il ne compte pas s’attarder davantage. C’est un jour de fête et il ne veut pas tout gâcher. Il a gâché suffisamment d’évènements par son absence comme ça et ne veut pas réitérer l’expérience maintenant qu’il est de retour à Grayson…
Il hoche la tête d’un air compréhensif quand elle évoque son propre père et la fête de Thanksgiving qu’ils ont célébrés ensemble et explique son absence lors du dernier rassemblement du village auquel lui-même avait longuement hésité à participer. Finalement, il n’avait fait qu’une rapide apparition pour marquer le coup et prouver sa bonne volonté à ses voisins exigeants et faire plaisir à sa mère.

« Tu voudrais encore quelque chose à boire ? » lui demande-t-elle tout à coup, en désignant son gobelet de café à présent froid et quasiment vide. « Je prendrais bien quelque chose de plus alcoolisé, en ce jour de fête, mais ça m’étonnerait qu’ils offrent ce genre de boissons ici. »  
Dorian laisse échapper un petit rire et secoue la tête, l’air faussement réprobateur.
« Charlie, Charlie… C’est bien mal connaître tes chers voisins ! Même en m’étant absenté cinq ans je sais qui peut combler tes attentes en un coup d’œil » lâche-t-il dans un haussement de sourcils évocateur. Il passe ensuite dans le dos de la jeune femme et masse doucement ses épaules sans se dépeindre de son sourire amusé, la faisant pivoter de temps à autre, au fur et à mesure qu'il parle. « A neuf heures, tu as Monsieur Pinkman qui ne se sépare jamais de sa fiole de whisky. Mais je ne te conseille pas de boire après lui. A une heure, derrière la fille avec le manteau rose, tu vois le grand type avec un bonnet ? Tu auras sûrement reconnu mon cher cousin, Kelly,  la fierté de toute la famille Spelling… Indice ! Ce qu’il trimballe dans le sac de change de son môme, ce ne sont pas des biberons de lait… Et à trois heure, tu as ce cher Calvin Douglas qui fait des heures supp et tient un bar clandestin en toute impunité. Discret cette énorme caisse près de lui, tu ne trouves pas ? » blague-t-il en désignant le barman du drugstore. « Alors ? Sur qui fais-tu porter ton choix ma belle ? »  


_________________

I need to know now, know now
can you love me again ?
know I’ve done wrong, left your heart torn, took you so low where only fools go, it’s unforgivable, I stole and burnt your soul, is that what demons do? They rule the worst of me, destroy everything, they bring down angels like you. Now I’m rising from the ground, rising up to you, filled with all the strength I've found
apache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 11 Mai - 17:03



« I hope you have fun »

feat Dorian A. Spelling


«
Charlie, Charlie… C’est bien mal connaître tes chers voisins ! Même en m’étant absenté cinq ans je sais qui peut combler tes attentes en un coup d’œil »

Tes yeux s’écarquillent un peu, sous l’effet de la surprise et de l’amusement. Les poings sur les hanches, tu invites silencieusement Dorian à prouver sa théorie. Lui qui est revenu au village il n’y a pas si longtemps saurait tout des personnes pouvant rendre ce genre de services, contrairement à toi ? Tu avais bien remarqué certains gestes suspects de temps à autre chez certains habitants de Grayson mais tu n’as jamais osé les aborder pour leur demander de te donner de l’alcool. Ça fait un peu « pauvre fille désespérée » et puis d’habitude, il vaut mieux éviter d’agir de manière « pas correcte » à Grayson. Même s’il y a des exceptions, comme avec Hunter…  

Dorian se place derrière toi et commence à te masser doucement les épaules. Tu fermes les yeux un instant, appréciant de sentir tes muscles se détendre après chaque mouvement. Le jeune homme dans ton dos prend alors la parole pour t’expliquer vers qui s’adresser. Tu suis attentivement son petit discours, amusée d’apprendre de nouvelles choses sur certaines personnes du village. Heureusement que tu n’as jamais eu à boire dans la bouteille de Monsieur Pinkman. D’ailleurs comment Dorian en est venu à savoir ça ? Tu décides de ne pas lui poser la question, n’étant pas certaine de vouloir réellement connaître la réponse. Puis vous vous tournez vers Kelly Spelling, le cousin de Dorian. Découvrir que cet homme boit de l’alcool manque de te faire ouvrir la bouche jusqu’au sol. Comment pouvait-il faire une chose pareille, lui qui semblait être un papa modèle ?! En d’autres circonstances, tu aurais fait face à ton ami pour demander des explications, ayant de la peine à imaginer Kelly descendre une bouteille d’alcool quand tout le monde dort à la maison, par exemple. Mais ton attitude peu discrète causerait peut-être des problèmes au cousin de Dorian, ce que tu ne voulais pas naturellement. C’est donc en silence que tu écoutes le jeune homme dans ton dos parler du dernier « fournisseur », Calvin Douglas. Jusqu’à présent, tu n’avais pas fait particulièrement attention à son attitude au pique-nique, pas plus qu’à la grosse caisse qu’il se trimballe effectivement. Cela t’étonne à moitié, le gérant du drug store étant sûrement intéressé par l’argent à se faire lors d’une fête comme celle-ci avant tout.

«Alors ? Sur qui fais-tu porter ton choix ma belle ?»    

« Hmm, Kelly ? », dis-tu sur un ton joyeux en faisant face au médecin. « C’est celui qui me parait le moins louche et peut-être que ça l’arrangera si quelqu’un participe à faire disparaitre les preuves, au cas où son petit secret est découvert ». Tu fais passer tes bras dans ton dos et penche la tête légèrement de côté, avant d’ajouter : « Est-ce que tu pourrais lui demander s’il est d’accord de me donner quelque chose à boire à ma place ? Tu sauras sûrement mieux le convaincre que moi ».

Avant que le médecin puisse donner une réponse, tu l’entraînes à travers le parc en passant ton coude sous le sien. Puisqu’il a cité son cousin dans les potentiels candidats, il ne peut pas refuser maintenant non ? Et s’il le fait quand même, vous n’aurez qu’à vous diriger vers quelqu’un d’autre même si le regard bleu de Monsieur Pinkman à glacer le sang ne t’attire pas d’avantage. Quant à ce râleur de Calvin…n’en parlons pas. La distance entre vous deux et Kelly est encore assez grande pour que tu décides de glisser une question à ton ami :

« Je ne te propose pas de prendre un verre avec moi, sage Dorian, n’est-ce pas ? Ce serait pas très recommandé quelques heures avant ton service, j’imagine »

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : shiya
NOMBRE DE MESSAGES : 290

ÂGE : 24
LOGEMENT : Madison Street (11)
OCCUPATION : médecin urgentiste à Trimble
HUMEUR : tendu
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Nathaniel Redd, Hunter Pendleton, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Lun 12 Mai - 16:20

❝ XMAS ❞
And so this is Xmas
I hope you have fun
The near and the dear one
The old and the young

« Hmm, Kelly ? C’est celui qui me parait le moins louche et peut-être que ça l’arrangera si quelqu’un participe à faire disparaitre les preuves, au cas où son petit secret est découvert. »
Dorian fait apparaître une grimace ennuyée sur son visage et secoue la tête d’un air désapprobateur.
« Tu ne pouvais pas faire un plus mauvais choix, Charlie » lui confesse le médecin urgentiste.
Ce n’est pas tout à fait vrai évidemment, c’est pour ça qu’il prend ce ton un peu surjoué. Kelly est un gentil garçon. Un gentil garçon qui a eu la malchance de naitre au mauvais endroit au mauvais moment. Ses parents l’ont eu sur le tard et il a reçu une éducation…disons moyenâgeuse. Avec un prénom comme le sien, un style vestimentaire semblant sortir d’une autre époque et une façon de parler en décalage par rapport à son âge et le restant de ses camarades : il n’est jamais parvenu à se faire beaucoup d’amis. Son père, Declan, l’avait pris sous son aile et tentait de lui rendre la vie moins pénible, mais ses manières l’agaçaient lui aussi et il le défendait plus par devoir envers les siens et parce qu’il était d’un naturel altruiste que par réelle envie de le protéger.
Aujourd’hui encore, il est la risée de beaucoup de mauvaises langues à Grayson. Son mariage est selon beaucoup une vaste fumisterie et on prête tout un tas d’aventures sulfureuses à sa femme. Kelly lui-même est accusé d’avoir une sexualité déviante. Les rumeurs sont fondées, Dorian le sait. Il a trouvé un tas de magazines pornographiques mettant en scène des hommes un jour où son cousin le gardait. Ca ne lui a fait ni chaud ni froid, mais ses voisins ne sont pas aussi ouverts d’esprit pour la plupart…    
« Est-ce que tu pourrais lui demander s’il est d’accord de me donner quelque chose à boire à ma place ? Tu sauras sûrement mieux le convaincre que moi. »
« Qu’est-ce que je ne ferai pas pour une jolie fille » sourit-il en se laissant entrainer par Charlie qui les rapproche de Kelly.

