AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Road to Salvation a fermé ses portes.


Partagez | .
 

 00. (hot) The Beast [Tychou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Dim 15 Déc - 21:45

And the kindest of kisses break the hardest of hearts


Un bon 19,5 ? Et ça le fait sourire en plus ? Il est sérieux ?
Et voilà qu'il enchaine avec un sujet absolument déprimant, lui rappelant qu’il doit se sustenter parce que diabète et blablabla. Il a assez de sa mère pour le fliquer sur le sujet. Du coup Tyler roule des yeux, contrarié. L’irlandais ne le voit pas faire, trop occupé qu’il est à présent à le caresser. C’est agréable mais l’indien continue tout de même d’afficher une moue boudeuse.
« C’que tu peux être nul parfois » finit-il par marmonner, interrompant le plaisir de son partenaire qui se redresse, ses sourcils bruns froncés au-dessus de ses yeux clairs.
Tyler pousse un soupir et se redresse sur ses coudes.
« Déjà, quand un mec ou une fille te demande si il a été bon au pieu et te demande de le noter : tu dois sortir du classement. C’est le B.A.-BA. Si je te demande de me noter sur 20, tu dois me dire que tu me mets 21, minimum, sinon c’est pas drôle. »
Aël a l’air sceptique. Sceptique et aussi agacé que lui, si c’n’est plus. Du coup, Tyler revient sur ses propos et se redresse, s’installant en tailleur avant d’attraper les mains de l’irlandais dans les siennes, repoussant le drap. Ce n’est pas de ce genre de chaleur qu’il a besoin ou envie.
« Je sais que c’est pas logique, mais c’est comme ça. En amour, faut pas être logique. Enfin dans les relations amoureuse… J’dis pas qu’on est amoureux… » essaye-t-il de se rattraper, se sentant déjà rougir comme une pucelle. « Bon, retiens juste ce que je t’ai dis, d’accord ? Quand on te demande si c’est bien, tu dois dire que c’est encore mieux que ça. Même si c’est un mensonge. Bon, sauf si t’aimes pas la personne et si tu comptes pas la revoir. Là tu peux dire que finalement, tu préfères tringler sa mère parce qu’elle mouille plus et gueule pas comme une saloperie de truie qu’on égorge. »
Il marque une pause, les sourcils haussés, cherchant à s’assurer que son irlandais a bien saisi ce qu’il voulait dire. Parce qu’il va rajouter une seconde couche.
« Cela dit… Si vraiment j’fais un truc qui t’plait pas tu dois me le dire, d’accord ? Si y a une pratique qui t’gênes, si y a un truc qui te fait mal ou quoi que ce soit de ce genre… Enfin je sais que t’as pas mal mais… Tu sais quoi ? Laisse tomber » sourit-il avant d’attraper son visage entre ses mains pour l’embrasser à nouveau. « J’parle trop. Mais j’t’interdis de confirmer. »

Il l’embrasse à pleine bouche et tente de le faire basculer pour qu’ils poursuivent leurs embrassades et plus si affinité dans une position confortable, mais Aël le rappelle à l’ordre.  
« Oui, oui, manger, je sais » soupire Tyler en s’asseyant à nouveau sur le lit, les bras croisé, l’air buté. « J’vais prendre un yaourt nature et puis deux biscottes comme Ma’ m’avait filé l’autre fois. T’as du soda light ? J’ai soif. Non plutôt de l’eau. On m’a dit que j’avais un peu grossi… Tu manges avec moi hein ? J’ai pas envie d’être le seul à bouffer, ok ? Ca m’donne l’impression d’être un gros porc boulimique… Puis embrasse-moi avant, j'suis fâché, j'ai besoin d'amour. »

© Grey WIND.

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Lun 16 Déc - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Lun 16 Déc - 19:27

Nul ? Il a loupé un épisode ou il a encore dit un truc qui fallait pas ? Ce n'est pas facile de le savoir. Il n'a pas l'impression d'avoir merdé pourtant, certes, se ne serait pas la première fois qu'il ne s'en rend pas compte, mais quand même, il aimerait comprendre. Il redresse ses sourcils, surprit, interrompant ses caresses pour regarder l'Indien... Parce qu'il ne doute pas un seul instant qu'il va avoir le droit à une explication. Il aime trop parler pour se taire maintenant, de ça, Aël en est certain. Ce qui l'agace chez n'importe qui d'autre d'ailleurs. En règle général, l'Irlandais n'écoute personne, il ne fait qu'entendre des voix désagréables qu'il a juste envie de faire taire, mais évidemment, avec Tyler, c'est différent. Il aime le son de sa voix, ses intonations, même ses mots qui sont souvent vulgaire. C'est comme une musique, dont il est le seul à comprendre la mélodie.
Il manque de sourire quand Tyler ouvre de nouveau la bouche, mais... Le sens de ses propos le laisse trop perplexe pour ça. Sortir du classement ? Ça sert à quoi alors de donner une fourchette, si c'est pour obligatoirement ne pas en prendre compte. Si on donne un moyen de classification, c'est bien pour être justement classé, non ? Bah, visiblement non, dans le monde des autres, ça ne fonctionne pas comme ça, la franchise n'a pas l'air d'être de mise. Il n'aime pas ça, l'irlandais. Il n'aime pas, parce que ce n'est pas... Logique, et que du coup, il ne peut pas le comprendre, ou l'appréhender. Son regard l'affiche clairement, ou en tout cas assez clairement pour que Tyler poursuive sur sa lancée. Ce dernier se redresse, attrapant ses mains après avoir quitter la chaleur de la couette.... Il n'avait pas froid, à l'origine ?

Son sourire revient sur ses lèvres alors que son cadet rougit comme une pivoine, il a l'air fin, tiens, à s'embrouiller de la sorte pour un truc aussi con. Ca ne le gêne pourtant pas de l'entendre parler d'amour. Si Aël devait essayer de comprendre ce sentiment, il se servirait de ce qu'il ressent en présence de l'indien. A ses yeux, c'est ce qui s'en rapproche le plus. Il ne dit cependant rien, le laissant finir des explications qui n'ont, à ses yeux, aucun sens. - Mais... pourquoi ? Enfin, 19,5 c'est quand même une note plus qu'honnorable, et elle rentre dans le classement. Si je mens maintenant, comment tu saura que je suis vraiment sincère ? Enfin, à chaque fois que tu me demandera de te noter, t'auras jamais le doute sur tes performances en sachant que je vais obligatoirement mentir ? A choisir, je préfère mentir à une personne que je ne reverrai pas et être honnête avec ceux que je revois. Ça semble plus.... Logique. Il hausse cependant les épaules. - Enfin, si il ne faut pas être logique avec les relations amoureuses... Il répond au baiser avec plaisir, glissant une main sur sa joue, son pouce déviant sur ses lèvres. - J'aime que tu parles trop. Lache t-il sincèrement, répondant à chacun de ses baisers avant de se ressaisir. Non, il est hors de question qu'il reparte dans des échanges passionnés, même si il en meurt d'envie et que son entrejambe commence clairement à lui faire comprendre. Tyler doit manger, lui aussi sans doute.

- On mange avant. Le cadet boude. Ca, c'est bien visible, mais qu'importe, Aël peut être raisonnable pour eux deux. - Comme il plaira à monsieur. Il sourit, revenant au dessus de lui pour l'embrasser. - Même si la personne qui a dit que tu avais grossi est un putain de menteur. Je vais aller te chercher ça dans la cuisine. Réchauffe le plat que Ma' a laissé en attendant, comme ça, je mangerai avec toi. Il l'embrasse encore, une main sur sa taille si fine... Et si nu. Putain, si il s'écoutait.... Ses lèvres capturent une fois encore les siennes, pour un baiser plus intense et moins prude. Il finit cependant par se redresser, toujours en serviette. - J'en ai pas pour longtemps. Il s'étire légèrement, avant de sortir du petit studio, des biscottes, il a pas ça dans sa petite kitchnette, pas assez de goût pour son palais. Il va dans donc dans celle de ses grands parents, depuis longtemps endormit. Ils se couchent toujours en même temps que les poules.
Il ne lui faut guère plus de 5 minutes pour revenir avec les demandes de l'indien et les déposer sur la table près du canapé. - Et voilà, Monsieur est servit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Lun 16 Déc - 20:20