Dorian est désolé pour son cousin. Il sait ce que ça fait de vivre dans le mensonge, dans la honte… Il sait que mentir à ceux qu’on aime peut être affreusement douloureux, insupportable. Mais ils n’ont pas le choix. Grayson ne leur laisse pas le choix…  
Il comprend que Kelly ait besoin d’un petit remontant de temps à autre, même si ce n’est pas une méthode qu’il approuve. Surtout que son cousin a une famille à gérer, des enfants en bas âge à garder à l’œil et à aider à s’épanouir. Il a d’ailleurs du mal à envisager que cette partie là se passe très bien, sachant que Kelly est loin d’être un homme lui-même épanoui… Mais qui sait. Et puis ce n’est pas à lui de juger.
« Je ne te propose pas de prendre un verre avec moi, sage Dorian, n’est-ce pas ? Ce serait pas très recommandé quelques heures avant ton service, j’imagine »
« Tu gâches tout mon plaisir, j'me souvenais pas que tu étais aussi rabat-joie » fait mine de se contrarier Dorian qui n’avait évidemment aucune intention de s’enivrer cet après-midi, et pas seulement parce qu’il sera de garde dans peu de temps.
Il n’a jamais aimé boire. D’ailleurs, il ne supporte pas du tout l’alcool. Il se souvient encore du jour où il a demandé sa main à Hadley… Une véritable catastrophe ! Jamais il n’aurait dû chercher le courage qui lui manquait dans le fond d’une bouteille. Mais ce n’était pas le moment de penser à ces choses-là.
« Bon, suis-moi. Essaye d’avoir l’air naturelle surtout » ajoute Dorian sur le ton du complot, se sentant perdre quelques années de maturité, ce qui n’est pas pour lui déplaire. Il a toujours été un grand enfant…

Quelques instants plus tard, ils font face à son cousin.
« Kelly ! T’as l’air en forme mon vieux ! Joyeux Noël » s’exclame le plus jeune des Spelling, un large sourire aux lèvres, ouvrant les bras pour étreindre son cousin.
Celui-ci met un moment interminable à le reconnaître mais se laisse faire, l’air un peu hagard. Il est déjà bien imbibé… Ses yeux sont injectés de sang, il pue le gin et maintenant qu’il est plus près, Dorian se rend compte que sans la poussette pour lui servir d’appuie, Kelly aurait bien du mal à se maintenir. Il va falloir qu’il fasse quelque chose s’il veut éviter des ennuis à son cousin…
Après leur embrassade, qui a manqué de faire totalement perdre l’équilibre au trentenaire, il garde un bras autour de celui-ci et le laisse se raccrocher à la poussette à ses côtés.
« Tu connais bien sûr Charlie Boyle… Qui travaille à l’épicerie… »
« Ah oui… Bah oui Charlie… Joyeux Noël » marmonne Kelly dans sa barbe de deux ou trois jours.
Il est évident qu’il n’a aucune idée de qui elle est… L’épicière ne se vexe pas et lui adresse un sourire en agitant sa main, un peu nerveuse. On le serait à moins…
« Comment tu vas ? »
« Oh bah ça va, ça va… »
« Ta femme est dans le coin ? »  
« Hein ? Euuuh… Ouais, non. Elle est…sûrement avec les filles…quelque part. Elles courent partout…tout le temps. »
« C’est ton petit dernier ? Thomas, c’est ça ? » demande Dorian en se penchant vers la poussette où dort le petit, bien emmitouflé dans sa couverture polaire.
« Ouais… Il a huit mois… Il dort que quand on l’promène. Ca m'rend dingue... »
« Je vois. Tu es dans le parc depuis longtemps ? » préfère-t-il enchainer, à défaut de complimenter l'adorable bouille du gamin qui cause apparemment des ennuis à son géniteur. Comme tous les enfants, non ?
« Euuuh… J’sais plus… »
Dorian échange un regard avec Charlie. Un regard d’excuse pour l’avoir entrainée dans cette galère. Quoi qu’en l’occurrence, c’est elle qui a voulu pimenter un peu sa boisson et son après-midi. Encore une preuve que consommer de l’alcool n’apporte que des ennuis !  
Maintenant qu’il est aux côtés de son cousin, il se voit mal lui réclamer quoi que ce soit. Kelly lui donnerait certainement de l’alcool dans l’état où il est (voire également son code de carte de crédit ou son garçonnet assoupi), mais Dorian n’est pas sûr d’avoir envie de profiter de la situation et de lui. Ca ne lui paraît pas correct.
Et s’il se fie à l’expression de Charlie, l’urgentiste a l’impression qu’elle est aussi mal à l’aise que lui…  
« Tu t'es pris un café ? Peut-être que tu devrais en prendre un... »


_________________

I need to know now, know now
can you love me again ?
know I’ve done wrong, left your heart torn, took you so low where only fools go, it’s unforgivable, I stole and burnt your soul, is that what demons do? They rule the worst of me, destroy everything, they bring down angels like you. Now I’m rising from the ground, rising up to you, filled with all the strength I've found
apache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 18 Mai - 18:28



« I hope you have fun »

feat Dorian A. Spelling


L
es mots de Dorian te reviennent en tête à propos d’avoir choisi Kelly. Sur le moment, tu n’avais pas compris pourquoi cet air grave, bien qu’exagéré, avait assombri le ton de sa voix. Maintenant, tu trouves face à son cousin et il te faut très peu de temps pour comprendre. Kelly, un homme assez bien bâti, a pourtant de la peine à rester debout. Les yeux très fatigués, on pourrait croire qu’il va s’endormir d’une seconde à l’autre. Une fine couche de sueur brille sur son front, malgré le froid en cette saison. Lorsque Dorian te présente à Kelly, ce dernier te scrute sans avoir l’air de saisir réellement de qui il parle. En entendant la réponse du cousin, tu te dis que parler doit déjà être une tâche difficile.

Si t’avais su tout ça avant d’avoir à choisir, probablement qu’affronter le regard froid du gérant du drugstore t’aurait paru un jeu d’enfant. Tu n’aurais en tout cas pas été aussi enjouée à l’idée de rencontrer le cousin de Dorian et tu n’aurais pas répondu « Compris, chef ! » sur le ton de la plaisanterie lorsque ton ami t’avait demandé de paraître naturelle. En fait, tu n’aurais pas parlé de boire de l’alcool à Dorian. Aussitôt, cette idée te paraît stupide, inutile et déplacée.

De plus, tu vois bien que la situation met également Dorian mal à l’aise. A-t-il eu conscience de ce qui allait se passer ? Sûrement pas, sinon pourquoi t’aurait-il laissé choisir ? Pourquoi inclure dans l’histoire son pauvre cousin qui devait se raccrocher à la poussette comme un naufragé à son radeau ? Refroidie par la situation, boire un simple chocolat chaud pour faire la fête ne parait plus si triste à tes yeux.

D’ailleurs Dorian propose à son cousin d’en boire un (au lieu de l’alcool, sans le préciser évidemment). Celui-ci accepte et s’empresse de partir jusqu’au stand le plus proche. Enfin, s’empresser est un grand mot puisqu’en réalité, l’homme ne parvient qu’à tituber. Tu l’observes, commençant à te demander de quelle manière il parvenait à vivre dans cet état sans éveiller les soupçons. Kelly s’avance vers un stand de boissons chaudes où il se tient à la table qui sert de comptoir.

Alors que tu te mets presque à trouver la situation amusante d’une certaine manière, des cris venant de la poussette brisent le silence. Le souvenir de Thomas, que personne n’est en train de faire bouger- évidemment-, te revient brusquement en tête. Prise au dépourvu, tu hésites une seconde avant de prendre la barre de la poussette entre tes mains et de la faire avancer et reculer. Dorian aurait dû le faire ? Aucune idée, peut-être bien. Mais dans l’immédiat, il fallait calmer ce bébé avant d’ameuter tout le parc. Sans arrêter le mouvement, tu regardes Dorian. « Désolée de t’avoir entraîner dans cette histoire, c’était pas vraiment l’idée d’un moment agréable entre amis à laquelle je pensais ».

Kelly revient, un gobelet de liquide brûlant non identifié dans la main. Celle-ci tremble un peu, tu espères qu’il ne va pas se brûler. Manquerait plus que ça. L’homme entend les pleurs du petit Thomas qui ne s’est pas encore calmé. Sans étonnement, tu estimes alors que ta fibre maternelle est encore à développer.   « Ce gamin va vraiment me rendre fou » déclare Kelly en secouant fortement la tête. Tu lâches la poussette et te dis que ce père de famille devrait peut-être rentrer chez lui pour se reposer…

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : shiya
NOMBRE DE MESSAGES : 290

ÂGE : 24
LOGEMENT : Madison Street (11)
OCCUPATION : médecin urgentiste à Trimble
HUMEUR : tendu
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'est notre faute...
Autres comptes: Nathaniel Redd, Hunter Pendleton, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mer 21 Mai - 7:43

❝ XMAS ❞
And so this is Xmas
I hope you have fun
The near and the dear one
The old and the young

Son père serait tout à fait mortifié par cette situation. Tout le monde sait que Kelly a la fâcheuse tendance à lever le coude, mais puisque l'alcool est le péché mignon des trois-quarts des habitants de Grayson, personne n'y porte trop d'attention. Oh bien sur, il y a toujours des commères pour souligner qu'il n'est pas sein de boire autant en présente d'enfants, mais personne ne cherchera à intervenir. C'est le lot de tous les petits villages isolé et sans trop de choses à faire pour se distraire. C'est ce que sa mère lui a en tout cas souvent répété et ce qu'il a pu constater de lui-même au fil de ses errances. A présent, il sait que d'autres facteurs entre en lignes de compte et pourraient être à l'origine de l'alcoolisme de nombre de ses voisins.
Lui-même aimerait parfois disposer d'un moyen efficace d'oublier de temps en temps sa situation. Mais il a vu quels dégâts l'alcool et les drogues provoquent. A ce titre, il peut être redevable à l'actuel shérif...

Il regarde son cousin s'éloigner en titubant maladroitement. Il devrait certainement le rejoindre et l'aider. Après tout : aller se chercher quelque chose d'autre que du gin à boire était son idée. Mais il reste planté aux côtés de Charlie, à se demander ce que ferait son père sur le long terme. A se demander ce qu'il a fait, ces dernières années pour remédier à é genre de problèmes. A-t-il seulement essayé de venir en aide à son neveu ? Ou avait-il baissé les bras ? Ça ne ressemble pas à son père mais l'a-t-il seulement connu au fond ?

« Désolée de t'avoir entraîné dans cette histoire, c'était pas vraiment l'idée d'un moment agréable entre amis à laquelle je pensais. »
Il se contente d'un sourire un peu penaud. Les voilà tous les deux mal à l'aise et navrés par la tournure des événements.
« On se rattrapera. » réplique simplement Dorian, avant de jeter un œil sur la poussette que Charlie a prise en mains.
Thomas s'agite à l'intérieur et accueil à nouveau son père à grands renforts de piaillements. Faim ? Besoin d'être changé ? Un parent reconnaîtrait certainement ces pleurs (un parent qui ne serait pas ivre) mais le médecin n'est pas encore qualifié pour réaliser de tels exploits !
« Ce gamin va vraiment me rendre fou » lâche Kelly, secouant la tête d'un air désemparé.

Dorian échange alors un regard avec Charlie. Un regard à nouveau désolé, qui cherche une approbation à sa question silencieuse : est-ce que tu vas m'en vouloir si je te planté là m'occuper de ça ?
Après quelques secondes, elle approuve en silence, lui faisant comprendre qu'il est libre d'agir à sa guise.
Le médecin urgentiste de Trimble se tourne alors vers Kelly, retrouvant un sourire faussement enjoué.
« Qu'est-ce que tu dirais d'aller marcher un peu tous les deux pour le calmer ? Peut-être qu'on croisera Maggie et les filles en route. »
« Mouais... »
« On pourrait leur confier le petit et discuter un peu entre hommes »
L'idée semble séduire Kelly qui lui répond par une grimace de sourire qui lui donne l'air d'un attardé...
Dorian se tourne vers Charlie et l'étreint quelques secondes, avant de déposer un baiser sur sa joue froide.
« Je t'appelles bientôt, ok ? Et désolé que tu n'ai pas eu droit à ta boisson chaude version 2.0 » la taquine le grand brun dans un clin d'œil, avant de prendre les rennes de la poussette de Thomas, suivit de près par son père à la démarche gauche, qui commence à siroter sa boisson fumante.

Quand il finit par se retourner pour adresser un dernier geste de la main à Charlie, il constate qu'un grand blond l'a rejointe. Hunter. Dorian tique de contrariété. Non seulement il laisse la caissière, mais il la laisse avec lui...

note:
 

_________________

I need to know now, know now
can you love me again ?
know I’ve done wrong, left your heart torn, took you so low where only fools go, it’s unforgivable, I stole and burnt your soul, is that what demons do? They rule the worst of me, destroy everything, they bring down angels like you. Now I’m rising from the ground, rising up to you, filled with all the strength I've found
apache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cherrylips
NOMBRE DE MESSAGES : 684

ÂGE : 29
LOGEMENT : East Jefferson Street (8)
OCCUPATION : pompiste/mécano au Teller & Redd's Garage (Grayson)
HUMEUR : massacrante
ETAT PHYSIQUE : Blessures - Il boite légèrement depuis son altercation avec le père de Baby, survenue peu de temps après que Carter l'ait percuté avec sa voiture.

Tatouages - dos complet (une faucheuse accompagnée des mots "son of anarchy" ) ; avant-bras droit (pierre tombale sans nom, encadrée par un arbre mort, une lune et quelques corbeaux)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Nathaniel Redd, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mer 21 Mai - 13:27


Christmas


La journée aurait pu être vraiment bonne, mais quelque chose cloche.
Hunter est assez contrarié de réaliser que c’est Baby qui est à l’origine de son malaise. Elle a eu l’air un peu ailleurs dès son arrivée dans le parc et a passé son temps à regarder l’écran de son portable en se mordillant nerveusement la lèvre. Quand il l’a questionné à ce sujet, sur le ton de la plaisanterie, la fille d’Helen a simplement grimacé un sourire forcé et lui a dit qu’elle était juste encore un peu fatiguée… Et puis tout à coup, alors qu’ils étaient en train de parler de tout et de rien, elle leur a annoncé, à lui et Carter, qu’elle allait rentrer se reposer.
Hunter n’a pas trop eu son mot à dire et, quand il a proposé de rentrer avec elle, Baby a insisté pour qu’il n’en fasse rien et reste sur place pour s’amuser. S’il est bel et bien resté sur place pour ne pas trop s’imposer et passer pour un gros lourd trop curieux ou collant, il ne s’est pas follement amusé.
Son départ a jeté un froid entre lui et Carter qui a même supposé que le problème venait d’elle. Possible. Hunter n’en sait foutrement rien. Tout ce qu’il sait c’est que depuis qu’elle a mis les voiles et s’est éloignée, le nez dans son téléphone, lui et son amie n’ont plus eu grand chose à se dire.

Hunter a finit par proposer qu’ils aillent se prendre une boisson chaude, ce qu’ils ont fait puisque Dorian avait enfin décollé son cul du stand tenu par William. Alors qu’ils sirotent leurs cafés respectifs en fumant une clope, Hunter aperçoit Charlie un peu plus loin, en train de…faire bouger une poussette, Dorian à ses côtés.
C’est quoi ce délire ?  
Il commence à les observer de plus près, jusqu’à ce que Carter sa manifeste et lui signale qu’elle doit aller saluer une des rares amies de son père. Une des rares qui prennent encore la peine de venir prendre de ses nouvelles… Selon lui, son amie vient surtout de prendre le premier prétexte pour en finir avec ce moment gênant, mais peu importe. C’est sans doute mieux comme ça. Hunter la salue, lui fait comprendre qu’il ne compte plus s’attarder de toute manière mais qu’ils se recroiseront sans doute très vite, et puis Hadley s’éloigne.  