And the kindest of kisses break the hardest of hearts


C’est vrai qu’Ethan est un putain de menteur. Un putain de menteur qui, la veille encore, lui a promis une soirée de détente et lui a offert de belles emmerdes sur un plateau d’argent. Mais peu importe. Comme d’habitude, Ty l’a déjà pardonné. Il aimerait être capable de rayer des gens de sa vie en un claquement de doigt, mais c’est plus difficile que ça n’en a l’air…
Mais il n’a pas l’occasion de ressasser toute cette sombre histoire de paint-ball bien longtemps. Pas avec la main d’Aël qui caresse sa peau et le fait frissonner de plaisir. Pas alors qu’il l’embrasse avec tant de douceur. Ce mec le transforme en guimauve. Il l’embrase et le fait fondre…
« J'en ai pas pour longtemps. »
« Ouais, grouille-toi. C’est trop clean ici, j’angoisse tout seul » plaisante le jeune homme avant d’attraper la télécommande de la télévision pour venir se caler contre le dossier du lit, tirant le drap à lui pour se couvrir.

Il zappe, n’arrivant à s’intéresser à aucun programme. Finalement, il laisse la télévision tourner sur MTV et attrape son portable pour vérifier ses SMS, répondre à celui de Norrie qui veut encore qu’ils se voient.
« Pas question, ma grosse » murmure-t-il en se montrant bien plus diplomate à l’écrit.
Sa réponse envoyée, il envoie un second message à l’attention de sa mère cette fois, pour la prévenir qu’il passe la nuit chez Aël, le médecin qui lui a sauvé la vie. Avec ça, elle devrait être rassurée. Cette nouvelle tâche accomplie, il joue à sa dernière application téléchargée (un truc de ninja adorable et fun) et prend son mal en patience.
Son estomac se met à grogner pendant qu’il fait passer son personnage dans un panier de basket et il se rappelle qu’il est censé s’occuper du plat de l’irlandais.

Poussant un petit soupir, il se décide à bouger son cul et à faire réchauffer le plat comme ça lui a été demandé. Il renfile son jean au passage, histoire d’éviter de trop se les geler. Pas envie qu’Aël le voit dans cet état… Il a une fierté tout de même.
Le microonde lancé, il redonne son attention au téléviseur qui diffuse du Robin Thicke. Ca commence à sa dater mais c’est toujours aussi efficace ! Et Aêl qui revient à cet instant avec ses victuailles qu’il va déposer sur la table.
Un large sourire étalé sur son visage basané, Tyler commence à chantonner en le rejoignant, agitant ses hanches en rythme.
« I know you want it, I know you want it, I know you want it but you're a good guy !
The way you grab me, must wanna get nasty, go ahead, get at me.
»
Et là-dessus, ses deux mains sur les hanches d’Aël qu’il tente d’entrainer dans sa danse, il capture ses lèvres et l’embrasse à pleine bouche, avant de laisser ses mains glissées jusqu’à sa serviette dont il le débarrasse.
« But you're an animal, baby it's in your nature, just let me liberate ya… » lui sussure-t-il en attrapant ses attributs, se mordillant sensuellement la lèvre inférieure.    
 
© Grey WIND.