Maintenant seul, Hunter rumine en avalant quelques gorgées de son café déjà tiède, tirant sur sa clope. Son regard clair se porte fréquemment en direction de Charlie qu’il surveille mine de rien, en se demandant ce qu’elle fabrique avec les Spelling.
Ca l’agace prodigieusement en fait… Ce mec est un con fini et son cousin est une loque. Ca va mal se terminer. Elle est trop précieuse pour qu’il laisse un type comme Dorian lui faire le moindre mal. Mais sitôt cette réflexion faite, Hunter réalise qu’aux dernières nouvelles, le salaud sans cœur qui a mal traité la caissière : c’est lui.
Comme souvent, une vague de culpabilité déferle sur lui, qu’il choisit d’ignorer. Qu’est-ce qu’il peut y faire de toute manière ? Le mal est fait maintenant, autant apsser à autre chose et lui foutre la paix ! De toute façon elle est avec… Mais non, elle est seule maintenant. Dorian vient de s’éloigner avec son cousin.
Ca lui fait bizarrement mal au cœur de la voir abandonnée à son sort au milieu du parc…

Hunter se met à l’observer avec un regard un peu différent. Il est en train de se dire qu’elle est jolie, les joues rosies par le froid, ses longs cheveux encadrant son visage…
Et avant d’avoir vraiment réfléchi à ce qu’il fait, il s’approche de la jeune femme après s’être négligemment débarrassé de sa cigarette quasiment consummée.
« On n'laisse pas bébé dans un coin » lâche-t-il une fois arrivé à sa hauteur, gardant son sérieux durant trois bonnes secondes avant de sourire. « Ca va ? »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
I've been a fool and I've been blind
I can never leave the past behind
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Lun 26 Mai - 19:51



« I hope you have fun »

feat Hunter D. Pendleton


«
Je t'appelles bientôt, ok ? Et désolé que tu n'aies pas eu droit à ta boisson chaude version 2.0 » « T’inquiètes pas, la version initiale n’a plus l’air si mauvaise » réponds-tu en secouant légèrement la tête. « Bon retour, à bientôt ». Petit mouvement de la main pour saluer Kelly et Dorian qui se retournent, prêts à quitter le parc.

Conclusion : l’alcool, ça craint. Tu t’en es rendu compte en côtoyant Hunter, lorsque les lendemains de cuite étaient pénibles à supporter. Puis plus tard, alors que tu n’avais pas bu et que le blond divaguait dans le salon, une bouteille à la main...

En cet après-midi de fête, la vie de Kelly Spelling parait incroyablement triste. A la différence de cet homme, Hunter n’a au moins pas d’enfant, ni femme à entretenir. Ton regard observe le dos de ce père malchanceux en espérant qu’il trouve un jour une autre manière de panser sa douleur ou sa colère, quelle que soit la raison qui l’ait poussé à boire. En plus, les habitants de la région doivent avoir remarqué son état habituel bizarre et colporter des ragots…

Les silhouettes des deux hommes vont disparaitre d’ici quelques instants. Ton regard passe sur celle de Dorian qui semble s’appliquer à manœuvrer la poussette afin que le petit Thomas ne soit pas trop secoué en traversant le parc. Tu te mets à sourire, imaginant sans peine ton ami devenir père à son tour dans un avenir plus ou moins éloigné. Avec sa bienveillance et son tempérament joyeux, il serait très bien dans ce rôle.

Ton corps pivote en direction du pique-nique car il est encore trop tôt pour rentrer déjà à la maison. Avec ce froid, boire quelque chose de chaud (et pas qui en donne l’illusion comme l’alcool) et discuter avec les villageois serait une idée tout à fait agréable. Du coin de l’œil, tu te rends compte qu’un homme blond s’approche. A Grayson, rares sont les individus masculins à avoir des épaules de cette carrure. Tu pourrais d’ailleurs le reconnaitre les yeux fermés, rien qu’au toucher.

«On n'laisse pas bébé dans un coin »

« Ce gamin sait très bien montrer qu’il est là, impossible de l’ignorer. J’ai cru que tout le parc nous regardait ! » réponds-tu en riant avec Hunter. D’ailleurs, une autre chose difficile d’ignorer est la bonne humeur du garagiste. Généralement, son tempérament plutôt blagueur présage un moment agréable et léger. Dommage que cela ne dure pas très longtemps car Hunter finit par s’énerver, pour un oui, pour un non...Mais, ça suffit, ne penses pas à des choses tristes ! Y’en a déjà eu pas mal cet après-midi entre le malaise d’Aidan et l’état catastrophique de Kelly.

«Ca va ? »

Tu hoches la tête avant de plisser les joues rosies par le froid en un sourire rapide. « Je suis contente que ce soit enfin Noël, Elizabeth avait commandé beaucoup d’aliments à vendre et on a passé du temps à tout mettre en place. Du coup, je me suis pas tourné les pouces. »

Malgré le travail un peu fatiguant ces derniers jours, participer à la préparation de Noël était important à tes yeux. Quelle autre occasion y-a-t-il dans l’année de voir autant de sourires sur les visages des gens, simplement heureux d’être ensemble ? En cette période, la bonne humeur semble se ressentir magiquement jusque dans l’air, mêlée à l’odeur du chocolat chaud dans le parc de Grayson. Terriblement niais ? Peut-être, mais tu préfères largement voir les choses de cette façon et rien ne peut te l’interdire. Pas même les évènements tristes de cet après-midi ou encore le fait que tu seras quand même seule ce soir.
 
« Mais je suppose que tu n’es pas venu pour m’entendre parler du travail à l’épicerie », ajoutes-tu sur un ton léger. « Comment vont les choses de ton côté ? »
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cherrylips
NOMBRE DE MESSAGES : 684

ÂGE : 29
LOGEMENT : East Jefferson Street (8)
OCCUPATION : pompiste/mécano au Teller & Redd's Garage (Grayson)
HUMEUR : massacrante
ETAT PHYSIQUE : Blessures - Il boite légèrement depuis son altercation avec le père de Baby, survenue peu de temps après que Carter l'ait percuté avec sa voiture.

Tatouages - dos complet (une faucheuse accompagnée des mots "son of anarchy" ) ; avant-bras droit (pierre tombale sans nom, encadrée par un arbre mort, une lune et quelques corbeaux)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Nathaniel Redd, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mar 27 Mai - 7:44


Christmas


Il lui faut un temps interminable pour comprendre que Charlie n’a justement pas comprit où il voulait en venir avec cette histoire de bébé… Hunter finit par capter qu’elle parle d’un vrai bébé, celui qui était dans le landau à ses côtés il y a quelques minutes. Forcément aussi, il n’a pas choisi le meilleur moment pour faire référence à Dirty Dancing. Et en même temps, à bien y réfléchir, le garagiste n’est pas certain que ce soit une si mauvaise chose. Parce que si elle réalise qu’il connait cette réplique, elle va en déduire qu’il a vu ce film… Hors quand ils étaient ensemble, elle l’a supplié de le mater un soir et il a catégoriquement refusé et juré que jamais personne ne l’obligerait à regarder une bouse pareille ! En réalité, il a vu ce film une bonne douzaine de fois (ou du moins des passages) en compagnie d’Anastasia qui en était absolument folle durant l’enfance. Elle l’a même contraint à danser avec elle… Hunter ne sait même plus vraiment pourquoi il avait accepté de la suivre dans son délire à l’époque. Surement parce qu’il était jeune, naïf et que son égo pourtant déjà grand ne ressemblait pas encore au géant actuellement à ses côtés.
Du coup, il préfère ne pas trop rebondir sur sa remarque à propos du dernier môme de Kelly et se contente d’un sourire un peu crispé, pour donner le change et ne pas la laisser totalement dans le vent.

« Je suis contente que ce soit enfin Noël, Elizabeth avait commandé beaucoup d’aliments à vendre et on a passé du temps à tout mettre en place. Du coup, je me suis pas tourné les pouces »  lui explique-t-elle dans un sourire doux. Les sourires de Charlie sont toujours à croquer… Sauf que du coup, il se perd dans la contemplation de son visage rieur et en oublie de lui répondre, ce qui la laisse penser qu’il se fiche de ce qu’elle raconte. « Mais je suppose que tu n’es pas venu pour m’entendre parler du travail à l’épicerie. Comment vont les choses de ton côté ? »
« Oh non, c’est cool. On manque pas d’occupation au garage non plus. Les gens veulent absolument prendre la route pour être en famille au moment des fêtes et ils font un peu n’importe quoi. De toute manière, il suffit d’un peu de neige pour que ce soit le chaos partout… A part à Grayson. J’suis surtout appelé pour dépanner en extérieur » raconte Hunter, histoire de lui prouver que parler boulot n’est absolument pas un problème. « Et à part ça… Je dirai que ça va mieux… »
Le mécanicien se sent déjà complètement stupide. C'est-à-dire que parler de lui, de son état émotionnel et ce genre de conneries, c’est franchement pas son truc.
Il sait que c’est un défaut et que ça créé souvent des problèmes parce que ses interlocuteurs ne savent pas trop sur quel pied danser et qu’évidemment, ils ont le chic pour tomber à côté…mais c’est comme ça. Enfin c’était comme ça. Hunter a promis à Carter de faire des efforts et c’est ce qu’il va faire. Essayer de faire. Et Charlie est un excellent début.
Encore une fois, il a choisit de se tourner vers elle par facilité, parce qu’elle lui pardonne toujours tout et que s’il se foire, ça n’aura pas de conséquences trop graves… C’est injuste mais il ne s’est jamais vanté d’être un type réglo.  
« Et d’ailleurs j’voulais… Enfin t’sais, par rapport à… Quand on s’est vu l’aut’ fois en fait, j’étais pas…hyper dans mon assiette. T’as du r’marquer mais… Enfin c’que j’veux te dire c’est que…si j’me suis montré un peu… Si j’ai pas été très cool avec toi l’aut’ fois c’était pas…cont’ toi. T’vois ? J’traversais une mauvaise passe et… C’pas une excuse hein, j’sais bien mais… » baragouine le grand blond une main passée dans sa nuque, le regard vissé sur ses chaussures. Il aurait besoin d’un verre putain… Rien qu’un petit verre pour l’aider à faire mieux sortir les mots de sa bouche maladroite. « Enfin c’que je veux t’faire comprendre c’est que…j’sais qu’c’était pas cool de v’nir te voir comme ça et d’te faire… Enfin… Tu vois ? »
Putain, pourquoi c’était si difficile de dire : je suis désolé ? Qui avait piégé ces trois mots là ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
I've been a fool and I've been blind
I can never leave the past behind
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 1 Juin - 19:59



« I hope you have fun »

feat Hunter D. Pendleton


«
Oh non, c’est cool. On manque pas d’occupation au garage non plus. Les gens veulent absolument prendre la route pour être en famille au moment des fêtes et ils font un peu n’importe quoi. De toute manière, il suffit d’un peu de neige pour que ce soit le chaos partout… A part à Grayson. J’suis surtout appelé pour dépanner en extérieur »

Tu hoches légèrement la tête, comme si tu comprenais parfaitement ce que Hunter était en train de vivre en cette période de fête. Le garage dans lequel il travaille te revient en tête, pour y avoir été quelques fois du temps où vous sortiez ensemble. Tu imagines facilement le garagiste venir en aide aux habitants des villages alentours, un air un peu lassé sur le visage, parce que certains paniquent en arrivant pas à faire démarrer leur voiture, dont les pneus d’hiver n’ont pas été mis en place. Forcément, ce genre de problème ne risque pas d’arriver aux habitants de Grayson qui semblent ne pas avoir à quitter le village pour passer Noël avec leur famille. A croire que personne n’habite en dehors du village…sauf ton père. Et pour couronner le tout, il faut environ quatre heures pour lui rendre visite, habitant à Saint-Louis. Hmm, voilà pourquoi toutes les familles de Grayson vivent au même endroit.

«Et à part ça… Je dirai que ça va mieux… »

Un petit air étonné vient froncer tes sourcils, ne sachant pas vraiment de quoi le blond veut parler. Qu’est-ce qui va mieux ? Son humeur en général ? Son amour pour l’alcool ? Pour les danseuses dans les bars ? Les problèmes qui semblent lui empoisonner la vie et dont il n’a jamais voulu te faire part ? Le fait même que Hunter parle de sentiments relève de l’exploit. A tel point que tu mords ta lèvre pour ne pas lui poser des questions tout de suite, de peur que cela le stoppe dans sa lancée. Ton intuition n’est pas fausse, car quelques instants plus tard le voilà qui se met à donner des explications. Du moins, il essaie.

«Et d’ailleurs j’voulais… Enfin t’sais, par rapport à… Quand on s’est vu l’aut’ fois en fait, j’étais pas…hyper dans mon assiette. T’as du r’marquer mais… Enfin c’que j’veux te dire c’est que…si j’me suis montré un peu… Si j’ai pas été très cool avec toi l’aut’ fois c’était pas…cont’ toi. T’vois ? J’traversais une mauvaise passe et… C’pas une excuse hein, j’sais bien mais… »

Pour le coup, la surprise devient tellement grande qu’elle est impossible à cacher si c’était ton but. Tes yeux clignent plusieurs fois comme pour rendre une image plus nette, plus authentique. Ta bouche s’ouvre un peu avant de se refermer rapidement, ne trouvant pas les mots corrects pour t’exprimer. Tu dois avoir l’air parfaitement stupide mais c’est pas la chose la plus importante en ce moment même.

Hunter parle de votre dernier rendez-vous à l’ambiance plutôt…agitée en bien comme en mal. Malheureusement, elle était devenue une habitude dans votre relation avec le temps. Mais alors que tu imaginais l’homme monter sur ses grands chevaux en abordant le sujet, le voilà qu’il semble…mal à l’aise ! Le regard fuyant, la tête baissée…ces signes ne trompent pas et pourtant, tu as du mal à le croire.

«Enfin c’que je veux t’faire comprendre c’est que…j’sais qu’c’était pas cool de v’nir te voir comme ça et d’te faire… Enfin… Tu vois ? »

L’image d’Hunter change tout d’un coup à tes yeux : de la brute épaisse qui se met en colère, surgit un homme maladroit, osant enfin exprimer ce qu’il ressent. Tu observes toujours le garagiste qui a les yeux rivés au sol. Sa gêne presque palpable, tu as l’impression maintenant de la ressentir de l’intérieur. Encore une fois, il parvient à t’atteindre en plein cœur. Et comme d’habitude dans ce genre de situation, l’envie de répondre par toute l’affection dont tu disposes ne tarde pas à arriver. Prise d’un élan, tu avances vers Hunter et prends doucement sa main, toujours sur sa nuque, pour le forcer à lever son regard bleu.

« Je crois que je vois ce que tu cherches à dire. » réponds-tu enfin avec un grand sourire, émue. « Je m’attendais à tout sauf ça, honnêtement, alors…merci. »

Tu meurs d’envie de le serrer dans tes bras mais pour la première fois depuis longtemps, tu ignores quelle pourrait être sa réaction dans un moment si particulier. Tu te contentes alors de lui placer un bisou sur la joue avant de lui faire face à nouveau.
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cherrylips
NOMBRE DE MESSAGES : 684

ÂGE : 29
LOGEMENT : East Jefferson Street (8)
OCCUPATION : pompiste/mécano au Teller & Redd's Garage (Grayson)
HUMEUR : massacrante
ETAT PHYSIQUE : Blessures - Il boite légèrement depuis son altercation avec le père de Baby, survenue peu de temps après que Carter l'ait percuté avec sa voiture.

Tatouages - dos complet (une faucheuse accompagnée des mots "son of anarchy" ) ; avant-bras droit (pierre tombale sans nom, encadrée par un arbre mort, une lune et quelques corbeaux)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Nathaniel Redd, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Lun 2 Juin - 11:20


Christmas


Pour être tout à fait honnête, ça le contrarie un peu de la voir si surprise par sa démarche. Il ne s’excuse pas souvent (d’où son incroyable maladresse), mais il l’a quand même déjà fait au moins une fois avec elle ! Au moins… Encore que peut-être pas… Dans tous les cas, l’image que de lui-même que ça lui renvoie n’est pas très agréable à recevoir. En même temps, il sait qu’il mérite de se sentir un peu morveux après la manière dont il a traité Charlie l’autre fois, et toutes les fois précédentes. Comme un vulgaire déversoir, comme un punching-ball, un stupide mouchoir. Il ne va pas formuler les choses aussi crument, ce serait vraiment pousser le vice et ça la blesserait gratuitement, mais ça n’en reste pas moins vrai. Et Hunter se sent coupable.
Il se dit qu’elle pourrait le frapper et, quand elle s’approche, il se contracte légèrement, s’attendant presque à recevoir un coup. Mais c’est mal connaître Charlie. Elle ne ferait pas de mal à une mouche, et c’est justement le souci… Elle est trop gentille, trop douce. C’est une proie parfaite pour un salaud dans son genre. Sa passivité donne envie de la provoquer, de la titiller, de la faire sortir de ses gonds. C’est moche mais c’est comme ça que tourne le monde : les enfoirés dans son genre repère les victimes potentielles et s’en donnent à coeur joie pour se prouver qu’ils existent.  
Mais au lieu de se montrer froide, de commencer à vider son sac et lui faire une liste de toutes les crasses qu’il a pu lui faire et doit se faire pardonner, la caissière prend sa main dans la sienne, le remercie pour ses bafouillages idiots et dépose même un baiser sur sa joue.
Et comme il est un connard fini, la première réaction d’Hunter est de lui en vouloir pour ça aussi. Pourquoi est-ce qu’elle ne s’énerve pas comme une personne censée ? Pourquoi est-ce qu’elle le traite si bien alors qu’il ne le mérite pas le moins du monde ? C’est agaçant ! Ca le fait sentir encore plus affreux de l’avoir utilisée comme il l’a fait…
Et elle n’est même pas assez méchante pour le faire intentionnellement.  