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Mar 17 Déc - 19:14

L'appartement d'Aël est loin d'être clean et il le sait pertinemment. Rien qu'en faisant le tour de la pièce d'un simple regard, il a noté une dizaine d'objet qui sont loin d'être à leur place et qu'il lui faudra ranger au plus vite. Sans doute après avoir mangé, parce qu'il est hors de question qu'il aille dormir dans un studio en désordre. De un, il ne pourrait pas fermer l'oeil en sachant ça, de deux, l'idée l'obsède déjà. Il ne pense qu'à ça alors qu'il est dans la cuisine de ses grands parents, ouvrant le placard en cherchant les biscottes. Il tique d'ailleurs légèrement, ça se voit bien qu'il ne vit plus vraiment dans leur maison. Ma' n'a pas la même notion d'ordre que l'Irlandais, et même si elle est méticuleuse, elle n'est pas aussi pointilleuse et perfectionniste que le jeune homme. - Putain. Les céréales, ça ne se range pas comme ça. Sa langue claque contre son palais alors qu'il remet les boites par ordre de grandeur. C'est déjà mieux comme ça. Il en profite aussi pour classer les épices par ordre alphabétique, avant d'enfin tomber sur ce qu'il cherchait. Évidemment, ce n'était pas dans le bon tiroir.
Il pense même au soda light que Ma' apprécie plus que de raison. Il ne voit pas pourquoi Tyler se priverait alors qu'il n'a pas prit un gramme. Il est juste parfait. Parfait dans son imperfection, dans tous ses petites défauts qui le rendent unique aux yeux d'Aël.

Il renoue correctement sa serviette blanche autour de sa taille avant de sortir dehors, insensible au froid qui ne lui tire pas le moindre frisson. Pourtant sa chair se glace sans qu'il n'en ressente la moindre morsure. Si Ma' le voyait, nul doute qu'il se ferait engueuler, elle trouverait tout un tas de maladie qu'il risque de se choper à ainsi trainer à moitié nu en pleine nuit. Le faite qu'il soit hyposensible ne le protège pas des microbes ou des virus qui trainent dans le coin. Il connait tellement le moindre de ses sermons, qu'il se le récite mentalement alors qu'il rejoint son studio. Elle aura finalement atteint son but, dès qu'il fait une petite bêtise du genre, la voix de sa grand-mère se fait entendre dans son esprit, suffisamment claire pour le faire tilter. Mais qu'importe, de toute façon, ce que Ma' ignore ne peut définitivement pas faire de mal. Et ce n'est pas Aël qui culpabilisera.

En franchissant le seuil, il était bien loin de se douter de l'accueil que lui réserverait son amant. Et un sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'il le voit bouger ses hanches en rythme avec la musique diffusée par l'écran télé. Sa langue passe légèrement sur sa lèvre alors qu'il ne quitte plus du regard Tyler. Celui-ci devient son centre d'attention numéro un. Il n'y a plus que lui qui compte au point où il oublie le ménage qu'il avait prévu de finir.
D'autant plus lorsqu'il se laisse entrainer dans sa danse, suivant les mouvements du cadet. Il est plus désirable que jamais, et avant même que ses mains descendent lui retirer sa serviette, il est déjà bien excité. Il répond au baiser avec la même passion, posant ses propres mains sur sa taille pour le faire reculer jusqu'au mur. Ses lèvres dévient dans sa nuque et ses mains se baladent sur son torse. - Tu finiras par me rendre dingue Ty'. Souffle t-il contre la peau de sa nuque. Ils ont déjà passés des heures l'un contre l'autre, mais cela ne lui suffit toujours pas. Il veut plus. Il veut constamment.
C'est le tilt du micro-onde annonçant la cuisson de son plat qui le ramène à la réalité, il a tendance à perdre rapidement pied avec le monde, et il ne sait pas pas si Tyler en a conscience ou non. L'idée qu'il pourrait s'en servir ne lui effleure même pas l'esprit. - Faut qu'on mange. Mais ça ne l'empêche pas de continuer de caresser tout son corps, descendant ses mains à la bordure de son pantalon pour le détacher. Décidément, non, il n'arrive pas à renouer avec la réalité, Tyler restant son obsession de l'instant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Mar 17 Déc - 20:26