« J’croyais…j’croyais qu’tu serais énervée » s’entend-t-il finalement répondre, jetant des regards un peu nerveux aux alentours. Evidemment, le baiser amical de Charlie n’est pas passé inaperçu… Ca va encore jaser. Mais depuis quand est-ce qu’il s’en soucie ?
S’ils veulent jaser, il va leur donner de la matière. Hunter garde la main chaude de Charlie dans la sienne et finit par entrelacer ses doigts avec ceux de la caissière. Ca s’emboite parfaitement, bien sûr. Il observe leurs mains un moment puis relève son regard délavé pour le plonger dans le sien.
« Tu devrais t’énerver d’temps en temps… Et moi je devrai m’énerver un peu moins, j’crois » ajoute le garagiste en retrouvant un sourire encore un peu intimidé, qu’elle lui rend volontiers et qui lui redonne un peu d’aplomb. « Hey à nous deux on pourrait pt’être arriver à quelque chose de pas trop mal… J’t’apprendrais à aboyer et toi tu m’apprendras à fermer ma gueule. »
La remarque à l’air d’amuser la brunette et ils se sourient quelques secondes, avant que, gêné, Hunter détourne son regard, sans pour autant relâcher la main de son interlocutrice. Il enfonce l’autre dans sa poche de jean et finit par désigner l’endroit où il a vu disparaître Dorian Spelling.
« Ma première leçon ce s’ra sûrement d’t’apprendre à pas fréquenter la racaille de Grayson » lui dit-il, à moitié sérieux seulement. Il n’a jamais caché son animosité pour le fils de l’ancien shérif. « Qu’est-ce que tu lui trouves à c’type ? C’est un connard… »
Bon, sans doute moins que lui. Mais après ce qu’il a fait à Hadley…  
« Il te tourne autour ? »
Inutile de préciser qu'il a plutôt pas intérêt à faire ça. Qu'ils soient ensemble ou pas, cette simple idée le révulse et son expression est équivoque d'ailleurs.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
I've been a fool and I've been blind
I can never leave the past behind
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mer 4 Juin - 18:59



« I hope you have fun »

feat Hunter D. Pendleton


E
nervée ? Mais comment pourrais-tu l’être dans une situation pareille ? Face à quelqu’un qui se sent mal ? Qui a sincèrement l’air de regretter ce qui s’est passé ? La colère serait bien le dernier sentiment dans ton cœur en cet instant. Bien sûr, ta conscience fonctionne encore, elle te dit que tu es trop gentille, que ça va t’attirer d’avantage d’ennuis. Dorian dira sûrement la même chose lorsque tu lui auras annoncé la nouvelle, un sourire sur les lèvres. Lui qui se borne à croire que Hunter est un mauvais type. Oh c’est sûr que ce serait bien de suivre ses conseils, généralement sages, mais…le feras-tu vraiment ? Après tout, Hunter vient de t’avouer devant tout le village qu’il était désolé (ou presque), ce qui signifie que tu représentes tout de même quelque chose pour lui, non ? Et qu’il n’est pas une personne sans cœur, comme tu étais presque venue à le penser.

« Hey à nous deux on pourrait pt’être arriver à quelque chose de pas trop mal… J’t’apprendrais à aboyer et toi tu m’apprendras à fermer ma gueule. »

« Déjà les nouvelles résolutions, Hunter ? C’est même pas encore la nouvelle année. Qu’est-ce qui t’arrives ? » décides-tu de le taquiner un peu. Faut avouer que ce genre d’attitude ne ressemble pas à son caractère habituel, la tentation de l’embêter à ce propos est trop grande pour que tu y résistes.

Après quelques instants de silence, le blond reprend la parole pour expliquer en quoi consisterait la première leçon qu’il te donnerait. Le ton n’est pas entièrement sérieux, pourtant ses propos ne sonnent pas de manière très agréable à tes oreilles. La racaille de Grayson ? Qui doit se sentir concerné dans le village ? Il n’y a que des gens respectables ici. Ok, peut-être un peu misérables comme Kelly Spelling mais sûrement pas mauvais…Tu pinces les lèvres, préférant ne rien dire jusqu’à ce qu’Hunter ajoute : « Qu’est-ce que tu lui trouves à c’type ? C’est un connard… »

« Hé ! Parles pas de Dorian comme ça »

Les mots sont sortis avant même que tu ne réfléchisses, trahissant l’agacement qui commence à te gagner. Pas besoin de se poser mille questions, Hunter parle du médecin qu’il n’a jamais pu supporter. Pourquoi ? Tu ne sais pas, mais c’est pas le plus important. Tu apprécies sincèrement les deux hommes alors les entendre se critiquer t’embête. Vraiment. Soudain, ce n’est plus si agréable de tenir la main du garagiste. Tu finis par la lâcher pour croiser les bras.

« C’est un ami d’enfance alors on s’entend bien, c’est tout »

Tu regardes ailleurs, encore un peu vexée par l’attitude d’Hunter. Cela semble réellement le déranger que tu fréquentes Dorian alors que tu ne vois absolument pas où est le problème. C’est un garçon gentil et attentionné, qui ne ferait de mal à personne…sauf à Carter, peut-être. C’est pour cela que Hunter ne l’aime pas ? Finalement tu n’arrives pas à ôter cette question de ta tête. Il y avait peut-être de bonnes raisons à ce que leur histoire ne marche plus…et puis Dorian est revenu, quand même. Y’a que les gens qui ne reviennent jamais vers leurs proches qui sont des connards.

« Il te tourne autour ? »
« Quoi ? Mais non, y’a rien entre nous » réponds-tu dans un soupir.

Et puis même, qu’est-ce que cela peut lui faire ? penses-tu un instant plus tard. Inutile de dire ça, ce serait pas très approprié étant donné que le garagiste n’a pas l’air franchement énervé de son côté. Vous n’allez pas faire une scène de ménage en plein parc de Grayson alors que vous n’êtes même pas en couple, ce serait le comble !
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cherrylips
NOMBRE DE MESSAGES : 684

ÂGE : 29
LOGEMENT : East Jefferson Street (8)
OCCUPATION : pompiste/mécano au Teller & Redd's Garage (Grayson)
HUMEUR : massacrante
ETAT PHYSIQUE : Blessures - Il boite légèrement depuis son altercation avec le père de Baby, survenue peu de temps après que Carter l'ait percuté avec sa voiture.

Tatouages - dos complet (une faucheuse accompagnée des mots "son of anarchy" ) ; avant-bras droit (pierre tombale sans nom, encadrée par un arbre mort, une lune et quelques corbeaux)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Nathaniel Redd, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mer 4 Juin - 19:43


Christmas


Ouais, c’est une grande foutue question ça : qu’est-ce qui lui arrive ? Il lui arrive qu’il a envie de se prendre en mains, qu’il a envie d’assumer la responsabilité de ses actes et de se montrer digne de l’affection que certains peuvent lui porter. Hunter n’a plus grand monde sur qui compter, il s’en est rendu compte quand Baby a mis les voiles pour retourner chez elle, à Blackwell. Le garagiste s’en est rendu compte quand il a failli se retrouver seul mais que Nathaniel et Carter lui ont tendus la main pour le remettre sur ses pieds. Il a envie de faire des efforts, envie de se montrer à la hauteur pour une fois. Il veut se prouver à lui-même, à tous ses voisins et amis, à sa demi-sœur et à Helen, qu’il est capable. Simplement capable.
Mais il ne sait pas comment expliquer tout ça à Charlie. Charlie qu’il a sacrément malmenée depuis qu’ils se connaissent… C’est certainement auprès d’elle plus qu’auprès de n’importe qui d’autre qu’il devrait faire amende honorable, mais c’est encore un peu prématuré. Il en est au stade un de ses bonnes résolutions et il a déjà fait un pas de géant en venant la trouver pour s’excuser, non ? Ca va suffire pour aujourd’hui. Chaque chose en son temps, Hunter ne veut rien précipiter. La précipitation conduit à la chute et son équilibre est trop précaire pour qu’il se permette ce genre de folie.
Il ne répond donc rien, se contentant d’un sourire évasif qu’il accompagne d’un haussement d’épaules un peu intimidé.  