And the kindest of kisses break the hardest of hearts

« Ah ouais ? J’pensais que j’te faisais déjà totalement perdre la tête moi… » murmure-t-il en venant lui mordiller le lobe de l’oreille.
Et c’est à ce moment que le connard de microonde s’en mêle et tente de les ramener à une réalité qui déplait fortement au plus jeune des deux amants.
« Faut qu'on mange. »
Tyler ne peut s’empêcher de sourire de ravissement lorsqu’il constate que malgré ses dires, Aël continue de le caresser et a visiblement mieux à faire que de faire entrer protéïnes et glucides dans son organisme. Pourquoi manger alors qu’ils peuvent baiser, bon sang !? Ca n’a aucun sens. Aucun putain de sens…
« Oui, on va manger » susurre Tyler en passant ses bras autour du cou de l’irlandais qu’il recommence à embrassant, le contraignant à reculer vers le lit qu’il vient de quitter. Ils tombent dessus à la renverse et Tyler se met à glousser lamentablement avant de rechercher les lèvres du médecin légiste.

« T’es glacé » lui sourit-il alors, vautré sur lui, avant de croiser ses bras sur son torse et d’appuyer son menton dessus, son regard chocolaté plongé dans le sien. « On mangera quand j’aurai terminé de te dévorer des yeux. C’est un ordre. Si tu n’fais pas tout c’que j’veux… Je crie. »
Il se tait quelques instants, parfaitement immobile, scrutant précautionneusement le visage de son partenaire. Et puis son sourire disparaît et il se laisse absorber par ses contemplations.

Il décroise ses bras et, de son index, il commence à parcourir le visage de son aman avec la plus grande attention. Son front, son nez, ses yeux, ses mâchoires, son menton, ses lèvres… Il le redessine. Tyler le calque dans sa mémoire. Il se le tatoue dans l’âme.
« T’es beau. »
Il s’étrangle.
Tyler a la gorge nouée. La vision d’Aëêl le bouleverse. Ça lui fait mal au ventre, ça lui fait mal au cœur. C’est tellement bon que ça lui fait mal. Ça lui fait tellement mal que ça en devient bon. Il devient son poison. A cette seconde, il a l’impression de savoir ce que Bonnie et Alex trouvent à leurs saloperies de drogue. L’espace d’une seconde, il a envie de tenter le coup et de laisser sa relation avec Aël le consumer tout entier, l’embraser et le tuer.
L’espace de quelques instants, il se sent mourir et ça ne le dérange pas vraiment, puisqu’il emporte l’image de son irlandais avec lui dans la tombe.

Sans vraiment trop savoir pourquoi, Tyler sent les larmes lui monter aux yeux et il passe ses bras dans le cou d’Aël pour se réfugier contre lui.
Il veut lui dire de ne pas le laisser tomber, de le tenir, mais les mots ne sortent pas. De toute façon, Aël a comprit et il lui rend son étreinte avec force.
Tout ça lui fiche la trouille. Une trouille bleue. Il sait que les choses peuvent mal tourner. Elles tournent toujours mal. Ty sait que rien ne va être facile. Il ne sait pas quelle place il peut accorder à Aël dans son existence atypique. Il ne sait pas non plus quelle place le médecin va lui laisser.
Tout ça lui fait peur. Horriblement peur.  

© Grey WIND.

_________________
this is how to be a heartbreaker.
   


Dernière édition par Tyler A. Lawson le Lun 30 Déc - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Jeu 19 Déc - 16:24

Aël le serre contre lui, caressant doucement sa peau de ses doigts. Sans aucune arrière pensée. Il est autant insatiable des parties de jambes avec lui que du contact de sa chair. De la chaleur qu'il dégage et que même lui peut ressentir alors qu'en tant normal son corps reste désespérément neutre. Il ne comprend pas trop ce qui vient de se passer, bien incapable ne serait ce que d'imaginer les tourments de sentiment qui peuvent traverser son cadet. Il sait juste que l'instant à changer, qu'il n'est plus aux ébats torrides mais.... à des moments plus tendres, tout aussi plaisant, ou du moins pour lui.
Tyler à, pour sa part l'air plus... Triste. Est-ce qu'il avait encore fait quelque chose qu'il ne fallait pas ? Est ce qu'il l'avait vexé ou effrayé ? L'irlandais, craint, pendant de nombreuses secondes, qu'il ait tout gâché, sans même le vouloir, sans même sans rendre compte parce que malgré tout ce qu'il peut en dire, il reste horriblement différent. Il referme les yeux, resserrant ses bras autour du corps de son amant, déposant un baiser sur son front.
- J'aime que tu sois... Avec moi. Finit-il par souffler, gardant les yeux clos. Le silence qui suit ne le gêne pas le moins du monde. Il s'y complait, surtout quand le fond sonore est aussi bon. Pour lui, les mots ont un pouvoir limité. Peut-être pour ça qu'il a mis autant de temps à parler. Parce qu'il n'en voyait pas l'interêt. Il y a tant de chose qui permette d'exprimer bien plus.

Il rouvre les yeux pour fixer Tyler, venant doucement caresser d'une main sa joue. Il ne ressent pas la moindre fatigue, pourtant il sait qu'il pourrait s'endormir là, maintenant. Il dormirait en gardant l'indien contre lui, et se réveillerait un léger sourire aux lèvres en constatant qu'il se sent toujours vivant, parce qu'il est toujours à ses côtés pour lui réchauffer le corps et le coeur.
Il pourrait, mais ce ne serait pas bon. Ce serait égoïste, et nier la maladie de Tyler, alors qu'elle est belle et bien là. Il ne veut pas se risquer à le perdre une seconde fois. Si il n'avait pas comprit la fois dernière, si... Il n'avait pas agit à temps, il aurait découvert son corps bien autrement. Froid. Sans vie. Sur une table d'autopsie. Jamais. Jamais il ne veut revivre ce qu'il a ressentit à ce moment précis. Même si il a agit avec sang froid et maitrise. Il soupire doucement en détachant ses bras de lui, revenant embrasser son front, puis son nez, puis ses lèvres. - Bouge pas.
Il se redresse, remettant le drap sur Tyler. Il passe sa main dans ses propres cheveux, avant de se lever, et de quitter le lit, se dirigeant vers la petite cuisine.

Il récupère le plat dans le micro-onde, enfreignant toutes les règles de Ma'. Pas une seconde il ne pense à la chaleur du plat. Il s'en saisit, s'en broncher, avant de prendre de sa seconde main le plateau pour Tyler. Il revient vers le lit, déposant le tout sur la table de chevet, pour mieux regagner le matelas et attirer le cadet contre lui. - Monsieur est servit. Il sourit légèrement et embrasse sa tempe. - Mange. Tu veux qu'on mette un film ? Dit il en désignant d'un signe de tête sa médiathèque. Les DVD, la dernière chose encore complétement en ordre. La seule chose qui prouve que sa colère aurait pu être bien plus destructrice.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
DISPONIBILITES : overbooké
CREDITS : cha
NOMBRE DE MESSAGES : 286
ÂGE : 21
LOGEMENT : Trimble
OCCUPATION : cuistot au Leo's Deli
HUMEUR : excellente
ETAT PHYSIQUE : Tatouages - torse (inscription "Life goes on", sous le téton gauche "mom") ; épaule droite (crâne entouré de fleurs)
Secrets

Feuille de personnage
A propos du secret: C'n'est pas mon problème.
Autres comptes: Dorian Spelling, Hunter Pendleton, Nathaniel Redd
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou] Ven 20 Déc - 17:25