« Hé ! Parles pas de Dorian comme ça. C’est un ami d’enfance alors on s’entend bien, c’est tout. »
Ca le fait grincer des dents. Hunter sait bien qu’il ne devrait pas aussi mal traiter le médecin, surtout aussi gratuitement, mais c’est physique : il ne peut simplement pas el voir. Il a eu tout ce que le trentenaire aurait voulu avoir et il a tout gâché pour une raison encore obscure aujourd’hui. Il avait un père aimant et respectable, une mère super gentille et totalement saine d’esprit, un bel avenir devant lui, une copine amoureuse, intelligente et jolie, une maison parfaite et il a tout envoyé se faire foutre, juste comme ça. Il a joué les Helen. Hunter ne peut pas pardonner ce genre de comportement. Parce qu’il sait ce que ça fait d’être abandonné par une personne en qui on a placé sa confiance… Il sait ce qu’Hadley a pu ressentir et il déteste Dorian pour ça.
Et s’il fait souffrir un autre de ses proches, cette fois, il ne se contentera pas d’une simple droite dans son nez trop parfait d’enculé…
« Il te tourne autour ? »
« Quoi ? Mais non, y’a rien entre nous. »
Hunter la toise, cherchant à sonder son regard pour avoir le fin mot de cette histoire. Elle a l’air sincère… Ca ira donc pour cette fois. Comme toujours, ce con prétentieux s’en tire bien. Hunter passe la main qui tenait celle de Charlie dans la sienne il y a un instant encore, dans ses cheveux blonds mi longs.  
« Bon… C’est bien… J’ai dû aider Matt à ramasser sa sœur à la petite cuillère après son départ, je veux pas avoir à recommencer avec toi » se justifie-t-il finalement, au grand dam de la caissière qui n’a pas l’air d’apprécier le sujet tant que ça. « OK, j’arrête. »
Il ferait mieux d’ailleurs, parce que jusque là, c’est LUI qui a fait souffrir Charlie en l’abandonnant… Encore et encore…
« J’veux juste…que ça aille pour toi » ajoute Hunter, sincère et mal à l’aise.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
I've been a fool and I've been blind
I can never leave the past behind
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Mer 11 Juin - 17:26



« I hope you have fun »

feat Hunter D. Pendleton


L
es yeux fixés sur l’herbe un peu plus loin, tu sens le regard d’Hunter te scruter, cherchant quelque chose. Il doute que tu ne dises pas la vérité à propos de Dorian et toi ? Cette idée te donne presque mal à la tête tant elle est absurde. Depuis que tu connais le médecin, il n’a jamais été question d’autre chose entre vous que de l’amitié. Pourquoi les choses seraient différentes, d’un coup ? Mais Hunter n’est peut-être pas au courant puisqu’il n’apprécie pas Dorian. En tout cas, le blond n’insiste pas. Ton explication doit lui suffire.

« Bon… C’est bien… J’ai dû aider Matt à ramasser sa sœur à la petite cuillère après son départ, je veux pas avoir à recommencer avec toi »

Tu relèves aussitôt les yeux pour le fixer, interloquée par la réponse qu’il vient de sortir. Est-ce qu’Hunter a vraiment besoin de savoir, par sa faute, qui a dû être ramassée à la petite cuillère aussi ? Ok, l’histoire de Carter et Dorian était certainement plus intense, plus profonde, plus sérieuse, tu n’en doutes pas. Mais ça ne t’empêche pas de penser que le garagiste a quand même du culot en cette fin d’après-midi pour traiter Dorian comme un coupable alors que lui-même n’est pas un ange ! Tu te frottes la tempe des doigts en fermant les yeux une seconde, prête à répliquer. Hunter remarque que tu n’apprécies pas la tournure de la conversation, décidant de couper court au sujet. Ouf !

« J’veux juste…que ça aille pour toi »
« D’accord. Merci de t’inquiéter, ça me fait plaisir », réponds-tu avec un léger hochement de tête. Les traits de ton visage se détendent et une seconde plus tard, tu esquisses un petit sourire, tout de même contente d’avoir entendu ces mots sortir de la bouche d’Hunter. « On pourrait se revoir un de ces quatre, si ça ne sort pas de tes bonnes résolutions » tu te risques à proposer au bout de quelques instants de silence. Sur le ton de la blague, mais avec une envie sincère derrière la tête. Zut, et si c’était justement la chose à ne pas dire ? Si, en réalité, Hunter ne voulait plus s’amuser avec toi et qu’il venait s’excuser avant de dire que tout était terminé ? « Enfin, si tu veux bien sûr. Et puis on est pas obligés de faire grand-chose de spécial, hein… » tu essaies de te justifier, subitement un peu gênée.  
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cherrylips
NOMBRE DE MESSAGES : 684

ÂGE : 29
LOGEMENT : East Jefferson Street (8)
OCCUPATION : pompiste/mécano au Teller & Redd's Garage (Grayson)
HUMEUR : massacrante
ETAT PHYSIQUE : Blessures - Il boite légèrement depuis son altercation avec le père de Baby, survenue peu de temps après que Carter l'ait percuté avec sa voiture.

Tatouages - dos complet (une faucheuse accompagnée des mots "son of anarchy" ) ; avant-bras droit (pierre tombale sans nom, encadrée par un arbre mort, une lune et quelques corbeaux)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Nathaniel Redd, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Jeu 12 Juin - 11:56


Christmas


« On pourrait se revoir un de ces quatre, si ça ne sort pas de tes bonnes résolutions » lui propose Charlie, rompant le silence un peu gênant qui s’est installé après la remarque d’Hunter.
Un petit silence qui l’a fait se sentir un peu con, pour ne pas changer. Elle a parut contente qu’il s’inquiète, la même remercier pour ça, n’empêche qu’il se sent comme un gros bêta face à la jeune femme. On dirait un vrai puceau putain ! Si faire des efforts ça ressemble à ça, il ne va peut-être pas trop forcer sur la dose…
« Enfin, si tu veux bien sûr. Et puis on est pas obligés de faire grand-chose de spécial, hein… » s’empresse-t-elle d’ajouter en voyant son mutisme se prolonger.
C’est juste qu’il a un peu peur que ça aille trop vite, que ce soit trop pour lui. Parce qu’il est encore un peu en vrac et qu’il craint effectivement que la tentation de sortir de son nouveau chemin soit un peu trop forte et ruine ses bonnes résolutions… Mais c’est sans doute un peu stupide de tout de suite envisager le pire scénario et de ne pas se faire confiance d’office. Parce que les choses ne tournent pas forcément mal quand il se trouve avec Charlie ! Ils ont eu de véritables bons moments tous les deux… Enfin des moments qu’ils ne passaient pas à poil ou sous l’influence de l’alcool quoi. Des instants de complicité, comme dans les films.
« Non mais t’inquiète, je vois bien » enchaine le garagiste, au moins aussi mal à l’aise que son interlocutrice. « C’est juste que j’ai pas mal d’heures à rattraper au boulot. J'ai un peu déconné avec ça et Nath est déjà cool de me laisser une...douzième chance… Et puis maintenant que Baby est là… J’peux pas trop la laisser toute seule, elle connait pas encore grand monde et je sais pas si vous vous entendriez… »
Encore qu’il lui semble se souvenir que Baby a bossé une petite semaine à l’épicerie Pryde, en tant que caissière… Donc elle doit connaitre Charlie, à coup sûr. Et il passe encore pour un gros blaireau. Un gros blaireau qui se cherche des excuses. Il n’en rate décidément pas une…

Alors prenant sur lui, alors que Charlie commence à lui dire que ce n’est pas grave, qu’elle proposait juste ça "comme ça", Hunter la coupe.
« On pourrait s’voir au jour de l’an pour commencer. Y a une soirée qui va s’organiser dans l'parc, comme d'hab. Nathaniel va s’charger des feux d’artifice encore cette année. J’dois l’assister pour tout installer, allumer les mèches et tout ça. J’ai essayé de lui faire comprendre que c’était pas hyper prudent d’me filer des allumettes mais il a rien voulu entendre » tente de plaisanter le grand blond. « Enfin ça m’ferait plaisir que tu viennes me t’nir un peu compagnie… Baby voudra sûrement pas m’coller toute la soirée, c’est la honte i’ parait de t’nir la jambe à son frangin… Enfin… C’est comme tu veux. »
Elle imaginait certainement une rencontre un peu plus privée mais…Hunter a trop peur de ne pas pouvoir se contrôler s’ils se voient dans l’intimité. Et il n’a pas envie de la décevoir encore une fois.  