And the kindest of kisses break the hardest of hearts

Il apprécie qu’Aël n’en fasse pas toute une histoire et se contente de le serrer contre lui. Il ne lui pose aucune question gênante, ne cherche pas à connaître le fond du problème, il se contente d’agir. Exactement de la manière que Tyler l’espérait, sans même le savoir.
Le corps de l’irlandais contre le sien est tout ce dont il a besoin. Sa présence l’apaise, sa force tranquille le rassure. Il sait pourtant de quoi il est capable. Il a lui-même soigné et bandé sa main. Mais quand il y pense, Tyler a du mal à s’imaginer qu’il y a une poignée d’heure, il a failli se chier dessus face à son regard implacable et glacé… Il a l’impression d’avoir tout exagéré et joué sa dramaqueen, comme il en a l’habitude.
Aël n’aurait jamais levé la main sur lui, allons…
D’ailleurs, ça ne sert à rien d’y penser. Tyler se contente de le sentir contre lui et de savourer l’instant pour ce qu’il vaut.

Il se laisse caresser, observer, et repousser quand le moment vient de le faire. Il n’a aucune envie de manger quoi que ce soit, mais il sait qu’il n’a pas le choix. Alors il se laisse installer par Aël, ravalant ses dernières larmes, essuyant ses yeux légèrement rougis en se pelotonnant contre l’oreiller de son compagnon, imprégné de son odeur.
Le jeune homme le regarde faire et ne peut retenir un sourire quand le médecin revient à ses côtés et l’attire contre lui. Ce moment à lui seul contrebalance toutes les merdes qui lui sont tombées sur le coin de la gueule ce mois-ci. Ca lui fait surtout réaliser à quel point il a de la veine qu’Aël le pardonne… Met ça lui rajoute un peu de pression. Parce que maintenant qu’il a goûté à ça, il aura bien du mal à s’en passer.

Essayant de chasser tout ça de son esprit pour se concentrer sur l’essentiel, il se saisit bravement de la cuillère qui lui a été apportée.
« Mange. Tu veux qu'on mette un film ? »
« Ouais. En fait j’voudrai bien voir la fin de celui qu’on avait mis l’autre fois. Enfin la fin… j’me souviens à peine être venu chez toi alors… »
Il savait qu’ils s’étaient mis un film uniquement parce que son amant le lui avait signalé peu de temps après son réveille à l’hôpital, quand il avait tâché de faire remonter quelques souvenirs, en vain.
Aël s’exécute et Tyler commence à manger son yaourt et ses biscottes. Ca lui donne envie d’gerber. Il n’a pas faim et sa gorge, encore nouée par ses sanglots précédent, lui donne du fil à retordre. Mais l’irlandais ne le laissera pas se défiler et il n’a pas envie de refaire un malaise devant lui alors il n’a pas franchement le choix.
Dès que son ainé revient se glisser sous les draps, Tyler cherche le contact et sa chaleur.
« Tu manges aussi hein ? »

Et c’est ce qu’ils font, le regard tantôt tourné l’un vers l’autre, le reste du temps dirigé vers l’écran de télévision auquel ils font face. Jusqu’à ce que Tyler sente que s’il avale encore une cuillérée de son yaourt nature, il va dégueuler…
Alors il pense à un subterfuge et trempe son doigt dans le pot, sous le regard intrigué d’Aël. Il ne réagit pas vraiment lorsque Tyler vient barbouiller le contour de ses lèvres en souriant comme un parfait imbécile. Et puis il l’embrasse, récupérant son yaourt au passage, avant de venir suçoter son doigt.
« C’est meilleur comme ça. Non ? T’as déjà fait ça avec de la bouffe ? » lui demande-t-il en trempant à nouveau son doigt dans le laitage pour venir en déposer sur le torse d'Aël qu'il s'empresse de venir lécher avec délectation.

© Grey WIND.


_________________
this is how to be a heartbreaker.
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact



MessageSujet: Re: 00. (hot) The Beast [Tychou]

Revenir en haut Aller en bas
 

00. (hot) The Beast [Tychou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation :: VILLES ALENTOURS :: Trimble-