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


notes HRP:
 

_________________
I've been a fool and I've been blind
I can never leave the past behind
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : disponible
CREDITS : Tumblr, Never Utopia & myself
NOMBRE DE MESSAGES : 207
ÂGE : 24 ans
LOGEMENT : East Jefferson street (22)
OCCUPATION : Caissière à l'épicerie Pryde, Grayson
HUMEUR : Bonne
ETAT PHYSIQUE : Rien à signaler, juste un peu chaud en ce moment à cause des verres bus au Susan's Coffee pour le Nouvel An.
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: Je veux tout savoir !
Autres comptes:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 15 Juin - 20:01



« I hope you have fun »

feat Hunter D. Pendleton


C
omme tu t’en doutais un peu, Hunter n’a pas l’air spécialement emballé par ta proposition. Le voilà mal à l’aise, évitant de te regarder, ne sachant pas trop quoi faire avec ses mains comme si elles étaient soudain devenues un handicap. Ta propre gêne t’empêche d’avoir l’esprit très clair, tu n’écoutes sa réponse que d’une oreille. Bon ok, Hunter n’a pas dit que c’était définitivement terminé entre vous deux d’après ce que t’as pu comprendre, juste que ça n’allait pas être possible pour le moment. Ça ne t’empêche pas de penser, avec une pointe de déception, que c’est un moyen détourné pour t’envoyer sur les roses.

Alors que ce sentiment fait son apparition, tu en ressens un autre presque en même temps. Voilà que la raison essaie de prendre d’avantage de place dans ton cerveau pour combattre cette déception. Elle utilise des arguments comme : « Peut-être que c’est mieux comme ça », « Après tout, c’est pas sûr que Hunter va devenir réellement plus gentil » mais ça ne sert pas à grand-chose. Tu penses que si Hunter a réussi à te présenter ses excuses aujourd’hui, il sera probablement capable de tenir ses engagements même si ça prend du temps. Hunter a un sacré caractère, personne ne l’ignore, alors faut juste lui donner une chance.

Le garagiste poursuit en parlant de sa demi-sœur, à présent. Tu la connais un peu pour être venue travailler quelques jours à l’épicerie. Elle a l’air d’être une fille sympathique, sans pouvoir en dire plus pour le moment.  Là encore la raison pointe le bout de son nez. C’est normal que Hunter ait envie de rester avec Baby maintenant qu’il a retrouvé un membre de sa famille. Enfin, c’est ce que tu imagines car le sujet n’a jamais vraiment été abordé, le blond n’appréciant pas d’en parler.

Tu réponds à Hunter que ça fait rien s’ils ne se voient pas ces prochains temps. Conneries mais le dire va peut-être te permettre d’y croire. L’homme remarque peut-être que ta tentative de persuasion est ridicule parce qu’il te coupe net. Mais au lieu de t’envoyer gentiment promener, il t’invite à venir au parc pour la fête du jour de l’an. Le parc, les habitants de Grayson, rester debout dans le froid…A ton tour de ne pas être séduite par la proposition… jusqu’à ce que le blond mentionne les feux d’artifice. La gêne qui te collait jusque-là à la peau disparait d’un coup, en même temps que tes efforts pour réfléchir de manière raisonnable. Les feux d’artifices, voilà quelque chose de romantique ! Etrange parce que c’est pas tellement le genre d’Hunter, tel que tu le connais. Peut-être que ça fait partie de ses nouvelles résolutions ? A moins que cette idée ne lui soit même pas venue à l’esprit. Il aurait proposé ça comme ça ? Peu importe, en fait. L’idée d’aller le retrouver au parc pour cette soirée te suffit. Et puis, y’a toujours moyen de s’isoler à un moment où un autre durant la soirée imagines-tu sans te douter que c’est justement ce que redoute Hunter. Le cœur léger, sa remarque à propos des allumettes te fait rire.

« D’accord, je viendrai. Et on boira un verre à ton talent pour manier les allumettes » donnes-tu comme réponse à son invitation. L’ambiance moqueuse que tu apprécies dans votre relation revient petit à petit, comme souvent après un moment de tension. Malgré cela, l’après-midi touche presque à sa fin. Tu remarques que les villageois commencent à repartir, par petits groupes. « Hmm, je vais sûrement bientôt rentrer chez moi, le pique-nique a l’air presque fini. » dis-tu après quelques instants. « C’était cool de te voir aujourd’hui »
Codage by TAC

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cherrylips
NOMBRE DE MESSAGES : 684

ÂGE : 29
LOGEMENT : East Jefferson Street (8)
OCCUPATION : pompiste/mécano au Teller & Redd's Garage (Grayson)
HUMEUR : massacrante
ETAT PHYSIQUE : Blessures - Il boite légèrement depuis son altercation avec le père de Baby, survenue peu de temps après que Carter l'ait percuté avec sa voiture.

Tatouages - dos complet (une faucheuse accompagnée des mots "son of anarchy" ) ; avant-bras droit (pierre tombale sans nom, encadrée par un arbre mort, une lune et quelques corbeaux)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Nathaniel Redd, Tyler Lawson
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter Dim 15 Juin - 20:52


Christmas


Elle a du mal à lui cacher sa déception. Il voit bien qu’elle essaye mais son sourire est trop crispé et son regard trop expressif. C’est aussi ce qu’il aime chez elle… Elle ne peut pas lui mentir, on lit en elle comme dans un livre ouvert. C’est plus facile de lui faire confiance et ces gens là vous déçoivent rarement… Du coup, c’est Hunter qui l’a déçue encore et encore, de tout un tas de manière différentes. Il l’a trompé un nombre incalculable de fois durant leur relation, a préféré se souler plutôt que de venir la chercher ou de l’accompagner à des endroits où elle lui avait demandé de venir (tout en sachant à quel point sa présence comptait pour elle), l’a volontairement blessée avec des mots crues qu’il ne pensait même pas histoire de se faire mal à lui plus qu’à elle au final… Il s’est toujours montré cruel avec elle et il le regrette. Mais el garagiste sait aussi qu’il ne pourra pas s’empêcher de recommencer.
Il vaut mieux qu’elle garde ses distances et se répserve. Il faut surtout que lui prennent les siennes parce qu’elle n’a pas l’air capable de le faire. Mais c’est difficile parce que quand ils sont biens ensemble, ils sont vraiment biens…

« D’accord, je viendrai. Et on boira un verre à ton talent pour manier les allumettes. »
« Cool » répond-t-il simplement, esquissant un demi-sourire avant qu’un silence un peu gêné ne s’installe entre eux.  
C’est finalement Charlie qui le rompt, jetant des regards autour d’elle.
« Hmm, je vais sûrement bientôt rentrer chez moi, le pique-nique a l’air presque fini. »
« Ouais, OK alors… » lâche le grand blond en pbservant à son tour les alentours, avant de se racler nerveusement la gorge. « Bah alors on s’voit plus tard… Au jour de l’an. Ou à l’épicerie… Parfois j’ai besoin de manger. »
Il lui sourit lamentablement, se racle une nouvelle fois la gorge et ils restent plantés là comme deux imbéciles, à se dévisager avant de rire, embarrassés.
« Bonne soirée, Charlie » relance Hunter avant de faire mine de partir dans une direction, sauf qu’évidemment, elle choisit la même et ils manquent de se rentrer dedans. Le manège se répète une seconde fois, sinon ce ne serait pas assez humiliant pour lui comme pour elle. Finalement, elle prend les choses en mains et attrape son bras pour l’immobiliser et s’éloigner d’un pas rapide, avant de se retourner pour un dernier signe de la main qu’il lui renvoie.
Quand elle se retourne pour de bon, Hunter lève les yeux au ciel et laisse échapper un juron, se maudissant pour sa bêtise. Ensuite, il lutte contre son instinct qui lui ordonne de la rattraper et de proposer de la raccompagner chez elle. Mais s’il fait ça, il sait parfaitement comment ça va se terminer et il ne peut pas céder.
En plus de ça, Baby doit l’attendre.

Il soupire et se raccroche à cette pensée pour ne pas craquer et accélérer son allure pour rejoindre la caissière qu’il aperçoit s’éloigner lorsque les faisceaux lumineux des lampes de ses voisins illumine sa silhouette.  
Il marche d’un pas tranquille et finit par croiser à nouveau la route de Carter, occupée à discuter avec des voisins. Il se contente de la saluer de la main et puis la fourre à nouveau dans sa poche de blouson, avant d’enfoncer sa tête entre ses deux épaules pour affronter le froid de cette nuit d’hiver.
Le temps qu’il atteigne sa baraque allumée, de petits flocons commencent à tomber doucement sur Grayson. Le genre qui ne tiendront pas plus de dix minutes, mais c’est assez plaisant pour arracher un sourire tout enfantin au bourru motard qu’il est…     

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
I've been a fool and I've been blind
I can never leave the past behind
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter

Revenir en haut Aller en bas
 

01. I hope you have fun #charlie,dorian&hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: GRAYSON :: West Jefferson Street :: PIQUE-NIQUE-